Antibiotiques

Articles relatifs à l'utilisation des antibiotiques en élevage, à l'antibiorésistance ou au plan Ecoantibio 2012-2017 qui vise à réduire la consommation d'antibiotiques en élevage.

4Janvier
Boiteries

Les points clés pour prendre en charge une vache boiteuse

La boiterie est la troisième maladie en élevage, après les problèmes de reproduction et les mammites. Qui dit boiterie, dit baisse de l'activité pour l'animal, avec une multitudes de conséquences insidieuses. D'où l'importance de savoir repérer les boiteries, les reconnaître et agir au plus vite.

19Novembre
2020
Antibiorésistance

Le ministère de l'agriculture a lancé le 18 novembre une nouvelle campagne de sensibilisation sur l'usage des antibiotiques en élevage et pour les animaux de compagnie, afin de lutter contre l'antibiorésistance, alors que la forte baisse de leur usage depuis 2010 risque désormais de stagner dans les années à venir.


20Septembre
2019
Homéopathie

L. Brunet : « Une même pathologie se soigne différemment d'une vache à l'autre »

Ludovic Brunet, producteur de lait dans le Comminges (Haute-Garonne), soigne ses vaches à l'homéopathie. Pour ce passionné, la réussite d'un traitement tient d'abord à la connaissance fine de chacune de ses vaches, tant du point de vue morphologique que comportemental.

17Juin
2019
Boiteries

Pédiluve, tapis, spray : quel système de traitement collectif pour mon élevage ?

« J'ai une ou deux vaches atteintes par la Mortellaro dans le troupeau, dois-je m'en inquiéter ? » La réponse est oui, il faut même agir sur tout le cheptel ! Comme le rappelle Damien Regnier, pareur : « Les animaux ne se contaminent pas entre eux directement mais contaminent le milieu. » Alors, pédiluve, spray, pédisec, pédimousse, tapis imprégnés... : quel système mettre en place ? Tous ne se valent pas.

8Février
2019
Tarissement court

Quelles vaches peut-on tarir pendant un mois au lieu de deux ?

Il est possible, voire conseillé, de tarir certaines vaches laitières hautes productrices pendant seulement 30 à 42 jours au lieu des deux mois habituels. Le tarissement court peut s'appliquer aux multipares qui produisent encore plus de 20 litres 60 jours avant le vêlage. Cette pratique améliorerait même les résultats de reproduction. Le Btpl détaille les clés de réussite pour perdre deux fois moins de temps improductif au tarissement.

13Décembre
2018
Mammites

« Il faut proposer un accompagnement innovant aux éleveurs »

Afin de réduire l'utilisation d'antibiotiques en élevage laitier, l'Institut de l'élevage a piloté durant trois ans le projet RedAB visant à évaluer l'efficacité d'un accompagnement des éleveurs spécifiquement dédié (formations en salle mais aussi à distance et visites d'élevage). Cette technique a alors permis de réduire l'utilisation des antibiotiques chez les éleveurs testés. Marylise Le Guénic de la chambre d'agriculture de Bretagne témoignait aux 3R : « l'apport de connaissances, les échanges entre éleveurs et les appuis techniques constituent une formule qui marche. Preuve que les contacts humains restent essentiels ! »

12Novembre
2018
Ouest territoire d'élevage

Un gros projet pour améliorer le bien-être et réduire la part des antibios

L'Inra a récemment lancé un gros projet de 10 ans qui engage les centres de recherche, les instituts techniques, les chambres d'agriculture et même les industriels. L'objectif de ce laboratoire d'innovation : améliorer le bien-être animal et réduire le recours aux antibiotiques tout au long de la chaine (de l'élevage à l'abattage). Hervé Guyomard, chercheur à l'Inra affirme : « L'idée est de faire progresser les éleveurs mais aussi les transporteurs et les abatteurs. »