BTPL

Articles écrits par le Bureau technique de la promotion laitière (BTPL).

22Février
Pourquoi je me lève chaque matin ?

« Même pas peur », un documentaire consacré à la passion de l'élevage

Hervé Morainville, directeur du BTPL, et Thierry Hetreau, vétérinaire et formateur dans un centre d'élevage, travaillent depuis plus d'un an à la réalisation d'un documentaire consacré à la passion de l'élevage. Ce film « qui fera du bien aux éleveurs laitiers » sortira à l'occasion des salons d'élevage à l'automne, notamment au Space 2018.

10Juillet
2017
Chaleur et santé des bovins

Aidez vos vaches à supporter la canicule

Ventilateurs, brumisateurs, asperseurs, complémentation minérale, humidification de la ration... Comment aider vos vaches laitières à supporter la canicule ? Le Btpl nous apprend que le rumen est un véritable radiateur interne qui atteint sa température maximale entre quatre et cinq heures après l'ingestion. Ainsi, une primipare haute productrice produit deux fois plus de chaleur qu'une vache tarie.


3Juillet
2017
Alimentation et santé

Une méthode simple pour détecter les vaches qui mangent mal

Il est important de savoir si les vaches fraîchement vêlées ou en début de lactation se nourissent correctement. Une bonne solution pour identifier rapidement celles qui mangent mal : l'appréciation du remplissage de la panse. Distribuer une ration plus concentrée permet alors de limiter les troubles du métabolisme.

22Juin
2017
Hypocalcémie sub-clinique

Alimenter avec un faible Baca avant le vêlage

L'hypocalcémie sub-clinique ou baisse du calcium sanguin, est responsable de la fièvre de lait. Mais ce symptôme n'est que la partie immergée de l'iceberg car on estime que lorsque 5 % des vaches de plus de deux lactations font une fièvre de lait, cela signifie que la moitié des vaches sont en hypocalcémie sub-clinique sans pour autant développer une fièvre de lait. Le Btpl donne des conseils pour faire une ration avec un Bilan alimentaire cations-anions (Baca) adapté à la période de tarissement.

9Juin
2017
Tarissement court

Quelles vaches peut-on tarir pendant un mois au lieu de deux ?

Il est possible, voire conseillé, de tarir certaines vaches laitières hautes productrices pendant seulement 30 à 42 jours au lieu des deux mois habituels. Le tarissement court peut s'appliquer aux multipares qui produisent encore plus de 20 litres 60 jours avant le vêlage. Cette pratique améliorerait même les résultats de reproduction. Le Btpl détaille les clés de réussite pour perdre deux fois moins de temps improductif au tarissement.

26Mai
2017
Moins de mammites

Veillez au logement et à l'alimentation des taries (2e partie)

La qualité du logement ainsi qu'une alimentation spécifique est nécessaire aux vaches durant la période de tarissement et sera gage d'un meilleur état sanitaire des mamelles. Le Btpl (Bureau technique de la promotion laitière) rappelle que l'objectif est de couvrir les besoins des vaches mais sans excès notamment énergétiques et azotés.

19Mai
2017
Prévention des mammites au tarissement

Faut-il traiter systématiquement ? (1ère partie)

Les vaches taries n'ont pas toujours le suivi qu'elles méritent. C'est pourtant pendant cette période de huit semaines que se prépare la prochaine lactation et où un petit problème pourra avoir de graves conséquences sur la santé de la mamelle. Une étude anglaise a montré que près de 60 % des mammites de début de lactation ont pour origine une infection pendant la période de tarissement. Le Btpl (Bureau technique de la promotion laitière) vous donne quelques conseils pour préparer en amont vos vaches à faire du lait exempt de cellules.

14Février
2017
Prairies de longue durée

Quels mélanges pour une prairie multi-espèces de plus de trois ans ?

Pour installer correctement une prairie dans le temps, mieux vaut miser sur un semis de plusieurs espèces fourragères dans un maximum de six espèces et huit variétés. L'idéal est de semer à 1,5 cm de profondeur, pas plus. L'Association française pour la production fourragère (Afpf) vient d'éditer un guide pour bien choisir ses mélanges de semences.

28Décembre
2016
Élevage caprin

Les marges brutes des élevages de chèvres dépendent peu du niveau de concentrés

Le BTPL a analysé les marges brutes des élevages caprins durant la campagne 2015-2016 en fonction du niveau d'ingestion de fourrages par rapport aux concentrés distribués par chèvre. Mais le critère de la productivité par unité de main d'œuvre semble plus décisif que le choix du type de ration au vu de la conjoncture.

4Novembre
2016
European Dairy Farmers

Les différences franco-allemandes face à la crise laitière (partie 2/2)

Suite à un voyage d'étude pour voir les grands troupeaux laitiers d'Allemagne du Nord, le BTPL a rencontré Steffi Wille-Sonk, scientifique du réseau European Dairy Farmers (EDF), pour la branche allemande. Elle brosse la situation de la production laitière allemande en période de crise laitière et ses différences par rapport aux élevages français.