Herbe

image Herbe

Articles traitant de l'herbe, des prairies permanentes et temporaires pour l'alimentation des bovins.

27Mars
Optimiser l'exploitation des prairies

Le déprimage, une pratique aux multiples bénéfices

La période du démarrage en végétation en prairie est une période clé où tout se joue en quelques semaines indique le Gnis dans un communiqué de presse. L'impact est multiple tant sur la qualité, la productivité que sur la pérennité des bonnes espèces. Le déprimage influe également sur la dominance des graminées au détriment des plantes dicotylédones indésirables. Il est possible ainsi d'améliorer gratuitement ses parcelles, uniquement par un mode d'exploitation adapté.

24Février
Semis direct sous couvert

Philippe Bosc : « Produire autant avec moins, en améliorant la vie du sol »

Philippe Bosc est éleveur bovin viande dans l'Aveyron. « C'est mon père qui a commencé à semer en direct il y a 20 ans. La couverture du sol est beaucoup plus récente. Je la pratique réellement depuis 2010 même si mes premiers couverts datent de 2003. » Riche de son expérience, de ses réussites mais aussi de ses échecs, Philippe témoigne.

14Février
Prairies de longue durée

Quels mélanges pour une prairie multi-espèces de plus de trois ans ?

Pour installer correctement une prairie dans le temps, mieux vaut miser sur un semis de plusieurs espèces fourragères dans un maximum de six espèces et huit variétés. L'idéal est de semer à 1,5 cm de profondeur, pas plus. L'Association française pour la production fourragère (Afpf) vient d'éditer un guide pour bien choisir ses mélanges de semences.


3Février
Atelier ovin et blés rustiques

Laurent Pénicaud : « Mon élevage et mes cultures sont intimement liés »

Passionné et persévérant, Laurent Pénicaud joue la carte de la qualité plutôt que de la quantité. Sur seulement 72 ha, il fait pâturer ses agneaux bio et cultive des variétés paysannes de blé meunier. Désireux de maîtriser sa production de A à Z, il réalise même depuis peu sa farine avec son propre moulin. Présentation d'un système où bonne pâture rime avec belle mouture.

24Janvier
Mélanges prairiaux de courte durée

Quelles espèces fourragères choisir pour une prairie de moins de trois ans ?

Les prairies de courte et moyenne durées, soit de moins de trois ans, peuvent aussi se semer en multi-espèces. Il faut trouver des espèces d'implantation rapide et productive dès la première année, qui se comportent bien en mélange. L'Association française pour la production fourragère (Afpf) vient d'éditer un guide pour bien choisir ses mélanges de semences.

16Décembre
2016
Ils ont choisi de réduire les phytos

Didier Duedal : « La prairie, pilier de mon système intégré »

Polyculteur-éleveur à Orvaux (Eure), Didier Duedal a mis en place un système de cultures centré sur ses prairies. Il est aujourd'hui rassuré d'utiliser moins de produits chimiques, tout en touchant un revenu qui correspond à ses attentes.

15Décembre
2016
Maintien des prairies permanentes

Dans la région Hauts de France, le ratio des surfaces en prairies permanentes s'est dégradé de plus de 5 %. L'Etat a donc annoncé que des mesures de réimplantation de surfaces en herbe allaient être prises. La FDSEA et Jeunes Agriculteurs de la Somme dénoncent les aberrations dans le calcul de ce ratio et indiquent « ne pas vouloir payer pour l'incompétence du ministère ».

9Décembre
2016
Affouragement hivernal des bovins

Les éleveurs canadiens misent sur le pâturage en andain pour faire des économies

Les chercheurs canadiens de l'Alberta mettent en pratique une technique d'affouragement hivernal des bovins viande très économe en temps et en gazole : le pâturage en hiver de cultures fauchées à l'automne, dit pâturage en andain. D'autres éleveurs Nord-américains pratiquent le « bale grazing », l'accès aux rounds de foin et d'enrubannage directement aux champs.

7Décembre
2016
Marges brutes lait et pâturage

+ 19 ¤/1 000 l pour les élevages fermant le silo de maïs au printemps

Parmi les élevages de vaches laitières de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire, ceux qui ferment le silo de maïs au printemps pour profiter de la pousse de l'herbe ont une marge brute de 220 ¤/1 000 litres contre 201 ¤ pour ceux qui distribuent du maïs tout au long de l'année. De même, les élevages en robot de traite qui pâturent tirent un peu plus de marge par volume de lait que ceux qui n'ont pas accès aux prairies.

25Novembre
2016
[Vidéo] Plantes à tanins

Plantain ou chicorée ? Les éleveurs de Haute-Vienne parlent de leur expérience

Un groupe d'éleveurs de Haute-Vienne (87) s'est réuni il y a quatre ans au sein du « GIEE Mézières » pour tester sur leurs exploitations limousines l'effet des plantes riches en tanins, notamment le plantain et la chicorée. La plupart des éleveurs penchent davantage pour le plantain, jugé plus facile à gérer.

24Novembre
2016
Futures zones défavorisées simples

Le ministère annonce la réintégration de zones d'élevage à l'herbe extensif

Suite à la colère d'un millier d'agriculteurs à Montauban contre la révision des zones défavorisées simples, le ministère de l'Agriculture a réintégré, après une réunion tenue mercredi 23 novembre, plusieurs communes d'Occitanie « présentant une part significative d'élevage à l'herbe extensif ».

18Novembre
2016
[Interview] Shane Bailey de Paturesens

« L'herbe paraissait moins importante quand tout le monde gagnait de l'argent »

Pour Shane Bailey, gérant du cabinet de conseil en pâturage Paturesens, l'herbe judicieusement pâturée par des vaches laitières, des bovins ou des ovins viande peut permettre de dégager des marges brutes atteignant plus de 1 000 euros par hectare. Interview.