Temps de travail

Ensemble des articles concernant la durée du temps de travail des salariés agricoles.

12Juin
Lean management

« Prendre du temps pour en gagner par la suite : je choisis d'agir ! »

« Le temps c'est de l'argent ! » Et pour éviter de le gaspiller, il faut parfois revoir son système et y apporter quelques modifications. La méthode du lean management vise à mieux s'organiser, ranger, gérer des priorités, communiquer... Autant de paramètres sur lesquels il faut investir du temps pour en gagner ensuite au quotidien.

24Mai
L'agriculture au féminin

« S'occuper des veaux : une tâche réservée aux femmes ? »

Elle élève des vaches laitières au Québec et s'occupe principalement des veaux sur l'exploitation familiale. Avec beaucoup d'humour, Christine Aubin raconte qu'elle s'est vu confier cette tâche comme une évidence : « parce que je suis une femme, parce que je suis supposée avoir un instinct maternel bien développé. »


6Mai
Documentaire

Y a-t-il une autre vie après l'agriculture ?

Prix bas, charge de travail qui s'alourdit, normes de plus en plus contraignantes, remises en cause incessantes de la société... tous les ans, 10 000 exploitants agricoles, à bout, arrêtent leur activité avant la retraite. Une réalité qui demeure tabou car agriculteur est plus qu'un métier, c'est une passion, une vocation, voire une destinée familiale, que l'on embrasse pour au moins toute sa carrière, si ce n'est sa vie.

3Mai
Embaucher un salarié

Offre d'emploi, entretien, conditions à proposer... : l'Apecita fait le point

Trouver un salarié agricole n'est pas une mince affaire, qui plus est en élevage. Mylène Gabaret, directrice de l'Apecita le confirme : « il y avait 4 400 postes à pourvoir en production animale en 2017. » Elle préconise aux futurs employeurs de bien soigner leur offre d'emploi, de s'attarder quelque peu sur l'entretien et, une fois embauché, de motiver le salarié premièrement dans l'accueil mais ensuite dans les missions confiées et les perspectives d'évolution.

25Avril
Ouvrage Actif'Agri

Comment favoriser l'emploi en agriculture, en proie à de profonds changements ?

Efficience économique des fermes, mondialisation et volatilité des marchés agricoles, protection de l'environnement, nouvelles technologies, organisation du travail et du foncier, statuts juridiques des exploitations... aujourd'hui, le métier d'agriculteur n'est plus le même qu'hier. Pour comprendre les mutations importantes qui s'opèrent et les facteurs qui les encouragent, le centre d'études et de prospective du ministère de l'agriculture a mobilisé pendant plus d'un an une quarantaine d'experts. Leurs réflexions et analyses ont été compilées dans l'ouvrage Actif'Agri-Transformation des emplois et des activités en agriculture, qui sort dans quelques jours et vise à dynamiser le secteur.

19Avril
Paroles de lecteurs

Sciure, sable, miscanthus... : quelle litière préférez-vous pour vos vaches ?

Suite à un article paru sur Web-agri il y a quelque temps, les lecteurs ont échangé entre eux sur les matériaux qu'ils utilisent pour pailler leurs bêtes. Si certains préconisent la sciure, d'autres privilégient la paille de miscanthus, le sable ou encore la dolomie. L'essentiel étant de trouver le meilleur compromis entre le confort des animaux, le travail de l'éleveur et le prix de revient.

15Avril
[Sondage] Organisation du travail

Deux éleveurs sur trois portent encore les seaux aux veaux à chaque buvée

Deux fois par jour, la buvée des veaux laitiers est une astreinte assez chronophage. Si la majorité des éleveurs portent encore les seaux et brocs à chaque buvée, certains ont investi dans des chariots, taxi-lait ou Dal. Outre le matériel, d'autres pistes permettent de gagner du temps comme passer de deux à une seule buvée par jour, utiliser des bacs à tétines collectifs, faire appel à des vaches nourrices, voire déléguer complétement l'élevage des génisses.

12Avril
Reportage à l'Earl Coulon (80)

« Avec deux silos seulement à gérer, je gagne 15 min/j pour l'alimentation »

Il distribue du maïs ensilage, de la pulpe surpressée, de l'ensilage d'herbe, de l'enrubannage de luzerne, de l'aliment liquide ou encore d'autres aliments et il ne gère pourtant que deux silos. Francis Coulon, éleveur laitier de la Somme, est passé au mélange Pulp'mix via la coopérative Tereos. Trois fois par an, il mélange six aliments de sa ration pour n'en faire qu'un seul et même silo. Depuis, il économise 15 minutes chaque jour et a même réduit son coût alimentaire. Le mélange lui coûte tout de même 8 €/tonne mais l'éleveur ne reviendrait pas en arrière car il constate de réels bénéfices sur la santé et la productivité de son troupeau.

10Avril
Livre blanc des charges de mécanisation

Bien dimensionner son matériel, et pourquoi pas déléguer ?

S'il est synonyme de gain de productivité, le matériel représente des charges importantes pour son propriétaire. Pour évaluer la rentabilité de l'acquisition d'un équipement, plusieurs facteurs doivent être mis en regard. Surtout qu'outre l'achat, l'agriculteur peut recourir à du matériel extérieur, voire faire appel à des prestataires de services et déléguer certains travaux. L'agriculteur doit veiller dans ses choix, à la bonne adéquation entre ses besoins et ses moyens.

5Avril
[Paroles de lecteurs]Filière lait/viande

Produire moins et être plus autonome : des virages stratégiques pour s'en sortir

L'essai de la ferme expérimentale des Trinottières, visant à augmenter la production laitière, laisse les lecteurs de Web-agri perplexes. Pourquoi produire plus de lait alors que le prix payé aux producteurs est dérisoire ? Et que cela risque d'alourdir encore davantage la charge de travail déjà très importante en élevage laitier ? Ne vaut-il pas mieux réduire les volumes et chercher plus d'autonomie ? C'est en tout cas ce que semblent suggérer beaucoup de commentaires. Certains s'interrogent également sur les solutions possibles pour préserver la filière viande bovine.

3Avril
Sociétés agricoles

Une période d'essai comme dans les autres entreprises

En Haute-Savoie, avant de créer une société agricole, les futurs associés peuvent tester leur "compatibilité professionnelle" et leur bonne entente. Une démarche intéressante vu l'importance des relations humaines quand on travaille à plusieurs, que l'on se connaisse ou non au départ. De nombreuses ruptures d'associations ont d'ailleurs pour origine des tensions relationnelles.

2Avril
Vêlages groupés de printemps

Ronan Guernion (22) : « En février, la salle de traite est fermée ! »

Ronan Guernion est éleveur laitier à Tonquédec (22). Après avoir repris l'exploitation familiale en 2008, il s'inspire d'un système herbager voisin pour bâtir le sien : il passe en tout herbe en groupant les vêlages. De cette manière, sa salle de traite reste fermée deux mois l'hiver et l'éleveur avoisine les 35 h/semaine tout en restant productif.

29Mars
Paroles de lecteurs

Charge de travail et main-d'œuvre en lait : les éleveurs à la peine

La charge de travail qui s'alourdit en production laitière et le peu de main-d'oeuvre pour y faire face travaillent les lecteurs de Web-agri ! Les responsables selon eux : l'agrandissement des troupeaux, et le manque de salariés compétents et motivés par l'élevage laitier. Si tant est que les éleveurs aient encore les moyens d'en embaucher...