[Sondage] Aléas climatiques41 % des éleveurs ont déclenché leur assurance multirisque climatique en 2019

| par | Terre-net Média

Si seulement 28 % des éleveurs lecteurs de Web-agri déclarent avoir souscrit une assurance multirisque climatique en 2019, ceux qui l'ont fait, ont été nombreux à la déclencher : 41 %. La canicule et la sécheresse ont en effet fortement impacté leur activité.

Maïs41 % des éleveurs ayant souscrit une assurance multirisque climatique déclarent l'avoir déclenchée en 2019. (©Pixabay)

En 2019, 72 % des éleveurs n'avaient pas souscrit d' assurance multirisque climatique. C'est ce qui ressort d'un sondage réalisé sur Web-agri du 26 novembre au 3 décembre 2019. En 2018, 70 000 agriculteurs ont souscrit une assurance multirisque climatique en France selon les derniers chiffres disponibles.

Parmi ceux qui avaient pris la décision de souscrire une assurance récolte, 41 % déclarent l'avoir déclenchée en 2019.

Canicule, sécheresse, orages... autant d'évènements climatiques qui ont impacté l'activité des éleveurs en 2019. C'est le cas d'Antoine Thibault, alias Agriskippy, éleveur dans l'Eure, qui avait indiqué en août dernier sur Twitter que son maïs ensilage faisait un peu moins de 8 t de matière sèche à l'hectare. Il avait alors décidé de déclencher son  assurance multirisque climatique afin de pouvoir acheter une partie de la nourriture qui lui manquait : « cette indemnité rembourse la totalité des cotisations assurance récolte que j'ai versées depuis 17 ans », précisait-il.

Retrouvez aussi le témoignage de Nicolas Coudert : « 7 800 € d'indemnisation pour acheter du fourrage, ça aide ! »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


La chouette
Il y a 180 jours
Fallait-il se manifester auprès de son agent d’ass pour enclencher les versements ? Car pour ma part j’ ai pas vu d’experts j’ai pas rempli de documents et par contre j’ai trouvé un remboursement d’indèmnités dans ma boîte aux lettres ! J’ai souscrit l’engagemnt l’an dernier, payé la cotise 2 fois et le pactole cette année avec des silos plein pour le 29 juin. Que sur prairies. Ma fois ça va pas trop mal.
Répondre