Limousine

image Limousine

Articles traitant de la race bovine limousine : index, concours, ventes, Lanaud.

18Avril
Ingenomix

Génotyper des bovins allaitants pour accélérer le progrès génétique

Génotyper des bovins allaitants permet de choisir précisément les reproducteurs ou les génisses de renouvellement, raisonner les accouplements et améliorer la génétique globale du troupeau. Pour Solange Faurisson d'Ingenomix, l'investissement peut être vite rentabilisé par de nombreux paramètres (moins de frais d'élevage, meilleure productivité, moins de jours d'entretien, moins de génisses à élever, etc.).

8Avril
Bovins viande

De nouveaux indicateurs de bien-être animal dans la charte des bonnes pratiques

Le bien-être animal : un terme qu'on retrouve partout, notamment dans la bouche des consommateurs. Mais qu'est-ce qu'on met derrière ça ? Interbev a travaillé sur une liste d'indicateurs pour évaluer et améliorer le bien-être en élevage. Alimentation, bâtiments entravés, pâturage... : la future charte des bonnes pratiques intégrera des nouveaux indicateurs.


5Juillet
2018
Expérimentation

Le croisement Prim'holstein et races à viande en test à Mauron

La station expérimentale de Mauron en Bretagne teste depuis 2015 le croisement de Prim'holsteins avec des races à viande : une production qui aurait toute sa place dans cette région où l'élevage laitier est conséquent. Pour ce faire, les techniciens mesurent les performances de croissance ainsi que la qualité des carcasses et de la viande de plusieurs croisements (Angus, Limousin et Hereford).

7Juin
2018
Pâturage tournant

Changer fréquemment de parcelles n'aurait pas autant d'intérêts qu'on le croit

De plus en plus d'éleveurs s'intéressent à la conduite du pâturage tournant dynamique. Demandant un peu de technicité et de travail pour maximiser la valorisation de l'herbe, elle est parfois perçue comme une contrainte chez certains. La Chambre d'agriculture de Bretagne s'est penchée sur le sujet en comparant un pâturage tournant classique à un dynamique et la réponse est des plus étonnantes : le pâturage dynamique qui demande à changer presque quotidiennement les animaux de parcelles ne serait apparemment pas plus avantageux qu'un pâturage tournant classique, moins contraignant.