Alimentation animale

image Alimentation animale

Articles traitant d'alimentation des bovins lait et viande : fourrage, concentré, nutrition.

3Juillet
Gaec Hamoniaux (22)

« En méthode Obsalim, on observe ce que les animaux pensent de leur ration »

Une ration déséquilibrée ou mal valorisée, ce sont non seulement des aliments consommés sans litres de lait au bout mais aussi des problèmes de santé ou de reproduction qui s'enchaînent. Et si les animaux, eux-mêmes, étaient les mieux placés pour nous dire ce qui ne va pas ? Éleveur dans les Côtes d'Armor, Patrice Hamoniaux en est convaincu depuis qu'il s'est formé à la méthode Obsalim.

24Juin
Alimentation

Vous risquez de manquer d'herbe ? Faut-il rouvrir le silo de maïs ?

Après un printemps favorable à la pousse, l'herbe vient à manquer dans certains secteurs. Pour ceux qui étaient parvenus à fermer le silo de maïs se pose la question de le rouvrir. Mais quelles précautions prendre ? Faut-il faire une transition pour passer du pâturage plat unique à la complémentation à l'auge ? Avis d'expert sur le sujet.

18Juin
Pour plus d'autonomie protéique

Herbe, luzerne et trèfle violet pour les bovins viande : oui mais à quel prix ?

Remplacer tout ou partie du tourteau de soja par les fourrages pour améliorer l'autonomie protéique des rations de bovin viande, voilà le défi des essais menés dans deux fermes expérimentales de l'Ouest. Ensilage d'herbe, enrubannage de trèfle violet, luzerne déshydratée, ensilée ou encore enrubannée : quelle est la meilleure solution ? Daniel Le Pichon, de la chambre d'agriculture de Bretagne, présente les performances technico-économiques de ces rations.


12Juin
[Web-agri/Facebook] Paroles de lecteurs

Pousse de l'herbe : le topping des prairies, pas le top pour tous les éleveurs !

Le topping permet-il une « toppousse » des prairies, surtout en période de sécheresse ? Sur cette question, les lecteurs ne sont pas tous d'accord. Mais cette technique, qui ne stimule pas toujours la pousse de l'herbe selon certains éleveurs, a dopé les discussions sur Web-agri et Facebook...

8Juin
Alimentation

« Notre or vert c'est l'ensilage d'herbe »

L'ensilage d'herbe s'avère l'aliment à la méthode de conservation la moins coûteuse au regard de sa valeur énergétique et azotée pour alimenter les bovins en hiver. Les conseils des experts alimentation du Fidocl, la fédération interdépartementale des entreprises de Conseil élevage du Sud-Est. Article déjà paru le 28/11/2018, complété le 05/05/2020.

2Juin
Éleveurs laitiers

Savez-vous combien vous coûtent vos génisses ?

La balance oscille entre 1 200 et 1 800 ¤, l'écart est conséquent. Mais cette valeur est-elle juste et pertinente ? Combien me coûte réellement une génisse dans mon cheptel ? La bonne question est de savoir combien je peux gagner, dans deux ans, en gardant un lot de petites femelles nées ces derniers jours, soit en les introduisant dans mon troupeau, soit en les vendant.

26Mai
Protéagineux, légumineuses, soja

L'autonomie protéique des élevages : véritable enjeu de filière ?

Face à la volatilité des marchés ou encore la demande sociétale, l'autonomie protéique est un enjeu de taille pour l'élevage français. « Pour ce faire, le besoin d'innovation est important », souligne Sylvain Pellerin, directeur de recherche de l'Inrae Bordeaux. Mais aujourd'hui dans la pratique, pourquoi et comment améliorer l'autonomie des exploitations et des territoires ? Quelques éléments de réponses suite au débat sur l'autonomie des élevages.

22Mai
[Paroles de lecteurs] Aliment du bétail

Coronavirus : l'augmentation des prix nourrit vos griefs envers les fournisseurs

L'annonce du Snia (Syndicat national de l'industrie de la nutrition animale), qui prévoit une hausse des prix de l'aliment du bétail dans les mois à venir à cause du covid-19, est dure à avaler pour les lecteurs de Web-agri. Ils reprochent aux industriels de profiter de cette crise alors que les éleveurs, eux, sont dans une situation très difficile. Pour faire face, ils proposent néanmoins plusieurs solutions : opter pour d'autres matières premières ou accroître l'autonomie alimentaire des élevages par exemple.

22Mai
Pâturage

Antoine Thibault (27) : « Mes vaches ont perdu en lait, c'est grave ou pas ? »

Avec l'augmentation de la part d'herbe dans la ration de ses vaches, Antoine Thibault, éleveur laitier dans l'Eure, voit son litrage diminuer. Les vaches font moins de lait mais faut-il s'inquiéter ? « Non », répond l'éleveur qui, après avoir fait le calcul, explique que son coût alimentaire a bien baissé lui aussi.