Pôle génétique

7Novembre
Prim'holstein

Votez pour élire la vache de l'année 2019 parmi les 300 candidates en lice

Cette année, pas moins de 300 vaches prim'holsteins sont candidates au titre de meilleure vache de l'année. Plus de 100 élevages ont inscrit leurs meilleures bêtes en espérant décrocher le précieux sésame décerné par Prim'holstein France. À vous de voter pour choisir la grande gagnante !

6Novembre
Génétique

En lait comme en viande, le croisement de races se justifie

Environ 5 % des vaches laitières françaises sont croisées. Si le troupeau croisé peut légèrement perdre en lait, de nombreux avantages se dégagent comme l'amélioration des taux ou encore l'effet hétérosis. Si la pratique est moins répandue chez les éleveurs allaitants, le croisement de races peut pourtant avoir également des effets bénéfiques.


25Octobre
IPE

De plus en plus d'éleveurs reprennent l'insémination en main

Le nombre d'éleveurs pratiquant l'IPE (insémination par l'éleveur) augmente chaque année. 10 % des IA déclarées sont réalisées par des IPE et elles concernent principalement les grands troupeaux. Attention tout de même : en reprenant la main là-dessus, il ne faut pas oublier la partie administrative en déclarant les inséminations en temps et en heure !

3Octobre
La Blonde d'Aquitaine

Pour Olivier Tarlevé (53), l'élégance et les performances sont au rendez-vous

Troisième race à viande française, la Blonde d'Aquitaine tient cette année son concours national au Sommet de l'élevage. Les meilleurs animaux de la race se succèdent alors sur le ring, pour la plus grande fierté de leurs éleveurs. C'est le cas d'Olivier Tarlevé, éleveur en Mayenne, pour qui la Blonde est une évidence, même dans son système très herbager. Preuve que cette race tantôt admirée, tantôt redoutée, s'adapte partout et pour tous.