Limousine

image Limousine

Articles traitant de la race bovine limousine : index, concours, ventes, Lanaud.


5Juillet
Expérimentation

Le croisement Prim'holstein et races à viande en test à Mauron

La station expérimentale de Mauron en Bretagne teste depuis 2015 le croisement de Prim'holsteins avec des races à viande : une production qui aurait toute sa place dans cette région où l'élevage laitier est conséquent. Pour ce faire, les techniciens mesurent les performances de croissance ainsi que la qualité des carcasses et de la viande de plusieurs croisements (Angus, Limousin et Hereford).

7Juin
Pâturage tournant

Changer fréquemment de parcelles n'aurait pas autant d'intérêts qu'on le croit

De plus en plus d'éleveurs s'intéressent à la conduite du pâturage tournant dynamique. Demandant un peu de technicité et de travail pour maximiser la valorisation de l'herbe, elle est parfois perçue comme une contrainte chez certains. La Chambre d'agriculture de Bretagne s'est penchée sur le sujet en comparant un pâturage tournant classique à un dynamique et la réponse est des plus étonnantes : le pâturage dynamique qui demande à changer presque quotidiennement les animaux de parcelles ne serait apparemment pas plus avantageux qu'un pâturage tournant classique, moins contraignant.

5Juin
Engraissement

La finition des jeunes femelles à l'herbe : c'est possible !

Si la Limousine et la Charolaise se finissent correctement à l'herbe, la Blonde d'Aquitaine reste à part et aura besoin d'un peu plus de temps pour atteindre le même poids de carcasse qu'un lot conduit au maïs/soja. La Chambre d'agriculture de Bretagne dévoile ses résultats d'essai concernant la finition des femelles allaitantes de façon autonome en remplaçant le concentré azoté par du fourrage présent sur l'exploitation.

26Avril
Pâturage

D'après Jean-Baptiste Carrié (12), « le PTD c'est tout bénef ! »

Jean-Baptiste Carrié élève des vaches allaitantes limousines dans l'Aveyron. Converti depuis trois ans aux méthodes du pâturage tournant dynamique, il ne reviendrait plus en arrière à ce jour. Cela lui a permis d'augmenter la durée du pâturage, de faire grimper les rendements, de supprimer ses intrants et d'améliorer l'état général du troupeau.

13Avril
Conversion biologique

Aurélien Joye (19) vise l'autonomie fourragère pour réussir sa transition

Aurélien Joye est éleveur de Limousines à St-Ybard (Corrèze). En conversion bio depuis un an, il travaille à atteindre 100 % d'autonomie fourragère en augmentant notamment ses surfaces en méteil. Son projet : faire évoluer son activité « broutards » vers le marché du veau rosé AB, pour lequel il existe une forte demande. Objectif : aboutir à un produit fini moins coûteux... et mieux valorisé.