Production laitière biologiqueVers une progression de 52 % d'ici fin 2019

| par | Terre-net Média

Le rythme actuel des conversions des exploitations laitières à la production biologique va faire exploser la collecte de lait bio ces prochains mois. De 600 millions de litres collectés en 2017, la France pourrait produire près d'un milliard de litres en 2019.

Dans les prochains mois, la France va confirmer sa place de deuxième producteur de lait bio en Europe, non loin derrière l'Allemagne.Dans les prochains mois, la France va confirmer sa place de deuxième producteur de lait bio en Europe, non loin derrière l'Allemagne. (©Watier Visuels) En matière de production de lait biologique, la France a clairement changé de braquet. Deuxième producteur européen derrière l’Allemagne, la France va voir sa production augmenter de manière exponentielle ces prochains mois. Selon l’Institut de l’élevage, reprenant des chiffres de l’interprofession laitière, la production de lait bio devrait passer de 645 millions en 2017 à 982 millions de litres en 2019.

La collecte de lait biologique pourrait avoisiner le milliard de litres d'ici fin 2019 en France.La collecte de lait biologique pourrait avoisiner le milliard de litres d'ici fin 2019 en France. (©Institut de l'élevage) « En 2016, la filière comptait 16 conversions d’exploitation chaque semaine », ont expliqué Jérôme Pavie, de l’Institut de l’élevage, et Catherine Experton, de l’Itab, lors de la journée « Grand angle lait » organisée début avril 2018. Un nombre de conversion allant croissant. « Au 1er janvier 2018, nous comptions 2 792 exploitations laitières biologiques, soit 11 % de plus qu’en 2015. »  Le cheptel a augmenté de 15 % en deux ans, à 152 480 vaches début 2018. « Les nombreuses exploitations actuellement en conversion vont, dans les prochains mois, démarrer leur production sous label bio, faisant ainsi grimper le niveau de la collecte. »

Au sein de l’Europe, c’est en France que la progression du lait bio sera la plus forte. En tête du classement, l’Allemagne va augmenter d’un tiers sa production entre 2016 et 2018. En fin d’année, la collecte de lait bio atteindra 1,042 milliards de litre outre-Rhin. Troisième sur le podium européen avec 680 millions de litres fin 2018, le Danemark devrait observer le même niveau de croissance que son voisin allemand.

En Europe, la France enregistrera la plus forte croissance de collecte de lait bio

C'est en France que la production de lait biologique va croître le plus en Europe.C'est en France que la production de lait biologique va croître le plus en Europe. (©Institut de l'élevage)

« En France et en Europe, quasiment tous les signaux sont au vert pour le lait biologique », résument Catherine Experton et Jérôme Pavie. La consommation est en hausse mais elle doit poursuivre sa progression pour que l’équilibre offre-demande permette de maintenir la valeur. Les spécialistes ne semblent pas inquiets quant à la forte hausse de la collecte. « Le prix producteur est resté stable au fil des années. Et le différentiel de prix entre le lait conventionnel et le lait biologique reste élevé. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 4 RÉACTIONS


babast50
Il y a 2 jours
Suivant les donneurs de chiffres la consommation de lait bio de vaches depuis 2010 á4,4% ne passe pas 4,8% en 2017 . Comment croire á une explosion de la conso en France et meme si ça atteingnait 6%.le caddie tout types de composants vaux 480 € contre 660 en bio. Le pouvoir d,achat des menages diminue et certains restaurateurs abandonnent une etoile du guide Michelin pour ne pas fermer boutique.l,aide á la production doit etre transformèe en aide á la conso vers les hôpitaux,crêches,restaurants universitaires ,centres de rėėducation fonctionnelles...Aux E.Unis Danone â remis ses producteurs bio en conventionnel ,la conso n'as pas réussi á passer 5,5% et la moyenne des troupeaux comptaient 55 vaches(conté de N.York) Les 6 fermes du Texas sont elles aussi repassées en conventionnel....Je sais c'est les ricains mais ça laisse interrogatif.Cela dit le lait de chevre bio á de beau jours devant lui.
Répondre
Pierre genest via Linkedin
Il y a 2 jours
Attention qd on 52 %,car on part de peits volume avec grd evilution mais pr 2018 et les annees suivantes gros coup de frein ds la convertion!
Répondre
titian
Il y a 2 jours
Tout à fait d'accord avec toi Patrice, on peut y rajouter les orientations de la coopération non historique sur ce créneau, et là définitivement pour moi ça ne sent pas bon.
Répondre
PATRICE BRACHET
Il y a 2 jours
Je ne suis pas contre le bio bien au contraire mais j espère que la demande va suivre l offre et deuxième inquiétude beaucoup y passe par besoin mais les convictions sont-elles là? quitte à choquer et à me faire allumer la France à t elle les moyens d une telle reconversion car si vous n avez pas la fibre et que les bonbons promis ne soient pas donnés à l heure !!! Dans ma région qui est le berceau de la noix beaucoup ont essayé et une infime minorité est restée ( ceux qui avaient l âme bio)
Répondre