Dossier Retour au dossier Maïs fourrage

Nouveauté ClaasJaguar 990, la toute puissance d'une ensileuse Terra Trac

| par | Terre-net Média

Claas repousse les limites des ensileuses et sort la Jaguar 990. Le symbole de puissance de ce nouveau monstre ? Ses 925 ch accompagnés de trains de chenilles à l'avant. Motorisation stage V, nouvel espace de pilotage, système Cemos performance, le constructeur profite de sa nouvelle tête de gamme pour faire une mise à jour sur toutes les séries 800 et 900.

es Jaguar 990 et 980 sont équipées de trains de chenilles Terra trac. Ils permettent d'ensiler sur les pâturages sans abîmer la couche végétale. Les Jaguar 990 et 980 sont équipées de trains de chenilles Terra trac. Elles permettent d'ensiler sur les pâturages sans abîmer la couche végétale. (©Claas)

Claas repousse les limites de sa gamme d’ensileuses et sort un nouveau modèle de 925 ch, la Jaguar 990. Alimentée par un moteur V12 Man de 24 l, elle vient dominer la Jaguar 980 d’une puissance de 850 ch. Les deux machines sont déclinées en version Terra trac c'est à dire que des trains de chenilles remplacent les roues avant. Avec ces derniers, le constructeur garantit une pression au sol inférieure aux machines à roues et une vitesse sur route jusqu'à 40 km/h. Il ne s’arrête pas là et profite du passage à la norme stage V pour changer les moteurs de l’intégralité de la gamme, mais pas seulement, nouvel espace de pilotage, système Cemos auto performance, dosage des additifs par capteur NIR… Le spectre des évolutions est large.

De l’argent sous le capot

Comme ses deux grandes sœurs, la Jaguar 970 hérite d’un moteur Man. Plus petit, il est composé de 6 cylindres en ligne de 16 l pour une puissance de 790 ch. Afin de répondre à la norme anti-pollution, la motorisation évolue également sur les Jaguar 960-840. Leur puissance a été augmentée et les gaz d’échappement sont dépollués par un catalyseur SCR et un filtre à particules.

L’ensemble de la nouvelle gamme Jaguar est équipée du système Cemos Auto Performance. Le dispositif ajuste automatiquement l’allure de l’ensileuse, sans modifier le régime moteur, en cas de masse de récolte supplémentaire. Pour cela, le Cemos adapte la puissance délivrée par le moteur et la vitesse d’avancement. D'après le constructeur, une économie de 10 à 15 % de carburant est réalisée. L’innovation a reçu une médaille d’argent au concours Agritechnica 2019.

Découvrez le palmarès des médailles Agritechnica 2019 :

Pilotage intelligent

Le nouvel espace de pilotage Jaguar intègre un terminal tactile Cebis et une nouvelle direction dynamique.Le nouvel espace de pilotage Jaguar intègre un terminal Cebis à écran tactile et une nouvelle direction dynamique. (©Claas)

Comme sur les Lexion dévoilées il y quelques semaines, les séries 800 et 900 bénéficient d’un nouvel espace de pilotage. L’accoudoir a été repensé et le terminal Cebis à écran tactile fait son apparition. Toutes les fonctions de la machine peuvent être gérées depuis l’interface mais les plus importantes conservent des commandes directes sur l’accoudoir. Sept paramètres peuvent être définis en raccourci sur le joystick Cmotion.

La direction se modernise et peut passer en mode dynamique depuis l’interface. Sous cette fonction, le nombre de tours volant s’adapte à la conduite. Par exemple, en dessous de 10 km/h, un tour et 2/3 de volant suffisent à braquer les roues, au-dessus, le nombre augmente progressivement.

D’autre part, les Jaguar reçoivent un capteur de matière sèche infrarouge NIR. Il sert de valeur de référence pour le réglage de la longueur de coupe et le dosage des conservateurs de fourrage. En plus du taux de matière sèche, le capteur NIR détermine le taux d’amidon ou de protéine de la récolte.

Ensilage adaptÉ au biogaz

Class ajoute une cinquième déclinaison à sa gamme de rotors et présente le V-MAX 42, un rotor à 42 couteaux. Avec 25 200 coupes par minute, il ensile des brins courts (3,5 à 12 mm) et s’adresse essentiellement à l’approvisionnement d'unités de méthanisation. Il est proposé en option pour les Jaguar 990, 980, 970.

La précompression hydraulique à gestion intelligente, soit avec des vérins qui adaptent automatiquement la puissance de précompression à l’épaisseur du flux de récolte, est désormais intégrée de série sur les 900. La chambre d’alimentation a été redessinée, tout comme les rouleaux d’alimentation.

Enfin, la puissance d’entraînement de l’outil frontal à été revue sur la série 800. Dorénavant, il est possible d’adapter la tête de récolte, Direct Disc 600, à la Jaguar 870.

Deux nouveaux modèles de bec à maïs son disponibles: l'Orbis 450 et l'Orbis 600. (©Claas)Deux nouveaux modèles de bec à maïs sont disponibles : l'Orbis 450 et l'Orbis 600. (©Claas)

Nouveaux becs Orbis 

Claas complète sa gamme de becs à disques avec deux nouveaux modèles :  l’Orbis 450 (4,5 m) et l’Orbis 600 (6 m). À l’inverse de son prédécesseur, l’Orbis 600 SD, celui-ci a des disques de grandes dimensions pour les maïs hauts. Tous les deux associent des petites et des grandes toupies, qui forment un flux de récolte en V. Les nouveaux doigts de réglage devant les scies limitent les pertes à la récolte et sont amovibles en cas de maïs versé. 
Le système de repliage des cueilleurs à maïs Orbis a été modifié pour plus de rapidité. Les éléments latéraux se replient verticalement vers le milieu de l’ensileuse et mesure 3 m de largeur sur route.

Retrouvez les innovations Claas lors du salon  Agritechnica à Hanovre (Allemagne) du 10 au 16 novembre 2019.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article