Pâturage

image Pâturage

Articles traitant du pâturage des bovins lait et viande, de l'herbe, des prairies.

27Mai
Parasitisme

Strongles digestifs et génisses : il en faut la juste quantité !

L'immunité des génisses face aux strongles digestifs s'acquiert progressivement lors de leur première saison de pâturage. Pour cela, elles doivent ingérer des larves infestantes, mais pas trop. Facile à dire mais en pratique, comment limite-t-on l'infestation des prairies ? Sarah Neumann-Raoux, vétérinaire chez Eilyps, livre ses conseils pour maîtriser le contact des génisses avec les parasites.

22Mai
Pâturage

Antoine Thibault (27) : « Mes vaches ont perdu en lait, c'est grave ou pas ? »

Avec l'augmentation de la part d'herbe dans la ration de ses vaches, Antoine Thibault, éleveur laitier dans l'Eure, voit son litrage diminuer. Les vaches font moins de lait mais faut-il s'inquiéter ? « Non », répond l'éleveur qui, après avoir fait le calcul, explique que son coût alimentaire a bien baissé lui aussi.


15Mai
En test à Saint-Hilaire-en-Woëvre (55)

Sur le principe du collier électrique, la clôture virtuelle est-elle efficace ?

La clôture virtuelle, quésaco ? Une fois la zone de pâturage définie sur un logiciel de cartographie et les animaux équipés d'un collier GPS, plus besoin de clôture physique. Signal sonore puis signal électrique les avertissent s'ils franchissent la limite définie. Après un premier test, la Digiferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre (55) lance une expérimentation sur son troupeau allaitant.

    14Mai
    [Sondage] Pâturage

    Encore en déprimage ou déjà en phase de roulement, chacun avance à son rythme

    Mi-mai 2020 : ça y est, la plupart des animaux qui doivent pâturer sont dehors ! Sortir tôt pour profiter d'une pousse précoce, puis finalement devoir rentrer tout le monde à cause de la pluie... la mise à l'herbe n'a pas été de tout repos pour les éleveurs. Et maintenant que beaucoup ont atteint leur rythme de croisière, la sécheresse s'installe déjà par endroits.

    6Mai
    Changement climatique

    Comment accroître le carbone stocké dans vos sols ?

    Limiter son empreinte carbone est un défi à relever pour les élevages. Les prairies constituent déjà un formidable moyen d'accroître le carbone stocké dans les sols mais d'autres pratiques permettent d'aller également dans cette direction comme le développement des légumineuses, l'implantation d'arbres ou encore la limitation du travail du sol.

    4Mai
    En système allaitant

    Optimiser le pâturage pour économiser un maximum de concentrés

    Une bonne valorisation c'est « l'art de se faire rencontrer la vache et l'herbe au bon moment », comme l'exprimait André Voisin. Dans cette optique, les fermes expérimentales de Thorigné d'Anjou (49) et de Jalogny (71) présentent leurs résultats d'essais sur l'optimisation du pâturage en bovins allaitants pour minimiser la part de complémentation.

    28Avril
    Pâturage

    À quel moment peut-on fermer le silo de maïs ?

    Si la période de pâturage permet de diminuer le coût alimentaire et d'économiser du concentré comme des fourrages conservés, quand peut-on réellement passer au plat unique d'herbe ? C'est en ce moment, au printemps, qu'il est envisageable de fermer le silo de maïs. Alors en pratique, comment cela se met-il en place ? Réponses d'experts.

    24Avril
    Prairie

    Semer ou sursemer : il y a toujours une solution

    Pour améliorer la performance d'une prairie, deux solutions sont envisageables : le sursemis ou la rénovation totale. Dans les deux cas de figure, l'implantation est primordiale. Température, humidité, profondeur de semis, accès rapide des jeunes plantules à la lumière et dominance des plantes issues du semis sur les adventices et les ravageurs : les experts du Gnis rappellent les clés de réussite.

    17Avril
    Témoignages

    Les éleveurs de l'Allier de nouveau confrontés à la sécheresse

    Dans le Bourbonnais, comme de manière générale dans le Massif-Central et les territoires limitrophes, la sécheresse est déjà d'actualité au point qu'elle inquiète de plus en plus les éleveurs après une année 2019 déjà extrêmement sèche. Stocks au plus bas, herbe qui grille et des rendements d'ensilage d'herbe décevants... le moral n'est déjà pas au beau fixe en ce mois d'avril.