Maïs fourrage

image Maïs fourrage

Articles traitant du maïs fourrage pour l'ensilage de maïs : conduite culturale, variétés, semences, chantiers d'ensilage.

14Aout
[Vu sur Youtube] Sécheresse et maïs

En manque de stock, Agriskippy s'apprête à ensiler une partie de son maïs

Dans sa dernière vidéo, Antoine Thibault, alias Agriskippy, nous emmène faire un tour de plaine de ses maïs pour examiner leur maturité. Il constate une forte hétérogénéité : certains ont grillé sur pied avec les fortes chaleurs, d'autres, notamment les variétés précoces, s'en sortent mieux. En raison d'un manque de stock pour ses animaux, il a décidé d'ensiler une partie de sa production début de semaine prochaine.

14Aout
Maïs fourrage

Comment diagnostiquer rapidement l'état de conservation de l'ensilage ?

Pour s'assurer de la qualité de conservation du maïs fourrage, la surveillance de la température du silo et des observations visuelles et olfactives donnent un aperçu rapide de l'état de l'ensilage. Au besoin, une analyse pourra compléter ce premier diagnostic. (Article déjà publié le 27 mars 2019)

1Aout
Réseaux sociaux

Avec la sécheresse, les ensilages de maïs 2019 ont déja débuté !

Le stress hydrique et les températures élevées des derniers jours ont encore favorisé la maturité des maïs fourrage. Les ensilages ont déja débuté dans plusieurs régions, dans le sud-ouest et l'ouest notamment, comme en témoignent les agriculteurs sur Twitter ou Facebook. Un début encore plus précoce qu'en 2018 !


24Mai
Paroles de lecteurs

Faut-il irriguer le maïs, donc créer des réserves d'eau ?

Certains lecteurs de Web-agri estiment que l'irrigation du maïs, grain comme fourrage, et la création de retenues collinaires sont indispensables, d'autres que cette culture ne convient pas à tous les sols et ne peut pas être implantée partout. De même, pour plusieurs d'entre vous, cette plante est « extraordinaire » alors que pour quelques-uns, elle est « pauvre en tout sauf en énergie ».

19Avril
Au Gaec de la Brandonnière (85)

De l'eau pour irriguer les maïs et continuer à produire du lait

En investissant dans une retenue collinaire pour l'irrigation, Philippe et Luc Ducept ont amélioré leurs rendements en maïs fourrage et leur autonomie alimentaire. Face aux aléas climatiques récurrents, ils ont sécurisé leur production laitière dans une zone où l'élevage recule.

16Avril
Revue des réseaux

Les semis de maïs fourrage ont d'ores et déjà commencé

Les premiers semis de maïs fourrage sont lancés. D'après les photos et vidéos postées sur les réseaux, plusieurs éleveurs ont d'ores et déjà sorti les semoirs. D'autres en revanche attendent de récolter leurs méteils même si la quantité n'est pas au rendez-vous. Certains craignent un manque de stock potentiel !

25Mars
[L'actu d'Arvalis] Lutte ravageurs

Protection des semis de maïs : un choix limité de solutions

Suite à l'interdiction des néonicotinoïdes, la protection des semis de maïs contre les ravageurs du sol repose désormais sur des solutions en microgranulés. Comment bien les choisir et les appliquer ? Retour sur les derniers résultats d'essais Arvalis.

25Mars
OAD

Piloter son maïs fourrage du semis à la récolte grâce au nouvel outil Maï'zy

Le maïs fourrage représenterait une surface française de 1,6 millions d'ha. Face à ce constat, les entreprises Weenat et Seenergi ont lancé un OAD dédié. Maï'zy croise les données météos locales aux critères de l'éleveur afin de l'accompagner du semis à la récolte (conditions météos favorables ou non, dates de floraison, évolution de la matière sèche...).

25Mars
Outil d'aide à la décision

Mas Seeds lance AgroTempo

Mas Seeds poursuit le développement de son offre digitale avec AgroTempo. Cet outil vient accompagner les agriculteurs dans le pilotage des cultures de maïs grain, maïs fourrage, tournesol, colza et luzerne. Plusieurs évolutions de l'outil sont déjà prévues pour cette année comme l'intégration d'un module bilan hydrique.

18Mars
Maïs fourrage

Tous les effluents ne se valent pas : faites le point pour épandre au plus juste

Valoriser les engrais de ferme permet d'économiser sur l'achat d'engrais minéraux. Les besoins du maïs peuvent d'ailleurs être comblés jusqu'à 80 %. Arvalis-Institut du végétal donne quelques conseils pour maximiser l'utilisation de ces effluents d'élevage. À titre d'exemple, les experts préconisent d'épandre les fumiers de bovins 1,5 à 2 mois avant le semis.