Cotation physique du lait

Prix moyen payé aux producteurs en France

Année - Trim. Valeur
€/1000 L
Année - 1
2013 - 2 313 320 (-2,2 %)
2013 - 3 330 304 (+8,6 %)
2013 - 4 366 323 (+13,3 %)
2014 - 1 359 299 (+20,3 %)
2014 - 2 375 313 (+19,9 %)
2014 - 3 358 330 (+8,4 %)
2014 - 4 379 366 (+3,5 %)
2015 - 1 342 359 (-4,7 %)

Cotation physique des produits industriels

Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Beurre industriel standard, 82% de MG
Origine France, Sortie d'usine 3 450 ¤/T 0 +350 23/02/2015
Standard NOUVELLE ZELANDE, FOB 4 314 $/T +247 +114 23/02/2015
Standard USA, Depart 1,6776 $/lb +0,0489 +0,1226 23/02/2015
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de Lactosérum
Origine France, Sortie d'usine 839 ¤/T +7 +65 23/02/2015
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de lait écrémé, 0% de MG
Origine France, Sortie d'usine 2 240 ¤/T 0 +290 23/02/2015
Standard NOUVELLE ZELANDE, FOB 2 744 $/T +146 +424 23/02/2015
Standard USA, Depart 1,023 $/lb +0,0036 +0,0208 23/02/2015
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de lait entier, 26% de MG
Origine France, Sortie d'usine 2 900 ¤/T +500 +500 23/02/2015

Consolidation - 26/01/2015PRO

Exclusivité abonné Web-agri PRO
Pour accéder au contenu du jour :
Nous vous proposons toutefois l'analyse du :26/01/2015
L'enchère Fonterra du 20 janvier se soldait par une augmentation de l'indice GDT de 1 %. C'est ainsi, la 3ème session de hausse successive enregistrée, ce qui confirme la phase de consolidation annoncée au dernier trimestre 2014. La sécheresse qui menace actuellement la Nouvelle-Zélande est de nature à maintenir les prix dans un marché fondamentalement lourd. En Europe, la production apparaît également ralentie, mouvement habituel en cette basse saison, mais toutefois amplifié cette dernière semaine par la vague de froid observée. Les prix, eux, suivent avec une certaine inertie ce qui était observé sur la fin 2014 sur le marché mondial, soit la fin du mouvement d'essoufflement. Aux Etats-Unis, la situation apparaît similaire. Néanmoins, les prix, eux, continuent de chuter atteignant une moyenne de 20.30 $ pour 1 000 litre soit à peine 18 ¤ dans certaines régions. La tendance pourrait rester inscrite à la baisse sur du moyen terme dans un contexte d'une hausse des stocks, et d'une baisse des exportations.
Une phase de consolidation est observée sur le marché des produits industriels depuis le début d'année. Les complications climatiques sur le Nouvelle-Zélande soutiennent d'autant plus ce marché, qui affiche toutefois un potentiel de rebond limité sur le premier semestre 2015/

Marchés stables - 26/01/2015PRO

Exclusivité abonné Web-agri PRO
Pour accéder au contenu du jour :
Nous vous proposons toutefois l'analyse du :26/01/2015
Sur Euronext, le marché de la poudre de lait SMP a été suspendu cet été, mais le marché européen annonçait récemment le lancement de 3 nouveaux contrats, dont un en poudre écrémée. Les deux autres permettront de créer un complexe avec le lancement d'un contrat beurre et d'un contrat de poudre de lactosérum. Ces contrats seront lancés sur le marché d'Amsterdam. En Nouvelle-Zélande, le lancement d'un contrat beurre était également annoncé mais pour l'instant la position ouverte reste limitée. Sur le marché de la poudre grasse, les cours consolidaient sur la semaine passée, toujours affichés sur un niveau de 2 450 $/t sur l'échéance Février 15.
La prochaine enchère Fonterra sera publiée le 3 février .