LaitLa FNPL appelle la filière à payer un prix juste en mai

| par | Terre-net Média

Si certains secteurs de la filière laitière sont très affectés par la crise du Covid, la forte croissance de la consommation en GMS compense la perte de débouchés dans la restauration hors domicile et sur les marchés, estime la FNPL qui demande le respect de la loi Égalim.

Si le Covid-19 a fortement touché les producteurs et transformateurs de fromages AOP et IGP, privés de leurs débouchés habituels, « la réalité économique démontre une forte croissance de la consommation en GMS compensant largement les débouchés des produits laitiers destinés à la RHF ou ceux des marchés de plein vent. Quant à l’export, au-delà de difficultés ponctuelles ici ou là liées à la situation internationale de crise sanitaire, on constate une meilleure valorisation des produits laitiers français et la possibilité d’opportunité d’échanges commerciaux depuis le début de l’année 2020 », indique la FNPL dans un communiqué du 30 avril.

Le syndicat s’est montré réactif en mettant en place un dispositif destiné à indemniser les éleveurs qui réduiraient volontairement leur production de lait en avril, estime « qu'à la solidarité des producteurs, les industriels et distributeurs doivent renvoyer l’ascenseur par le paiement d’un juste prix du lait, et ce dès le mois de mai », appelant au respect de la loi Égalim, et des indicateurs de prix de revient qui « restent les mêmes pour des volumes destinés à 60 % au marché intérieur ».

« Les producteurs ont fait leur travail en permettant aux transformateurs de continuer leur activité à plein régime et aux distributeurs de vendre plus que jamais des produits laitiers. Il revient maintenant d’appliquer la loi sur le paiement du prix du lait ! », conclut la FNPL.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


vik
Il y a 168 jours
Nous sommes en dictature !
Répondre
Olmer
Il y a 169 jours
Le problème des éleveurs, vous bougez pas face a la baisse des prix,vous réagissez pas ,vous continuez votre train train quotidien,vous laissez faire depuis des années, vous continuez a boire votre petit coup au space,bref laissez vous plumer et arrêter de vous plaindre.
Répondre
vik
Il y a 169 jours
Oups ! ma laiterie pour faire de la publicité gratuite elle a fait des dons . Super ! et on nous paye le lait le meme prix de l'année "1999" , car il y a trop de lait produit ,le don c'est pas ma laiterie qui le donne c'est le producteur , pour ma part ,donc ,j'aimerais avoir une déduction d'impot Merci
Répondre