Elevage biologique

Articles relatifs à la production bovin lait ou viande en agriculture biologique.

19Novembre
Coûts de production

En Allemagne et ailleurs, le lait bio trop peu rémunéré pour être durable

S'appuyant sur les chiffres allemands, l'European Milk Board, association d'organisations représentants des producteurs laitiers en Europe, pose la question de la durabilité du lait biologique sur les plans économique et social, puisque le prix moyen payé aux producteurs ne couvre pas les coûts de production.

10Novembre
Bien-être animal et environnement

Viande bio : ce que veulent les consommateurs

D'après le sondage réalisé tous les ans depuis 2015 par l'Ifop pour Interbev, le nombre de Français qui mangent de la viande bio a progressé depuis 2015, une viande plébiscitée par des consommateurs qui souhaitent cautionner un élevage garantissant selon eux le respect de l'environnement et du bien-être animal.

21Octobre
Ferme de Trévero

S'installer grâce à la complémentarité productions animales/végétales

Changer d'atelier pour reprendre des exploitations difficiles à transmettre sinon, c'est possible ! Benjamin Frezel et son associé Régis Durand, qui se sont installés sur une ferme laitière, ont arrêté le lait pour développer diverses productions animales et végétales. Ils souhaitaient que leur agrosystème, basé sur la complémentarité entre élevages et cultures, soit global, cohérent, autonome et résilient.


11Septembre
[Témoignage] G. Malgouyres, éleveur (12)

« Même si j'en suis proche, je ne passerai pas en bio car j'y perdrais trop »

« Même si je suis très près du bio niveau conduite de l'exploitation, je resterai en conventionnel car la plus-value n'y est pas, je serais même perdant. » Gauthier Malgouyres, polyculteur-éleveur de l'Aveyron explique pourquoi, dans son système, il ne franchira pas le cap de la conversion à l'agriculture biologique.

21Aout
Système tout herbe, sans concentrés

V. Delargillière (60) : « Avec la sécheresse, je revois mes choix techniques »

Quand on est en système tout herbe, sans céréales ni concentrés, la météo est scrutée avec attention car les conséquences d'une sécheresse peuvent être considérables. Vincent Delargillière, éleveur bio de 110 vaches laitières dans l'Oise, a dû faire face à cette situation cet été et prendre des décisions pour s'adapter. Il a également décidé de revoir certains choix techniques afin de mieux pouvoir faire face à ces sécheresses appelées à se répéter.

16Juin
Élevage laitier

Se convertir à la bio : quels éléments à avoir en tête ?

Quand on réfléchit à une conversion en bio, beaucoup de questions se posent : quels effectifs par rapport à la SAU ? Quel litrage ? Le système existant est-il adapté ou faudra-t-il modifier les bâtiments et le parcellaire ? Conseiller d'élevage spécialisé en bio chez Eilyps, Frédéric Touchais liste les impacts d'une conversion à garder en tête.

27Mai
[Témoignage] Mon projet, mon avenir

Une cave pour des fromages grand cru

Les trois associés du Gaec Le Colombier de Nermoux en Vendée se sont lancés dans la transformation fromagère de leur lait pour « maîtriser leur produit et son prix », de la vache aux consommateurs. Pour remplacer leur cave à vins par une vraie cave d'affinage, ils ont sollicité un appel aux dons sur la plateforme de crowdfunding Miimosa. Aujourd'hui, leurs P'tits Ronds et Plaisirs vendéens, ainsi que leurs tommes vendéennes et au fenugrec, y bonifient leurs arômes et textures comme les meilleures cuvées.

27Mai
Filière laitière bio

L'explosion de la production de lait bio va-t-elle faire évoluer le modèle ?

Si les deux premières vagues de conversions dans la filière laitière biologique étaient surtout le fait de la production, la troisième vague, qui intervient depuis 2016, est soutenue aussi par la transformation et l'aval de la filière, signe d'un véritable changement d'échelle qui ne va pas sans susciter d'interrogations quant au modèle de développement souhaitable à l'avenir.

22Mai
[Témoignage] En hors cadre familial

Théo Joyeux, futur éleveur : « Bien se former pour réussir son installation »

Invité du RDV agri de Thierry agriculteur d'aujourd'hui diffusé sur sa chaîne Youtube lundi 11 mai, Théo Joyeux a insisté sur l'importance de la formation pour s'installer en hors cadre familial, surtout quand on n'est pas du milieu agricole. Après un Bac pro CGEA, il a suivi un BTS Acse en apprentissage et un certificat de spécialisation en machinisme. À l'obtention de son diplôme, l'élevage laitier des Deux-Sèvres où il est apprenti l'embauchera comme salarié avant qu'il ne le reprenne peut-être un jour...