Traite

Articles traitant du matériel de traite des vaches laitières : salle de traite, fabricants, robot de traite.

5Février
Gaec Vimont-Levesque (76)

Un roto 32 places qui correspond parfaitement au rythme des associés

Avec une salle de traite qui arrivait en fin de vie et un troupeau en agrandissement, Kevin Levesque et Wilfried Vimont épaulés de leurs femmes Annabelle et Sonia ont opté pour un roto de traite 32 places. Un investissement élevé certes, mais du confort de travail au quotidien pour ces éleveurs motivés et organisés pour traire leurs 120 vaches laitières.


18Décembre
2020
Paroles de lecteurs

Ne pas traire le dimanche soir : avez-vous déjà essayé ? Qu'en avez-vous pensé ?

Il y a quelques semaines, des éleveurs ont témoigné sur Web-agri à propos de la suppression de la traite du dimanche soir, toute l'année ou au moins pendant quelques mois. Plusieurs lecteurs ont déjà testé cette pratique et si certains sont satisfaits, pour une question de qualité de vie surtout, d'autres mettent en avant un impact négatif sur la production, donc les résultats économiques, et le bien-être animal.

30Novembre
2020
Robotique en élevage

Tester son robot avant de l'acheter, c'est déjà possible chez Lely

Lely propose une formule de location de son robot repousse fourrage Juno. Un bon moyen de tester le produit avant de l'acheter. Et la marque pourrait bien aller plus loin en proposant prochainement la location de ses robots de traite Astronaut.

27Novembre
2020
Témoignages d'éleveurs

« Nous avons arrêté de traire le dimanche soir pour gagner en qualité de vie »

À l'année ou sur quelques mois, des éleveurs choisissent de supprimer la traite du dimanche soir pour se dégager du temps libre. Yoann ou encore Béatrice l'ont fait et ne reviendraient pas en arrière. De son côté, Jérémy Cerclet d'Eilyps donne quelques conseils pour franchir le pas.

24Novembre
2020
Système herbager

Ronan Guernion (22) : partir un mois en vacances grâce aux vêlages groupés

De juillet à décembre, c'est la période calme pour Ronan Guernion qui a fait le choix des vêlages groupés de printemps et de la monotraite. Cet éleveur laitier de Bretagne a même réussi à prendre un mois de vacances. Il revient sur les grands moments de son année et nous livre quelques éléments chiffrés de son bilan.