Dossier Retour au dossier Space 2019

Imagerie 3DUne technologie prometteuse au service de l'éleveur et du bien-être animal

| par | Terre-net Média

L'Idele travaille sur l'imagerie 3D au service de l'élevage depuis plusieurs années. Clément Allain, chef de projet élevage de précision, rappelle que la technologie est prête et que désormais, il reste à imaginer les applications concrètes. Par exemple, estimer le poids d'un veau seulement grâce à une image, calculer la quantité de nourriture ingérée à partir de la variation de volume de l'abdomen de l'animal, mesurer la hauteur au garrot... les capteurs existent. Reste désormais à développer l'intelligence capable de convertir l'image en données et ainsi faciliter le quotidien des éleveurs et améliorera le bien-être animal.

Cliquer sur l'image pour lancer la lecture de la vidéo.

Clément Allain, chef de projet élevage de précision à l'institut de l'élevage (Idele), revient sur ce qu'est l'imagerie 3D et en quoi la technologie peut aider les éleveurs dans leur travail quotidien.

Côté technique, la méthode est assez simple. Il suffit d'utiliser des capteurs et des caméras capables de fournir des images non pas en deux dimensions mais trois pour reproduire la forme de l'animal sur l'écran de l'ordinateur, en tenant compte du volume.

Estimer le poids d'un animal à partir d'une image

L'image virtuelle ainsi obtenue permet d'évaluer des paramètres morphologiques sur n'importe quel type d'animal. Il suffit d'installer les capteurs sur un portique et de le faire traverser par les animaux. C'est l'informatique qui mesure les critères comme la hauteur au garrot, la largeur de hanche, le tour de poitrine... Des informations nécessaires pour suivre l'évolution de la croissance des animaux tout au long de leur vie.

Des paramètres plus complexes sont également mesurables comme le volume et la surface corporelle de l'animal. En partenariat avec l'Inra, Agrocampus Ouest et 3D Ouest, les travaux ont permis d'estimer le poids de l'animal à partir d'une simple image. Inutile de toucher les bêtes ou de les manipuler. Un gain en termes de sécurité et de bien-être animal.

Cliquer sur l'image pour lancer la lecture de la vidéo.

Une technologie très prometteuse

Les informations récoltées devraient permettre le développement d'applications très concrètes, restent à les imaginer. Le pilotage de la reproduction et de l'alimentation du troupeau sont envisageables si l'éleveur connaît l'état d'engraissement des animaux. Plus innovant, la possibilité d'analyser la variation de volume de l'abdomen pour en déduire la quantité de nourriture ingérée.

Les promesses de la technologie sont immenses ! Côté technique, le matériel existe le plus souvent. Reste à imaginer les applications et à développer l'intelligence qui permette de passer de l'image à la donnée précise.

Retrouvez d'autres articles à ce sujet grâce au tag Nouvelles technologies

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 25 RÉACTIONS


tintin
Il y a 9 jours
si cela fait 12 fois 150 000 par an.
on comprend mieux pourquoi ce directeur a pris la place de son père....
Répondre
Jonathan
Il y a 9 jours
Pas 150000€/mois ????
Répondre
tintin
Il y a 9 jours
nos commentaires vous semblent un peu rugueux mais vous devez vous mettre a la place de gens qui font 50 60...h semaines pour des clopinettes .et effectivement IDELE devrait surement mettre plus en avant ses travaux sur la recherche d autonomie ou bien le manque de valorisation des rations par les bovins que la 3D.pour avoir utilisait le mot PARASITE je pensais plus aux élus de chambres d agricultures /administrateurs de coops qui ne veulent pas que les choses changent.
et quand on parle du manque de respect vous n avez jamais du assister a des échanges entre les coops et leur adhérents.on est pas très loin du modèle de l inquisition.et ces organismes malgré un discours de façade ne veulent surtout pas que leur adhérents partent vers L AUTONOMIE!!
nota:j ai mis ma coop au tribunal pour des méthodes abusives j ai gagne 2 fois...mais après on passe pour le vilain petit canard(d ou l anonymat) en revanche quand un président de coop se goinfre a 150 000 euro /mois il ni a pas de problème personne ne dit rien!
Répondre
Clément ALLAIN
Il y a 9 jours
Bonjour,
Je comprends bien les différents commentaires, mais je regrette la tournure des échanges, dont certains ne me semblent pas très constructifs et en plus anonymes. On peut discuter de tout, mais le minimum c'est d'avoir un peu de respect. Sachez simplement que l'Institut de l'Elevage est un institut à but non lucratif et que nous ne vendons pas (ou très peu) de services aux éleveurs. La très grand majorité de nos travaux et de nos outils sont mis à disposition gratuitement sur notre site web (cf. liens envoyés par Benoit), même si c'est vrai qu'ils sont souvent en partie financés par la taxe CASDAR. Certains de nos travaux sont très appliqués aux problématiques des éleveurs (type autonomie alimentaire), d'autres beaucoup plus prospectifs (comme l'imagerie 3D). C'est aussi comme cela qu'on progresse et que l'élevage a progressé depuis des décennies. Qui croyait aux robot de traite il y a 30 ans ? Pas grand monde. D'ailleurs nous sommes toujours à l'écoute et justement nous sommes très demandeurs de problématiques sur lesquelles travailler et provenant directement des éleveurs. Merci à Steph72 pour les quelques idées. Ce sont effectivement des choses qui reviennent souvent et sur lesquelles nous avons encore peu investigué mais qui nécessitent je pense d'être regardées.
Bonne journée,
Clément

Répondre
steph72
Il y a 9 jours
idele devrait faire des recherches sur les ondes electromagnéques en elevage,les conséquences chiffrées sur la santé des animaux,la qualité du lait,la perte de production.
Ca pourrai faire bouger les choses,les eleveurs impactés subissent des pertes importantes et risquent à long terme la liquidation
IL n'y a aucun travail dessus ,pourtant il y a de plus en plus d'elevages impactés car il y a de plus en plus d'eoliennes ,d'antennes relais,de panneaux photovoltaiques;
Répondre
hub
Il y a 9 jours
Patrice, pour info ,je viens d'avoir la visite d'un clerc d'huissier mandaté par la CA pour une facture que je conteste,mandat signé par son president ,jeune retraité agricole (fdsea)....
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 9 jours
Benoit je pense que je me suis mal exprimé car pour vous connaître vous ne méritez pas cette appellation. Ceci étant précisé comme je l ai écrit à hub chez nous c est pas mal non plus !! Après les collègues en ont souvent marre car combien de fois des charlatans nous ont promis les résultats miraculeux. Mais vous connaissant et connaissant votre implication il n est nullement question de vous
Répondre
B_rouille_idele
Il y a 9 jours
Patrice : je n'aime pas passer pour un "parasite" ou un "improductif"
J'espère que vous avez une meilleure estime de mon travail. Nos derniers échanges ont été riches et j'espère les poursuivre.
Pour la 3D, ça reste un thème à investiguer pour l'avenir.
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 9 jours
Hub je tiens à vous préciser que des improductifs on en a dans nos rangs : Tous les membres des ÇÀ qui sont là pour un repas , une pièce ou simplement pour qu on les appelle Monsieur et qui votent tout et n importe quoi toujours pour les mêmes raisons vous croyez que c est terrible ? Ces mêmes collègues nous lisent mais ne se mêlent jamais aux débats. Eh bien j espère qu aujourd’hui ils vont ce reconnaître. Pour info ils en avalent des couleuvres qui se retournent ensuite contre la profession.
Répondre
B_rouille_idele
Il y a 9 jours
Il ne me revient pas de faire cela...
Répondre