Races à faibles effectifs

Articles traitant des races bovines et ovines menacées.

4Mars
Dans le Lot-et-Garonne

20 000 ¤ pour se lancer et relancer l'élevage

Afin de redynamiser l'élevage dans le Lot-et-Garonne, la Chambre d'agriculture propose une aide de 20 000 ¤ pour financer l'achat d'animaux. D'abord dédié à la relance de la race bovine allaitante locale, la Garonnaise, le dispositif a été étendu à l'ensemble des bovins, ovins et caprins, lait comme viande. Premier bénéficiaire de l'opération, Ludovic Bulit a reçu dix génisses le 11 février dernier.

2Mars
Bovin viande

L'Inra 95 accède au statut de race reconnue et possède maintenant son propre OS

Auriva-Elevage devient organisme de sélection de la race Inra 95. Bien connue des éleveurs laitiers en croisement terminal, cette race bovine à fort développement musculaire est de plus en plus plébiscitée en France comme à l'étranger et son nouvel OS compte bien développer sa génétique en insistant sur les facilités de naissance.


18Février
Au Salon de l'agriculture

Des « graines d'éleveurs » de 6 à 18 ans mettront à l'honneur la vache villarde

La trentaine de jeunes de l'association « graines d'éleveurs » du Vercors ont plusieurs points communs : leur passion de l'élevage, en particulier de la vache Villard-de-Lans, leur volonté d'en faire leur métier plus tard et leur envie de faire découvrir l'agriculture, leur territoire et cette race à très faible effectif. 23 d'entre eux évolueront sur le ring au Salon de l'agriculture avec leurs animaux.