Cotation physique du lait

Prix moyen payé aux producteurs en France

Année - Trim. Valeur
€/1000 L
Année - 1
2013 - 1 299 321 (-6,9 %)
2013 - 2 313 320 (-2,2 %)
2013 - 3 330 304 (+8,6 %)
2013 - 4 366 323 (+13,3 %)
2014 - 1 359 299 (+20,3 %)
2014 - 2 375 313 (+19,9 %)
2014 - 3 358 330 (+8,4 %)
2014 - 4 388 366 (+6,1 %)

Cotation physique des produits industriels

Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Beurre industriel standard, 82% de MG
Origine France, Sortie d'usine 3 050 ¤/T +150 +70 24/11/2014
Standard NOUVELLE ZELANDE, FOB 3 490 $/T +198 +226 24/11/2014
Standard USA, Depart 2,0013 $/lb +0,0341 -0,1982 24/11/2014
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de Lactosérum
Origine France, Sortie d'usine 950 ¤/T +40 +30 24/11/2014
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de lait écrémé, 0% de MG
Origine France, Sortie d'usine 1 960 ¤/T 0 +60 24/11/2014
Standard NOUVELLE ZELANDE, FOB 2 299 $/T -158 -320 24/11/2014
Standard USA, Depart 1,4414 $/lb -0,0219 -0,0501 24/11/2014
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de lait entier, 26% de MG
Origine France, Sortie d'usine 2 450 ¤/T 0 0 24/11/2014

Phase de consolidation du marché laitier - 20/10/2014PRO

Exclusivité abonné Web-agri PRO
Pour accéder au contenu du jour :
Nous vous proposons toutefois l'analyse du :20/10/2014
Le marché des produits laitiers industriels amorçait une phase de consolidation à la suite des enchères Fonterra du 15 Octobre. En effet, cette session s'est soldée par un rebond de 1.4 % de l'indice GlobalDairy Trade, tiré notamment par une hausse des cours des matières grasses. Ce mouvement, met fin, selon certains à la tendance baissière observée depuis le mois de février dernier. Toutefois, il faudra davantage de consolidation pour confirmer cela, et actuellement, la baisse du commerce mondial vient contrebalancer ce retour d'optimisme. En effet, si l'embargo russe ne touche qu'une partie des exportateurs mondiaux et notamment les Etats-Unis et l'Europe, les autres exportateurs à l'instar de l'Australie se voient pénalisés par l'augmentation de l'offre sur la scène internationale. Ainsi, l'Europe qui produit habituellement des volumes importants de fromage pour la Russie se voit obligée depuis plusieurs mois de produire davantage de poudre pour l'Asie afin de limiter au maximum l'excédent de lait. L'Australie apparaît ainsi pénalisée par cette nouvelle concurrence qui pourrait durer si la Russie ne revoit pas sa politique extérieure. Aux Etats-Unis, c'est la demande nationale ainsi que les ventes sur l'Amérique du Sud en fromage qui permettent de maintenir les prix sur des niveaux élevés.
Le marché des produits laitiers industriels reprenait quelques couleurs la semaine dernière dans le sillage de la dernière enchère Fonterra.

Rebond des cours - 20/10/2014PRO

Exclusivité abonné Web-agri PRO
Pour accéder au contenu du jour :
Nous vous proposons toutefois l'analyse du :20/10/2014
Sur Euronext, le marché de la poudre de lait SMP reste suspendu. En Nouvelle-Zélande, la hausse observée lors de la dernière enchère permettait de soutenir les prix. Les cours de la poudre grasse s'affichent ainsi désormais sur un niveau de 2 650$/t sur l'échéance Novembre 2014.
La prochaine enchère Fonterra sera publiée le 4 Novembre.