rendement maïs Arvalis / Syngenta

image Robot de traite

Série d'articles sur les robots de traite : par l'avant ou par l'arrière, salle rotative, analyse de la qualité du lait, découvrez les nouvelles technologies des robots qui vous libèrent de l'astreinte de la traite.

29Octobre
Robotique agricole

Pourquoi les robots ne sont pas encore dans nos champs ?

Comme en élevage il y a quelques années, la robotique arrive aussi dans nos parcelles. Si le concept n'est pas encore entièrement finalisé, des modèles de robots sont déjà commercialisés en nombre réduit. Quels sont les freins au développement plus poussé de la robotique ? Un céréalier et un viticulteur nous expliquent leur point de vue sur la question.

29Octobre
[Salle de traite et robot]

Niveau de vide, pulsation, dépose de la griffe... : des réglages conséquents

Si une installation de traite doit être contrôlée à sa mise en route, il est important de vérifier ses réglages de façon ponctuelle. En effet, le niveau de vide ne doit par exemple pas agresser les trayons, tout comme la pulsation ou encore la dépose. Ces réglages varient d'une installation à une autre, qu'on soit en salle de traite ou en robot. Daniel Le Clainche, expert bâtiment et traite du GDS Bretagne donne quelques conseils pour vérifier et ajuster les réglages de son installation.

22Octobre
[Sondage]

Un tiers des éleveurs laitiers démarrent leur journée avant 6h30

On entend parfois « Mais pourquoi les éleveurs commencent-ils leur journée si tôt ? » Pour finir de bonne heure ? Ce serait trop beau... Si les éleveurs laitiers commencent aussi tôt le matin (avant 6h30 pour un tiers d'entre eux), c'est pour avoir un intervalle suffisant entre la traite du matin et celle du soir. Cependant, cet intervalle peut être réduit et beaucoup l'ignorent. Il peut même coïncider avec la journée de travail d'un salarié à 35h !

25Septembre
Bovi'moov

Une bonne circulation du bovin dans le bâtiment réduit les problèmes sanitaires

GDS Bretagne a développé l'outil Bovi'moov pour évaluer le comportement et la circulation des bovins dans leur stabulation. Grâce à plusieurs caméras ainsi que des détecteurs, l'activité des animaux est analysée de près. L'objectif : mettre en avant les facteurs de risques sur le bâtiment (étroitesse des couloirs, mauvais positionnement des abreuvoirs, fréquentation anormale du robot, etc.).


1Aout
Paroles de lecteurs

Les reportages en élevage plébiscités

Les lecteurs de Web-agri aiment les reportages comme le montrent les nombreux commentaires qu'ils postent après les avoir lus. Sans doute parce que cela leur fait découvrir des matériels et des pratiques qu'ils ne connaissent pas et qu'ils peuvent peut-être mettre en place dans leur élevage. Ces derniers mois, un reportage les a particulièrement intéressés : celui chez Denis Mousset, un éleveur normand ayant modernisé son système de traite.

13Juillet
Reportage au Gaec Gardanes (53)

Cinq associés et de la technologie pour produire 1,2 million de litres

Le jeudi 30 août 2018, le Gaec Gardanes ouvrira les portes de son élevage situé à Astillé au c½ur de la Mayenne. Découvrez en avant-première cette exploitation où les nouvelles technologies ont toute leur place pour aider les 5 associés à produire les 1,2 million de litres de lait de leur contrat.

9Juillet
Robot de traite

VMS V300 : DeLaval promet rapidité et précision au quotidien

La nouvelle version du robot de traite de DeLaval est lancée. Un modèle qui promet plus de précision et une rapidité d'exécution accrue de 50 %. De quoi traire jusqu'à 3 500 kg de lait par jour en garantissant le bien-être animal et la sécurité alimentaire. Interface InControl, technologie de vision InSight, programme de maintenance InService... la marque propose aux éleveurs d'entrer dans l'élevage du futur.

6Juillet
Reportage robot de traite

Pierre Standaert (80) : « Le passage au robot dure depuis plusieurs semaines »

Pour les associés du Gaec Standaert et leur salarié, c'est fini les six heures quotidiennes de traite ! La salle de traite 2x6 postes laisse place à deux robots VMS de Delaval. Cet investissement entre dans la suite logique d'agrandissement de la structure : en quelques années, leur droit à produire a fortement augmenté et dépasse aujourd'hui le million. Il a donc fallu faire grossir le cheptel et agrandir la stabulation. Si les robots sont un pas de plus vers les nouvelles technologies, il ne faut pas passer à côté de leur mise en route. Pierre Standaert en explique les étapes.

25Mai
Paroles de lecteurs

L'herbe est-elle plus verte en système pâturant ? Et avec un robot de traite ?

Le reportage chez François Dumont et son système tout herbe a poussé les lecteurs de Web-agri au commentaire ! Vous êtes très nombreux à avoir félicité cet éleveur du Pas-de-Calais, qui a réussi à augmenter son EBE. Des messages qui ont vite été suivis d'un débat plus large sur le pâturage et les robots de traite.

4Mai
Pâturage et robot de traite

Un parcellaire adapté au robot ou un robot qui s'adapte au parcellaire ?

L'arrêt du pâturage n'est pas une fatalité quand arrive un robot de traite. Maintenir le pâturage a de réels intérêts pour le coût alimentaire mais aussi pour répondre aux attentes sociétales. Un parcellaire groupé, de bons chemins, une organisation optimale ont permis à Christophe Vermet et Jean-Pierre Blanchard, éleveurs en Ille-et-Vilaine, de concilier les deux.

24Avril
Grande structure laitière

Salarié, associé ou robot de traite ? Le bon choix sera le vôtre !

Dans le cadre d'un agrandissement de leur structure laitière, les chefs d'exploitation doivent faire un choix : embaucher de la main d'½uvre, prendre un associé ou s'équiper en robotisation. L'institut de l'élevage s'est penché sur le sujet et donne quelques pistes pour prendre la bonne décision.