Prix du lait

image Prix du lait

Articles traitant du prix du lait et de la filière laitière : perspectives et analyses de l'évolution des prix du lait, coopératives, laiteries.

16Aout
Top Paroles de lecteurs

Le palmarès mensuel du 1er semestre 2019 sur Web-agri

Fin des étables entravées, prix du lait dérisoire et celui exorbitant d'une génisse vendue au Salon de l'agriculture, enrubannage d'herbe, exportation de produits laitiers, gros troupeaux allemands... en cette période estivale, retrouvez, pour la première moitié de l'année 2019, le Paroles de lecteurs le plus lu de chaque mois de janvier à juin.


12Juillet
Paroles de lecteurs

Être éleveur aujourd'hui, ça fait peur !

« Entre les fermes qui disparaissent, les difficultés au quotidien, les charges qui augmentent, les végans qui s'introduisent partout, les scientifiques et journalistes qui plaident pour la disparition de l'élevage... il y a de quoi avoir peur d'être éleveur aujourd'hui selon les lecteurs de Web-agri, contrairement à ce que montre le film "Même pas peur d'être éleveur" réalisé par le Cniel, le BTPL et le centre de formation de Poisy dans le cadre de la journée mondiale du lait en juin dernier.

3Juillet
Conjoncture laitière

Selon le Cniel, les perspectives sont favorables pour les prochains mois

Dans sa note de conjoncture laitière mensuelle, Benoît Rouyer, économiste au Cniel, estime que « les perspectives sur les prochains mois semblent plutôt favorables ». La baisse de la collecte chez les principaux concurrents de l'Europe laitière devrait « dynamiser les exportations européennes et orienter à la hausse le prix des produits laitiers industriels ».

27Juin
Agreste

Les prix à la production en hausse sur un an grâce aux céréales

Selon le service de la statistique et de la prospective du ministère de l'agriculture, Agreste, les prix agricoles à la production ont augmenté depuis un an en France, tirés par les céréales, dont la production recule dans notre pays et dans le monde, et par le lait en raison de la diminution de la collecte.

21Juin
Paroles de lecteurs

400 ¤/1 000 l de lait : à d'autres !

Yves Legros, patron de Candia, n'a pas du tout convaincu les lecteurs de Web-agri quand il affirme que l'objectif de Sodiaal est de payer les producteurs 400 ¤ les 1 000 litres de lait ! Encore de « belles paroles », voire « un coup de com' » ! « Arrêtez de nous baratiner », s'exclame Jonathan, « on aura tous mis la clé sous la porte » avant d'atteindre ce niveau de prix !, poursuit jersiaise. De toute façon, les industries laitières vont bientôt toutes partir à l'étranger...

14Juin
En vidéo sur Facebook

Yves Legros (Candia) : « Notre objectif : payer les éleveurs 400 ¤/1 000 l »

Invité sur France info, Yves Legros, directeur de Candia, a affirmé n'avoir qu'un seul objectif : « payer les producteurs 400 ¤/1 000 l ». Dès cet été, il annonce que Sodiaal serait « capable de passer la barre des 350 ¤/1 000 l si les négociations se finissent bien et si les laits spécifiques sont bien valorisés ». Une vidéo publiée sur Dailymotion puis relayée sur Facebook.

13Juin
Indice Insee

Les prix agricoles à la production progressent de 4,6 % entre avril 2018 et 2019

Sur un an, les prix agricoles à la production augmentent de + 4,6 %, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), grâce principalement à la hausse des prix des pommes de terre et, dans une moindre mesure, des céréales (+ 10,1 %), notamment du blé en raison d'une bonne demande de l'Afrique du Nord et des excellentes perspectives de récolte.

13Juin
[Carte interactive] Industrie laitière

Les leaders laitiers français investissent en masse à l'étranger

Selon les chiffres du Cniel, présentés lors de la conférence annuelle sur les marchés mondiaux organisée par l'Institut de l'élevage, les industriels laitiers français ont poursuivi de manière soutenue leur développement à l'international. Après avoir beaucoup investi dans la valorisation des ingrédients secs, ces derniers misent davantage sur les fromages.

6Juin
Rapport Cyclope

Les marchés agricoles mondiaux 2018 en quelques chiffres

Retour en quelques chiffres et éléments clés sur le rapport Cyclope 2019 présenté courant mai et dressant le bilan des marchés mondiaux des matières premières, notamment agricoles, en 2018. Si le blé semble tirer son épingle du jeu, le sucre est au plus mal. Les cours de la viande bovine, eux, affichent une certaine stabilité en France alors que ceux du beurre ne cessent de fluctuer à l'international. Globalement, les facteurs politiques ont fortement impacté les marchés agricoles l'an passé. En 2019, ils jouent encore un rôle important du fait des tensions entre les États-Unis et la Chine. À surveiller de près également : le climat et la conjoncture économique.