Réseau European Dairy FarmersL'herbe est-elle plus verte chez nos voisins européens ?

| par | Terre-net Média

Hermjan Darwinkel est éleveur laitier dans la Sarthe. Il préside le groupe français European Dairy Farmers. Rencontre.

Cliquez pour regarder le témoignage d’Hermjan Darwinkel.

H ermjan Darwinkel est néerlandais. Il s’est installé il y a dix ans dans la Sarthe avec son épouse et deux associés et il trait 150 vaches. Il préside aujourd’hui le réseau français European Dairy Farmers qui, depuis 25 ans, regroupe 450 éleveurs en Europe dont une cinquantaine de Français. « C’est un club d’échange et de rencontre entre éleveurs passionnés par le lait. Ce réseau regroupe des fermes très variées, allant de 18 à 2.500 vaches. Nous nous retrouvons chaque année pour le congrès annuel dans un pays différent. L’année dernière, nous sommes allés en Suisse et fin juin, le rendez-vous est donné en France à La Baule. Nous nous réunissons également une fois par an entre éleveurs français dans une nouvelle région. »

L’objectif de ces rencontres est de comparer les systèmes, les coûts de production et les prix du lait. Animé en France par le Btpl, le réseau Edf propose une méthode commune de comparaison des coûts de production. « Les prix du lait et les coût de production différent d’un pays à l’autre. Mais les différences sont plus importantes entre les élevages d’un même pays, plutôt qu’entre plusieurs pays », fait remarquer Hermjan.

« L’herbe est vraiment verte en France ! La France offre de bonnes conditions pour s’installer, estime l’éleveur originaire des Pays-Bas. Comparé au Nord de l’Europe, il reste des possibilités de trouver des fermes laitières et des terres à des prix abordables. La France a de nombreux atouts : de l’eau, de la chaleur, une filière organisée avec des vétérinaires, des fabricants d’aliments, des services... De plus, elle est encore relativement peu bloquée par les réglementations environnementales. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article