Veaux de boucherieLe nouveau contrat-type officiellement homologué

| par | Terre-net Média

Le nouveau contrat-type relatif au veau de boucherie a été homologué le 21 novembre au Journal officiel, une victoire syndicale pour la Fédération nationale bovine (FNB) qui se battait depuis longtemps pour faire évoluer l'ancien contrat, datant de 1988, et qui ne correspondait plus aux réalités de la filière.

Le contrat-type relatif au veau de boucherie est enfin modernisé depuis le 21 novembre, date de son homologation au Journal officiel. « L’enjeu était d’adapter ce contrat aux nouvelles réalités de la filière tout en garantissant une meilleure sécurisation des revenus des éleveurs », rappelle la FNB, qui a œuvré en ce sens pendant de nombreuses années. L’ancien contrat type datait de 1988 et s’avérait peu en phase avec les défis actuels des éleveurs de veaux.  

L’organisation y voit « une victoire syndicale », après avoir négocié chacun des points du contrat-type avec les interprofessions. Les discussions ont en effet été difficiles, conduisant en 2018 à la démission du président de la section Veau d'Interbev, Alexandre Merle, en guise de protestation.

« Le plan de filière de la production vitelline fixe à 100 % de contrats signés d’ici fin 2020. En parallèle, la filière a validé différents indicateurs techniques, de marché et de prix de revient pour la filière vitelline. Ces « indicateurs de référence » pourront être pris en compte dans la détermination de la rémunération des éleveurs de veaux », précise la FNB qui sera vigilante quant à l’application effective de ces nouveaux critères.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article