Coproduits

Articles sur les coproduits de l'industrie agroalimentaire pour l'alimentation animale : drêches, mélasse, tourteaux, farine, pomme de terre, corn-gluten,...

23Mai
Méthanisation

G. Berson : « Du biogaz pour 2 000 foyers à partir de déchets organiques »

5,2 millions d'euros, 2 ans de réflexion et 1 de construction... Le méthaniseur de la BLB Gaz a demandé beaucoup d'énergie avant d'être inauguré le 17 mai dernier. Il devrait produire 170 Nm3/h de gaz vert grâce à 10 000 t de déchets agroalimentaires. De l'énergie renouvelable vertueuse car le digestat retourne ensuite dans les parcelles et réduit la dose d'engrais chimique de 50 %. Une diversification intéressante pour les agriculteurs qui, par ailleurs, pourrait changer leur image auprès du grand public.

12Avril
Reportage à l'Earl Coulon (80)

« Avec deux silos seulement à gérer, je gagne 15 min/j pour l'alimentation »

Il distribue du maïs ensilage, de la pulpe surpressée, de l'ensilage d'herbe, de l'enrubannage de luzerne, de l'aliment liquide ou encore d'autres aliments et il ne gère pourtant que deux silos. Francis Coulon, éleveur laitier de la Somme, est passé au mélange Pulp'mix via la coopérative Tereos. Trois fois par an, il mélange six aliments de sa ration pour n'en faire qu'un seul et même silo. Depuis, il économise 15 minutes chaque jour et a même réduit son coût alimentaire. Le mélange lui coûte tout de même 8 ¤/tonne mais l'éleveur ne reviendrait pas en arrière car il constate de réels bénéfices sur la santé et la productivité de son troupeau.

8Novembre
2018
Bioéconomie

Des filières biomasse à fort potentiel, à condition d'être rémunératrices

Dans une note d'analyse consacrée à la bioéconomie, AgriDées considère que le développement de l'économie vertueuse de la biomasse, en particulier la valorisation des déchets et coproduits agricoles, « impose une rémunération et une rentabilité » pour les agriculteurs. Le think tank suggère d'intégrer durablement la bioéconomie dans les engagements RSE des entreprises pour valoriser, sous contrat, des volumes plus importants.

30Octobre
2018
Cogénération

Julien Wyckaert : « La boucle vertueuse pour diversifier notre exploitation ! »

Julien Wyckaert a fait le pari de transformer ses effluents d'élevage en biogaz puis en électricité. Il recycle aussi les coproduits du tri de l'usine Bonduelle implantée à proximité. Ainsi, 40 t/jour de déchets sont traités et convertis en électricité. Pour ne pas rompre la « boucle vertueuse », le jeune agriculteur revend la chaleur des moteurs à son voisin Wostin, qui chauffe ses salles de pousse à moindre coût ! Sans oublier les 10 000 m3 de digestat épandus dans les champs de l'exploitation, qui ont réduit la quantité d'engrais chimique épandue de 50 %. En clair, la diversification contribue au développement éco-environnemental de la région, sans aucune nuisance olfactive.


28Septembre
2018
Nutrition des poissons d'élevage

La société InnovaFeed, spécialisée dans la production de protéines d'insectes destinées à l'alimentation des poissons d'élevage, a annoncé jeudi l'implantation à Nesle (Somme) d'un nouveau site de production en partenariat avec le groupe sucrier Tereos dont la mise en exploitation est prévue pour fin 2019.

27Février
2018
Vu au Salon de l'agriculture

La filière lin assoit sa domination et cherche à diversifier ses débouchés

Des champs normands de fleurs bleues aux robes haute couture et aux matériaux composites, la filière française du lin textile confirme sa domination planétaire, quatre ans après avoir présenté son plan stratégique de développement. Tout en maîtrisant minutieusement l'offre, la filière cherche des surfaces dans ses zones de production périphériques, comme dans l'Eure. Côté débouchés, la recherche sur les matériaux composites biosourcés pourrait offrir des perspectives intéressantes.

19Février
2018
Les coproduits

Un atout alimentaire et financier dont les volumes ne cessent de croître

Les industries agroalimentaires ont généré 11,1 millions de tonnes de MS de coproduits en 2017 (+ 23 % par rapport à 2008). Et avec le développement de certains secteurs, cette croissance ne va sûrement pas s'arrêter là ! Une bonne nouvelle pour les éleveurs qui consomment 60 % des volumes.

27Juin
2016
Une ration fraîche en plein été

Le mélange complet d'aliments au silo limite les échauffements

Les vaches laitières comme les silos d'ensilages craignent la chaleur. En période de stress thermique en été, la production chute en moyenne de 3 litres/j à alimentation constante. Le BTPL nous emmène en Moselle, dans un grand troupeau qui fait appel à une entreprise de mélange à la ferme. Une mélangeuse de 45m2 vient mixer ensilages de maïs et d'herbe, drêches et maïs épis dans un même silo. Ce mélange permet de gagner du temps au quotidien, d'apporter une ration régulière et très stable même en période de fortes chaleurs.

16Octobre
2015
Coproduits pour l'alimentation animale

Elodie Marchal (Margaron) : « Nous avons prévu le coup de la sécheresse »

L'entreprise Margaron, spécialisée dans la distribution de coproduits et de matières premières pour l'alimentation animale, propose des solutions énergétiques et protéiques ainsi que des fourrages aux éleveurs qui auraient subi de mauvais rendements cette année.

15Juin
2015
Conseil de nutritionniste

Une ration économe avec ensilage d'herbe et coproduits pour 84 ¤/1.000 l

Dans l'Aube, les 70 Prim'holsteins de l'Earl du Champs Roy affichent un coût alimentaire de 84,34 ¤/1.000 l grâce à une ration riche en ensilage d'herbe et en coproduits tels que les pommes de terre et les drêches. Thomas Droyer, consultant en nutrition du Cabinet Bdm, détaille la ration et les performances technico-économiques de cet élevage qui dégage 237 ¤/1.000 l de marge sur coût alimentaire.

16Avril
2015
Conseil de nutritionniste

Mélasse de betterave ou de canne : un liant qui stimule l'ingestion des bovins

Coproduit du sucre de betterave ou de canne, la mélasse est un excellent liant des rations mélangées pour vaches laitières, veaux ou autres bovins à l'engraissement, notamment en rations sèches. Le cabinet de nutritionnistes indépendants Bdm, vous donne quelques tuyaux pour bien utiliser cet aliment liquide très appétent.