Bien-être animal

Articles relatifs au bien-être des animaux d'élevage, à la réglementation en vigueur en termes de bien-être animal, aux manifestations,...

22Avril
La ferme d'Émilie

« L'abattoir mobile pour reprendre la main sur une étape qui nous échappe »

Émilie Jeannin s'exprime dans le court-métrage « La ferme d'Émilie ». Éleveuse allaitante en Côtes-d'Or, elle est engagée dans Le B½uf éthique : son projet d'abattoir mobile à la ferme. Ce dernier devrait d'ailleurs voir le jour car l'expérimentation est lancée pour quatre ans.

17Avril
Abattoirs mobiles

La création d'abattoirs mobiles, au plus près des fermes d'élevage, dans le but de réduire le transport et la souffrance animale, va être possible, après la publication mardi au Journal officiel d'un décret autorisant son lancement sur une base expérimentale de quatre ans. « Nous sommes convaincus que ce laps de temps sera à même de convaincre de l'utilité de tels outils et de la nécessité de faire évoluer définitivement la réglementation », s'est réjoui le syndicat agricole Confédération paysanne qui a beaucoup milité en faveur de la création d'abattoirs mobiles.

11Avril
Réforme de la Pac

Tout savoir des dernières décisions des eurodéputés avant le scrutin européen

Les eurodéputés de la commission agriculture au Parlement européen ont voté trois lots de propositions dans le cadre de la réforme de la Pac. Ces propositions visent notamment à mieux réguler les productions agricoles en cas de crise, à revoir les règles liées aux paiements directs et au développement rural pour l'après-2020 », à créer une réserve de crise et sanctionner davantage les agriculteurs contrevenant aux règles. Il s'agissait des ultimes avancées bruxelloises sur la réforme de la Pac avant sa mise au placard à l'approche des élections européennes.

8Avril
Abattoir d'Alès

Le directeur de l'abattoir d'Alès (Gard) a été condamné lundi à trois amendes de 400 euros par le tribunal de police d'Alès après la diffusion d'une vidéo de l'association L214 sur la souffrance animale ayant eu un retentissement national en octobre 2015.


    8Avril
    Bovins viande

    De nouveaux indicateurs de bien-être animal dans la charte des bonnes pratiques

    Le bien-être animal : un terme qu'on retrouve partout, notamment dans la bouche des consommateurs. Mais qu'est-ce qu'on met derrière ça ? Interbev a travaillé sur une liste d'indicateurs pour évaluer et améliorer le bien-être en élevage. Alimentation, bâtiments entravés, pâturage... : la future charte des bonnes pratiques intégrera des nouveaux indicateurs.

    29Mars
    [Point de vue] Patrick Ferrère, AgriDées

    « Vous avez dit agribashing ? »

    Comment réagir face à l'agribashing ambiant ? Patrick Ferrère, délégué général du think tank AgriDées, suggère plusieurs pistes. Parmi elles : expliquer davantage au grand public toute l'ampleur des règles de la conditionnalité des aides et celles relevant du bien-être animal, et exiger plus de transparence sur les responsabilités respectives des différents acteurs de la chaîne alimentaire.

    23Mars
    Vidéo L214 dans un élevage de la Drôme

    L'enquête administrative ouverte après la diffusion d'une vidéo de l'association L214 dénonçant les conditions de production d'½ufs de cailles dans un élevage de la Drôme a écarté tout dysfonctionnement ou abus dans l'exploitation concernée, a annoncé vendredi la préfecture.

    22Mars
    [Paroles de lecteurs] Bien-être animal

    Bravo pour ta carte Étienne ! Mais...

    Si les lecteurs de Web-agri saluent l'initiative de l'éleveur Étienne Fourmont, de recenser sur une carte les actions des producteurs en faveur du bien-être animal, certains pensent qu'il faudrait surtout s'intéresser au bien-être des agriculteurs, ou plutôt à leur mal-être. D'autres en ont assez de devoir sans cesse se justifier et craignent que ce type de démarche soit vaine car les détracteurs de l'élevage crieront toujours plus fort.

    22Mars
    Congrès de la FNPL à Arras

    L'éternelle question de la juste rémunération des éleveurs

    Les producteurs de lait de la FNPL étaient réunis en congrès annuel les 20 et 21 mars 2019 à Arras, dans le Pas-de-Calais. En invitant des représentants d'associations environnementales et « welfaristes », les producteurs se sont demandés, à juste titre, s'ils n'avaient pas déjà répondu aux nombreuses attentes sociétales en matière d'élevage. Au ministre de l'agriculture, leur président Thierry Roquefeuil a insisté sur l'attente pressante des éleveurs quant au retour de prix rémunérateurs. Car les effets - supposés - de la loi Alimentation sont jugés bien trop timides.

    21Mars
    Drôme

    Le préfecture de la Drôme a annoncé jeudi ouvrir une enquête administrative à la suite de la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo de l'association L214 dénonçant les conditions de production d'½ufs de cailles dans un élevage du département.

      15Mars
      Abattoir de Houdan (78)

      Le directeur de l'abattoir porcin de Houdan (Yvelines), trois ex-salariés et un agent public ont été condamnés vendredi à des amendes après une plainte pour maltraitance animale déposée en 2017 par l'association L214.

        15Mars
        Ventilateur

        Un vent nouveau contre les coups de chaud grâce au Cyclone 360

        Vous réfléchissez à investir dans un ventilateur afin d'anticiper les grosses chaleurs estivales ? La société Bioret agri présente son ventilateur 360°. Contrairement aux systèmes conventionnels qui se basent sur le déplacement d'air, le Cyclone 360 propulse l'air sur les animaux à vitesse constante afin de favoriser l'évacuation des calories des vaches par évapotranspiration.

        12Mars
        [Tribune] Production laitière

        Combien de fermes de 1 000 vaches pour nourrir les Français ?

        Voulons-nous 2 260 fermes de 1 000 vaches au lait standardisé ou 55 000 producteurs qui maintiennent une production laitière diversifiée ? C'est la question que posent Xavier Hollandts et Bertrand Valiorgue. Les deux universitaires et professeurs en stratégie exposent dans une tribune les possibles conséquences d'une « hyperconcentration » des exploitations laitières.

        3Mars
        Didier Guillaume

        Pour mieux manger, la France doit compter sur la « transition agroécologique » de son agriculture conventionnelle, désormais « irréversible », estime le ministre de l'agriculture Didier Guillaume dans un entretien avec l'AFP, où il appelle parallèlement à ne pas « industrialiser » la production de bio.