Contractualisation

Tout sur la contractualisation en production laitière.

5Décembre
Veaux de boucherie

Le nouveau contrat-type relatif au veau de boucherie a été homologué le 21 novembre au Journal officiel, une victoire syndicale pour la Fédération nationale bovine (FNB) qui se battait depuis longtemps pour faire évoluer l'ancien contrat, datant de 1988, et qui ne correspondait plus aux réalités de la filière.

2Décembre
Déduction pour épargne de précaution

La solution coopérative Protélis promue pour être proposée à 100 000 producteurs

Outre les principales banques du secteur agricole, NatUp, Bioline et Groupama ont développé, à trois, leur outil commun d'épargne baptisé Protélis. Il s'agit d'une plateforme digitale permettant aux agriculteurs coopérateurs de gérer un contrat d'épargne dans le cadre fiscal de la déduction pour épargne de précaution instauré par la loi de finances 2019.

27Novembre
Marché des produits laitiers

Lait français VS importations : où en est-on ?

En 2018, 24,6 milliers de tonnes de lait de vache ont été collectées en France. Depuis la fin des quotas, la production est restée relativement stable, contrairement à d'autres pays européens. La France se caractérise par sa forte dynamique d'investissement pour les ingrédients et les fromages. 40 % de la production française de lait part à l'export, essentiellement vers l'Union européenne, bien que les exports vers pays tiers prennent de l'ampleur ces dernières années.

26Septembre
Interprofession laitière

Alors que le Cniel a ouvert le 19 septembre sa gouvernance à un nouveau collège - celui du commerce, de la restauration et de la distribution, le syndicat demande à l'interprofession laitière de tout mettre en ½uvre pour « la revalorisation des prix payés à la production ».


24Avril
Relations commerciales, coops, phytos

Tout savoir des dernières ordonnances présentées mercredi 24 avril

Lors du conseil des ministres du mercredi 24 avril 2019, cinq ordonnances - les dernières pièces pour la mise en ½uvre effective de la loi Alimentation - ont été présentées. L'ordonnance contre les prix abusivement bas est censée permettre aux agriculteurs d'être mieux rémunérés sur leurs produits. Le gouvernement a aussi détaillé les ordonnances sur l'indépendance des activités de conseil à l'utilisation des produits phytos, sur les coopératives, sur les pouvoirs de police judiciaire des agents du ministère de l'agriculture, et sur les missions des chambres d'agriculture.

13Février
OP France Milkboard

Des accords à négocier et l'espoir d'une application de la loi aux coopératives

Les organisations de producteurs France Milkboard Grand Ouest et Normandie tiennent leur assemblée générale respective les 13 et 14 février en Ille-et-Vilaine et dans la Manche. Les deux OP espèrent conclure cinq accords-cadres avec des industriels laitiers dans les prochains mois. Emmanuel Binois, coprésident de l'OP France Milkboard Grand Ouest, attend aussi que l'inversion de la construction des prix contenue dans la loi Alimentation s'applique aux coopératives.

3Janvier
Filière viande bovine

Du scénario catastrophe à l'avenir assuré, cinq hypothèses à l'horizon 2040

L'interprofession bovine a missionné Franceagrimer pour mener une étude prospective sur la filière bovine à l'horizon 2040, abordant à la fois le contexte général - climatique, économique et sociétal - le contexte propre à la filière bovine et l'évolution des marchés. Du pire au meilleur pour les éleveurs, cinq scénarios sont envisagés. L'étude doit « servir les décideurs de la filière en vue de l'élaboration de stratégies gagnantes ».

26Octobre
2018
Loi Alimentation

Le Conseil constitutionnel valide les mesures clés mais censure certains détails

Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision concernant la Loi alimentation jeudi 25 octobre 2018. Il valide les mesures clés pour la revalorisation des revenus des agriculteurs mais il censure un grand nombre de « cavaliers » législatifs.

18Septembre
2018
Loi alimentation et prix rémunérateurs

Malgré les critiques, Stéphane Travert estime que la loi donnera des résultats

Les outils mis en place par le projet de loi alimentation, voté samedi 15 septembre dans la nuit à l'Assemblée nationale et vivement critiqué par les syndicats agricoles, vont donner des résultats, a assuré mardi le ministre de l'agriculture Stéphane Travert.