Herbe

image Herbe

Articles traitant de l'herbe, des prairies permanentes et temporaires pour l'alimentation des bovins.

7Septembre
Pousse de l'herbe

8 régions sur 12 sont en déficit de production d'herbe

« Le déficit de production d'herbe s'aggrave sur une grande partie de la France en août 2020 », indique Agreste dans son dernier point mensuel consacré à ce sujet. 8 régions sur 12 sont désormais en déficit de production. La pluie a cependant fait son retour dans de nombreux endroits permettant à l'herbe de repousser et aux éleveurs d'envisager un pâturage d'automne satisfaisant.

31Aout
Déficit fourrager

Il est encore possible de semer et produire des fourrages pour l'automne

Depuis mi-août, des températures plus clémentes et des pluies éparses ont permis aux prairies de redémarrer. Toutefois les plantes ont besoin de se reconstituer et supporteront mal un surpâturage. En ce début septembre, quelles sont les solutions possibles pour combler, au moins en partie, le déficit fourrager ? Le Gnis fait le point quant aux pistes envisageables.


21Aout
Graminée

Le Teff grass : quésaco ?

Avez-vous déjà entendu parler de Teff grass ou d'Eragrostis teff ? Il s'agit d'une graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique. Elle a la particularité de pousser sous de fortes chaleurs et d'être résistante à la sécheresse. Quelques éleveurs l'ont déjà testée. Alors verdict sur le terrain ?

21Aout
Système tout herbe, sans concentrés

V. Delargillière (60) : « Avec la sécheresse, je revois mes choix techniques »

Quand on est en système tout herbe, sans céréales ni concentrés, la météo est scrutée avec attention car les conséquences d'une sécheresse peuvent être considérables. Vincent Delargillière, éleveur bio de 110 vaches laitières dans l'Oise, a dû faire face à cette situation cet été et prendre des décisions pour s'adapter. Il a également décidé de revoir certains choix techniques afin de mieux pouvoir faire face à ces sécheresses appelées à se répéter.

10Aout
Pousse de l'herbe

40 % des régions fourragères désormais déficitaires

Dans sa note mensuelle, Agreste relève un ralentissement notable de la pousse cumulée d'herbe en juillet 2020. La quasi-absence de précipitations dans certaines régions aggrave la situation. Ainsi, « plus de 40 % des régions fourragères sont déficitaires, 25 % sont même en déficit important », alerte l'organisme de statistiques du ministère de l'agriculture. Ce sont toujours les régions du quart nord-est qui sont les plus touchées.

7Aout
Chaleur et manque de pluie

Éleveur sarthois, A. Doguet souffre pour ses vaches sonnées par la sécheresse

Voir ses vaches « vivre dans la poussière » le désole : éleveur à Vivoin, dans la Sarthe, Arnaud Doguet s'est habitué aux étés secs, mais pas au manque de fourrage qui l'oblige à nourrir ses bêtes en plein soleil avec du foin frais en attendant la pluie.

3Aout
Aléas climatiques

Quelles pistes pour sécuriser mon système fourrager ?

Les sécheresses estivales risquent d'être de plus en plus fréquentes et prononcées. Dans un système en croisière en place depuis de nombreuses années, l'équilibre n'est plus toujours assuré. Comment faire pour sécuriser son système fourrager sans dégrader son revenu et ses conditions de travail ?

31Juillet
Chez Yannick Przeszlo à Beugnies (59)

De déficitaire en fourrage, il devient excédentaire grâce au pâturage tournant

Yannick Przeszlo, éleveur laitier du Nord, a modifié son système, déjà basé sur l'herbe, pour le rendre encore plus performant. Il est passé d'une gestion au fil au pâturage tournant dynamique. Moins de refus et d'astreinte, mais également une meilleure marge et productivité de l'herbe : la stratégie est gagnante.