Bâtiments d'élevage

image Bâtiments d'élevage

Articles traitant de bâtiment d'élevage laitier et allaitant : stabulation, aménagement, logettes, gestion des effluents, etc.

19Novembre
Livre blanc

Les alternatives à la paille pour la litière : leur mise en place et leur coût

Parce que tous les éleveurs ne sont pas autonomes en paille et parce qu'avec la sécheresse et le manque de fourrage, la paille pourrait bien valoir un prix d'or dans les années à venir, nous vous proposons ce livre blanc sur les matériaux de litière alternatifs. Sans réformer totalement l'aire paillée pour passer en logettes, il existe d'autres solutions comme les plaquettes de bois, le miscanthus, le sable de dolomie, les balles de riz, le calcaire broyé... Panorama, témoignages d'éleveurs et chiffres repères, notamment des coûts.

16Novembre
Webinaire sur les bâtiments d'élevage

[REPORTE] Comment la couverture joue sur le bien-être des animaux ?

Changement climatique, agrandissement des troupeaux, modernisation des systèmes de traite, meilleure connaissance de la physiologie des animaux... les bâtiments d'élevage doivent s'adapter. La couverture, notamment, joue un rôle majeur dans le bien-être des animaux et leur protection face aux aléas du climat. Venez échanger en direct sur ce sujet avec les intervenants du webinaire Web-agri organisé en partenariat avec Eternit.


29Octobre
Automatisation en élevage

Un robot repousse-fourrage pour gagner du temps, et quoi d'autre ?

Un robot pour repousser le fourrage : pourquoi pas ? Mais est-ce qu'on parle-là d'un investissement gadget ou d'une réelle plus-value ? Quid des effets sur le troupeau ? Des experts bâtiments et élevage font le point sur le sujet en listant les avantages, mais aussi les inconvénients du robot repousse-fourrage.

16Octobre
Gaec des 3 villages (56)

Une astreinte hivernale de 17 h/UTH par semaine contre 30 h en moyenne

En modifiant le logement du troupeau, montant un roto de traite et en remplaçant la mélangeuse par un robot d'alimentation, les associés du Gaec des 3 villages parviennent à se libérer du temps. Leur astreinte hivernale hebdomadaire n'est que de 17 h/UTH contre 30 h en moyenne pour le réseau Inosys.