Temps de travail

Ensemble des articles concernant la durée du temps de travail des salariés agricoles.

1Juillet
Profil des jeunes et des projets...

À quoi ressemble l'installation en lait ? Photographie détaillée...

Effectif, nombre et lieu d'installation, type d'exploitation et de projet, proportion de mise en société et de hors cadre familiaux... : une étude de FranceAgriMer de 2019 permet de dresser un portrait robot des jeunes qui s'installent en élevage laitier.

5Juin
[Enquête] Covid-19

Comment les salariés agricoles vivent-ils la crise sanitaire ?

Comme les agriculteurs, les salariés agricoles n'ont pas arrêté de travailler pendant le confinement des Français pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Sans eux, les entreprises du secteur auraient eu du mal à poursuivre leur activité. Pour leur rendre hommage et avoir leurs retours sur leurs conditions de travail et leur façon d'appréhender cette crise sanitaire, l'Association des salariés agricoles de Normandie a réalisé une enquête auprès de plus de 500 d'entre eux.

2Juin
Éleveurs laitiers

Savez-vous combien vous coûtent vos génisses ?

La balance oscille entre 1 200 et 1 800 ¤, l'écart est conséquent. Mais cette valeur est-elle juste et pertinente ? Combien me coûte réellement une génisse dans mon cheptel ? La bonne question est de savoir combien je peux gagner, dans deux ans, en gardant un lot de petites femelles nées ces derniers jours, soit en les introduisant dans mon troupeau, soit en les vendant.


19Mai
Troupeau laitier

Le robot de traite, vous y pensez ? Et pourquoi pas d'occasion ?

Si trouver un salarié pour traire et s'occuper du troupeau peut ressembler à un parcours du combattant, comment gagner en souplesse et en confort de vie . La mécanisation et la robotisation sont-elles les bonnes solutions ? Est-ce envisageable économiquement ? Neuf ou d'occasion ? Le BTPL répond à ces questions.

12Mai
Plateforme « masques-pme.laposte.fr »

Créée par le ministère de l'économie et des finances pour les petites et très petites entreprises (TPE/TPME), en partenariat avec La Poste, les chambres d'agriculture, de commerce et d'industrie, des métiers et de l'artisanat, la plateforme « masques-pme.laposte.fr » s'ouvre aux professionnels libéraux et agricoles, aux micro-entrepreneurs et aux associations avec salariés.

8Mai
[Paroles de lecteurs] Main-d'oeuvre

Qui sont les Ovni si précieux en bovins lait ?

Pas des Objets volants non identifiés mais des « Ouvriers volontaires non indemnisés » selon les lecteurs de Web-agri, c'est-à-dire des parents, souvent retraités, dont l'aide devient de plus en plus indispensable pour faire face au manque de main-d'oeuvre en élevage laitier. D'autant, qu'en cette période économiquement difficile, beaucoup d'éleveurs n'ont pas les moyens d'embaucher un salarié .

7Mai
[Covid-19] Paroles d'éleveurs (3/3)

Les chefs d'exploitation des lycées agricoles aussi confrontés au coronavirus

Sur son site internet, l'idele donne "La parole aux agriculteurs" en diffusant des résultats d'enquêtes de terrain, menées notamment par Inosys-Réseaux d'élevage et les chambres d'agriculture. Grâce à cette opération, l'institut souhaite montrer comment les éleveurs vivent cette crise sanitaire au quotidien dans leur travail et si celle-ci a modifié certaines de leurs pratiques. Après plusieurs producteurs de bovins lait et viande du Limousin, Grand Est et Bretagne, des chefs d'exploitations de lycées agricoles témoignent, en vidéo, sur les conséquences de cette pandémie, en termes d'organisation du travail en particulier mais pas seulement...

6Mai
[Covid-19] « Paroles d'éleveurs » (2/3)

« Toujours des vaches à traire et à nourrir » mais un peu différemment...

Comment les producteurs de lait vivent-ils et travaillent-ils au quotidien sur leur exploitation avec la pandémie de coronavirus ? Quelles difficultés rencontrent-ils ? Ont-ils adapté leurs pratiques ? Pour le savoir, l'Idele donne "La parole aux éleveurs" via des enquêtes téléphoniques régionales réalisées notamment par Inosys-Réseaux d'élevage et les chambres d'agriculture. Voici les résultats dans le Grand Est et en Bretagne, après ceux diffusés la semaine dernière pour les bovins viande dans le Limousin.

29Avril
[Covid-19] « Paroles d'éleveurs » (1/3)

Peu d'impact sur le travail en bovins viande mais avec quelques adaptations

Comment les éleveurs vivent-ils au quotidien la crise sanitaire et économique du coronavirus ? Ont-ils modifié leur façon de travailler depuis le développement de la pandémie ? Pour partager les ressentis du terrain et les pratiques mises en place, l'Idele donne "La parole aux agriculteurs" en relayant, sur son site web, des enquêtes téléphoniques régionales menées notamment par Inosys-Réseaux d'élevage et les chambres d'agriculture. Premiers résultats dans le Limousin au sein d'exploitations spécialisées en bovins viande.

15Avril
Grand troupeau laitier

Temps de travail, organisation et management : les facteurs clés de réussite

Encore plus en grand troupeau, bien gérer le temps de travail et arriver à se ménager des jours de relâche est important pour le bien-être des éleveurs. D'après une étude menée dans la cadre du projet Casdar Orgue, réunissant différents partenaires de l'élevage, c'est dans les gros Gaec qu'on y arrive le mieux.

30Mars
Ça n'arrive pas qu'aux autres !

C. Didelot (88) : « Atteint du coronavirus, j'ai dû réorganiser mon travail »

Christophe est éleveur laitier dans le Grand Est. Ayant contracté le coronavirus, il a immédiatement renvoyé son apprenti chez lui pour éviter toute contamination. Tandis qu'il espérait avoir droit au service de remplacement, l'éleveur s'est retrouvé seul, démuni face à son travail à la ferme. Il a donc fallu s'organiser pour continuer à travailler tout en combattant la maladie.

20Mars
EARL de Guerlogoden (56)

« 60 places en stabulation pour 75 VL c'est faisable grâce aux vêlages groupés »

Samuel Servel trait chaque année 75 vaches laitières. Il a opté pour un système en vêlages groupés de printemps avec fermeture de la salle de traite deux mois l'hiver. Si la transition n'a pas été des plus faciles, l'éleveur atteint aujourd'hui pleinement ses objectifs économiques. Il rappelle tout de même certains points à ne pas négliger comme la surface accessible par vache, les stocks de fourrage à faire, mais aussi l'anticipation financière des deux mois d'hiver sans paie de lait.

16Mars
Robot de traite

Démonter le robot pour remettre une salle de traite : ça arrive aussi

Certes, moins qu'au début de cette technologie, mais il y toujours quelques éleveurs déçus par leur robot de traite qui décident de remettre une salle de traite. Pourquoi ? Comment faire le bon choix quand on envisage de changer de mode de traite ? Tanguy Parenthoen, éleveur breton, témoigne de son retour en arrière.

12Mars
Bovin lait

Lever le pied sur la finition des réformes pour économiser du fourrage

Diminuer ou arrêter complétement la finition des vaches de réforme permet d'économiser jusqu'à 500 kg de MS de fourrage par animal, ce qui n'est pas négligeable surtout lorsque la ressource est limitée. Les réformes seront certes vendues moins cher, mais la perte financière ne semble pas très importante.