Médecines alternatives

image Médecines alternatives

Articles sur les médecines alternatives pour les animaux d'élevage : homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, géobiologie,...

15Février
Gaec Lombardot (25)

« Soigner autrement le troupeau pour être en accord avec soi-même »

Isabelle et Xavier Lombardot élèvent une quarantaine de Montbéliardes dans le département du Doubs. Après une véritable remise en question, ces producteurs de lait à Comté sont passés des traitements systématiques et préventifs sur leur troupeau aux médecines complémentaires. Après s'être formée à l'homéopathie, à l'aromathérapie et même à l'ostéopathie et aux massages, Isabelle se sent aujourd'hui « plus en accord avec ses valeurs de respect de la nature, de l'animal, et l'envie de ne plus utiliser de la chimie partout. »

25Janvier
Reportage

Marine, ostéopathe (27) : « On aide le bovin à retrouver son état d'équilibre »

Marine Criquioche est ostéopathe animalier dans l'Eure. Les bovins font partie de son quotidien. Lorsqu'un éleveur l'appelle, elle tente d'intervenir au plus vite : « Il s'agit souvent de troubles locomoteurs. Ça peut être une vache qui est tombée, qui s'est faite chevauchée ou qui boite. Chez les veaux, ce sont plus souvent des troubles cervicaux qui les empêchent de téter correctement. » Elle conseille aux éleveurs de se tourner vers un ostéopathe dès qu'ils constatent un tel souci car une mauvaise posture peut aller jusqu'à compromettre la carrière de l'animal.

11Janvier
Reportage au Gaec Vaudron (27)

« En acupuncture, on actionne les interrupteurs de l'énergie »

Anita Vaudron, éleveuse laitière de l'Eure, pratique l'acupuncture sur son troupeau depuis 2016. Adepte des médecines complémentaires, elle ne quitte que rarement sa boite d'aiguilles et son schéma. Selon l'éleveuse, la base c'est le « triangle de l'immunité » et tout le monde y passe ! « Stimuler ces trois points permet de relancer la machine en rééquilibrant l'énergie générale », explique Anita. Elle parvient également à soigner d'autres pathologies comme les mammites, les métrites et les diarrhées des veaux et a de ce fait réduit de près de 30 % ses frais vétérinaires.

19Novembre
2018
Breizh Vet'tour

Rendez-vous en décembre pour tordre le cou aux idées reçues

Le GTV Bretagne organise comme chaque année son Breizh Vet'tour. Quatre dates ont été retenues en décembre sur les quatre départements bretons. Les thèmes à l'honneur seront : les infections mammaires, les diarrhées du veau, la vaccination et les médecines alternatives.


11Juillet
2018
Médecines « complémentaires »

Connaître la réglementation pour soigner en toute légalité

Si les médecines « complémentaires » sont de plus en plus utilisées en élevage, il ne faut néanmoins pas faire l'impasse sur la réglementation qui les entoure. A-t-on le droit de se procurer des huiles essentielles sans ordonnance ? Leur utilisation doit-elle apparaître dans le cahier sanitaire d'élevage ? Peut-on mélanger soi-même plusieurs extraits de plantes et se créer ainsi une « préparation magistrale » ? Isabelle Rouault, référente nationale de la pharmacie vétérinaire pour la direction générale de l'alimentation (DGAL), répond à toutes ces questions.

10Juillet
2018
[Sondage] Soins « naturels »

Huiles essentielles, homéopathie, acupuncture... : à chacun sa médecine

Selon un sondage de Web-agri, plus de 40 % des éleveurs utilisent des médecines complémentaires (aromathérapie, homéopathie...) pour soigner leurs animaux. Il néanmoins essentiel de se former avant de jouer les apprentis sorciers au risque de faire pire que mieux. De plus, on aurait tendance à l'oublier mais ces soins naturels sont eux aussi encadrés par la réglementation. On ne peut donc pas faire tout ce que l'on veut.

10Novembre
2017
[Space TV] Homéopathie

La médecine complémentaire a sa place en élevage

L'homéopathie s'inscrit parmi les médecines « douces » au même titre que l'aromathérapie, l'acupuncture, l'ostéopathie, etc. En remplacement ou en complément d'un traitement chimique, l'homéopathie prend peu à peu sa place en élevage. Véréna Hantraye Curvers est une vétérinaire convaincue par la méthode.