Cotation physique du lait

Prix moyen payé aux producteurs en France

Année - Trim. Valeur
€/1000 L
Année - 1
2013 - 1 299 321 (-6,9 %)
2013 - 2 313 320 (-2,2 %)
2013 - 3 330 304 (+8,6 %)
2013 - 4 366 323 (+13,3 %)
2014 - 1 359 299 (+20,3 %)
2014 - 2 375 313 (+19,9 %)
2014 - 3 358 330 (+8,4 %)
2014 - 4 388 366 (+6 %)

Cotation physique des produits industriels

Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Beurre industriel standard, 82% de MG
Origine France, Sortie d'usine 2 980 ¤/T 0 +120 20/10/2014
Standard NOUVELLE ZELANDE, FOB 3 346 $/T +229 -220 20/10/2014
Standard USA, Depart 2,9228 $/lb -0,0459 +0,1435 20/10/2014
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de Lactosérum
Origine France, Sortie d'usine 947,5 ¤/T -5 +5 20/10/2014
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de lait écrémé, 0% de MG
Origine France, Sortie d'usine 1 900 ¤/T 0 0 20/10/2014
Standard NOUVELLE ZELANDE, FOB 2 462 $/T -78 -412 20/10/2014
Standard USA, Depart 1,4953 $/lb +0,0028 +0,027 20/10/2014
Produits Cotations Var S-1 Var M-1 Date
Poudre de lait entier, 26% de MG
Origine France, Sortie d'usine 2 400 ¤/T 0 +100 20/10/2014

La Chine restera t-elle le moteur du marché laitier ? - 24/09/2014PRO

Exclusivité abonné Web-agri PRO
Pour accéder au contenu du jour :
Nous vous proposons toutefois l'analyse du :24/09/2014
Les perspectives démographiques démontrent bel et bien que la population chinoise devrait continuer de croître dans les prochaines années. Outre cela, les changements d'habitudes alimentaires, la consommation de produits en tout genre devraient également augmenter. Concernant les produits laitiers, cette conclusion est indéniable, notamment pour la poudre de lait destinée aux nourrissons. Si le pays affiche une réelle volonté d'augmenter sa production nationale, le manque de terres disponible et la perte de confiance dans les produits nationaux devraient limiter ce mouvement. Selon l'OCDE, la croissance annuelle de la consommation de beurre devrait être de 1 % par an, de 2 % en poudre écrémée, et de 3 % par an en fromage et en poudre grasse, et cela au moins jusqu'en 2022. Dans ce contexte, les importations chinoises devraient se maintenir, et même augmenter de façon significative. Cette situation devrait donc permettre au marché des produits laitiers de conserver une certaine tension au niveau mondial, permettant aux nouveaux volumes prévus, de trouver preneur. Le scénario ci-dessus est toutefois remis en question par quelques pessimistes qui ne voient pas le marché chinois croître comme annoncé.
La Chine se place comme le premier importateur de produit laitiers. Cette place devrait être confirmée dans les années à venir au vu des perspectives de croissance du pays.

Léger rebond - 24/09/2014PRO

Exclusivité abonné Web-agri PRO
Pour accéder au contenu du jour :
Nous vous proposons toutefois l'analyse du :24/09/2014
Sur Euronext, le marché de la poudre de lait SMP reste suspendu. En Nouvelle-Zélande, la consolidation de l'indice GDT permettait aux cours de se raffermir. Les cours de la poudre grasse s'affichent ainsi désormais sur un niveau de 2 915 $/t sur l'échéance Octobre 2014.
Le potentiel de rebond apparaît limité à court terme sur les marchés à terme des produits laitiers