Méthanisation

image Méthanisation

Produire du méthane (CH4) à la ferme, pourquoi et comment ? Un pas vers des exploitations agricoles énergétiquement indépendantes. Voici une série d'articles sur la production de biogaz.

13Novembre
Méthanisation

La flexibilité, clé de succès des nouvelles unités

Comparée aux autres sources d'énergies renouvelables, moins contrôlables, la méthanisation a l'avantage d'être prévisible et ajustable. Si cette flexibilité est un atout pour répondre à des besoins énergétiques variables, encore faut-il que le modèle économique en tienne compte ! Une approche bien comprise en Allemagne.

10Novembre
Top articles

Prix des veaux, pâturage dynamique et financements de L214 en une cette semaine

Bien que la pluie ait fait son retour sur le territoire, les effets néfastes de la sécheresse ne se sont pas encore dissipés : les éleveurs se plaignent des prix faibles des veaux et la collecte laitière française est en recul de 5 % par rapport à l'an dernier selon le Cniel. La Chambre d'agriculture de Bretagne a mené une étude afin de fournir à la filière méthanisation les informations dont elle a besoin. Si vous souhaitez vous lancer dans le pâturage dynamique, Florent Cotten, éleveur et co-fondateur de Pâturesens vous conseille d'y réfléchir dès cet hiver. Selon No Vegan, l'association L214 aurait perçu plus d'un million d'euros d'une organisation américaine.

6Novembre
Méthanisation

Une rentabilité à consolider

Le réseau des Chambres d'agriculture a décortiqué les résultats techniques et économiques de 21 unités de méthanisation en cogénération au niveau national. Avec une marge moyenne de 54 ¤/MWh, la rentabilité est au rendez-vous, même si elle est encore faible.


30Octobre
Cogénération

Julien Wyckaert : « La boucle vertueuse pour diversifier notre exploitation ! »

Julien Wyckaert a fait le pari de transformer ses effluents d'élevage en biogaz puis en électricité. Il recycle aussi les coproduits du tri de l'usine Bonduelle implantée à proximité. Ainsi, 40 t/jour de déchets sont traités et convertis en électricité. Pour ne pas rompre la « boucle vertueuse », le jeune agriculteur revend la chaleur des moteurs à son voisin Wostin, qui chauffe ses salles de pousse à moindre coût ! Sans oublier les 10 000 m3 de digestat épandus dans les champs de l'exploitation, qui ont réduit la quantité d'engrais chimique épandue de 50 %. En clair, la diversification contribue au développement éco-environnemental de la région, sans aucune nuisance olfactive.

25Octobre
[Space TV] Méthanisation

Éleveurs, GRDF vous accompagne pour faire gazer votre projet !

Christophe Bellet, délégué au développement du biométhane chez GRDF, intervient sur le plateau de la Space WebTV pour expliquer aux porteurs de projets comment l'entreprise peut les aider. Réseau à proximité, coût du raccordement, financement, mise en service, acceptabilité sociale... l'opérateur connaît bien le territoire et en spécialiste transversal de la filière biogaz, accompagne les éleveurs pour révolutionner le marché du gaz et atteindre l'autonomie d'ici 2050.

23Octobre
Grand Est

Six mesures pour diminuer les émissions agricoles de GES de 15 % d'ici à 2035

La France s'est engagée à diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Le pari est de taille ! Pour le relever, des mesures multiples et adaptées à chaque territoire doivent être prises. En ce sens, les études Clim'Agri proposent bilans, scénarii d'anticipation et recommandations pour la ferme et la forêt à l'échelle d'un territoire donné. Exemple dans le Grand Est.

14Aout
Innov'Space 2018 - Machinisme

Pichon propose une vanne télécommandée pour une station de pompage propre

Pichon propose une canalisation en forme de « T » entre la vanne et le cône de remplissage équipé d'une vanne industrielle avec un tuyau qui permet de renvoyer le trop plein du pompage vers une fosse ou une réserve. Ainsi la station de pompage des lisiers est plus propre et l'opérateur n'est plus en contact avec le produit.

20Juin
Témoignage

Gaec du Gohlud (56) : la maîtrise du coût de production en ligne de mire

Le Gaec du Gohlud (56) connait depuis quelques temps de nombreux changements. L'agrandissement du troupeau à 140 vaches laitières a confronté les associés à un agrandissement de bâtiment. Ils en ont alors profité pour passer en logettes creuses. Ils travaillent aussi sur l'autonomie alimentaire et réfléchissent actuellement à un projet de méthanisation.