Santé animale

image Santé animale

Articles traitant de la santé et des maladies des bovins : laboratoires pharmaceutiques et produits vétérinaires.

10Mai
Paroles de lecteurs

Vent débout contre les éoliennes

Un vent d'indignation souffle parmi les lecteurs de Web-agri à propos des éoliennes. Ils déplorent leurs effets néfastes sur les vaches, et ceux liés aux antennes-relais, lignes à très haute tension, transformateurs, etc. , qui entraînent des baisses de production et une surmortalité. Mais surtout, ils reprochent aux groupements de défense sanitaire, aux syndicats agricoles et aux pouvoirs publics leur inaction et leur indifférence, voire leur mépris, face à ces nuisances.

8Mai
Nutrition

Un diagnostic de l'alimentation pour connaître les causes d'une sous-performance

De nombreux problèmes rencontrés en élevage laitier proviennent de l'alimentation du troupeau. Il faut alors savoir remettre en cause son système et modifier quelques paramètres pour atteindre ses objectifs. Pour aider les éleveurs, l'Idele lance Diag'alim : un audit de l'alimentation qui balaye de nombreux critères parfois oubliés et qui ont pourtant leur importance.

3Mai
Chez Murielle et Didier Potiron (44)

« Un champ d'éoliennes met à mal notre santé et celle de notre troupeau »

Pour Murielle et Didier Potiron, éleveurs à Nozay (44), l'installation de huit éoliennes à proximité de leur ferme a tourné à la catastrophe. La santé des animaux se dégrade, comme celle des éleveurs. Les experts reconnaissent ces problèmes sans pour autant en comprendre l'origine.


4Avril
Boviscope

Une surveillance rapprochée du troupeau grâce au monitoring SenseHub

SenseHub d'Allflex est un système de monitoring permettant de recueillir et analyser des données de comportement des animaux. Le groupe coopératif Axéréal élevage s'est doté de cette technologie et propose le service Boviscope aux éleveurs. Cela leur permet de suivre les données de leur troupeau, d'être suivi par un conseiller mais également de profiter d'un réseau de vétérinaires.

3Avril
Parasitisme

Privilégier le pâturage tournant pour limiter la pression des strongles

Un pâturage tournant permet de limiter le risque parasitaire lié aux strongles digestifs. Il n'existe pas de « recette miracle » mais des outils de simulation permettent d'y voir plus clair quant aux périodes à risque (excrétion des ½ufs). La gestion des parcelles devra tenir compte de la pression parasitaire, que ce soit pour les vaches comme pour les jeunes animaux non immunisés.

8Mars
En vidéo

Savoir repérer les signes de déshydratation et de diarrhée des veaux

Qui n'a jamais eu un veau en diarrhée ? Sarah Neumann-Raoux, vétérinaire chez Eilyps donne quelques points de repère pour détecter les signes de déshydratation ou de diarrhée des veaux. Pli de peau, profondeur de l'½il, réflexe de succion et température sont les quatre principales choses à regarder.

26Février
Paroles de lecteurs

Le bale grazing fait du foin dans les commentaires

Le bale grazing, qui consiste à mettre à la disposition des vaches conduites en pâturage hivernal des balles d'herbe enrubannée, ne semble pas emballer les lecteurs de Web-agri. Pour démêler les vraies infos des préjugés, le mieux est de discuter avec des éleveurs qui ont adopté cette technique. « C'est comme ça qu'on avance », font remarquer Florent, Tintin et Benjamin.

18Février
Équipement

Profiter de l'hiver pour anticiper les prochaines grosses chaleurs estivales

Au c½ur de l'hiver, on n'a pas forcément la tête aux coups de chaud de l'été. Et pourtant, c'est le bon moment de les anticiper. Sans forcément investir beaucoup d'argent, les experts du BTPL donnent quelques astuces pour anticiper les grosses chaleurs et réduire les impacts sur la santé et la production des vaches.

15Février
Gaec Lombardot (25)

« Soigner autrement le troupeau pour être en accord avec soi-même »

Isabelle et Xavier Lombardot élèvent une quarantaine de Montbéliardes dans le département du Doubs. Après une véritable remise en question, ces producteurs de lait à Comté sont passés des traitements systématiques et préventifs sur leur troupeau aux médecines complémentaires. Après s'être formée à l'homéopathie, à l'aromathérapie et même à l'ostéopathie et aux massages, Isabelle se sent aujourd'hui « plus en accord avec ses valeurs de respect de la nature, de l'animal, et l'envie de ne plus utiliser de la chimie partout. »