[Space Web TV] Essai télescopiqueNicolas Carouge : « La DualTechVT de JCB, c'est comme un Vario ! »

| par | Terre-net Média

Nicolas Carouge, jeune éleveur dans la Somme, vient de tester la dernière innovation de JCB, c'est-à-dire l'association de deux transmissions en une seule, la DualTechVT. De 0 à 19 km/h, le télescopique bénéficie de la précision de l'hydrostatique et de 19 à 40 km/h, la boîte Powershift prend le relais. Réactions en images de Nicolas après quelques jours d'essai. Retrouver JCB Agri et les constructeurs de télescopiques au Space sur l'aire libre, stand D27.

Mi-avril, nous vous annoncions une innovation de taille chez le constructeur anglais d’engins de manutention. Pour la tester, direction l’exploitation de Nicolas Carouge, jeune éleveur, à Maison-Roland dans la Somme. Cet ancien mécanicien agricole est passionné par les machines et les nouvelles technologies. Sur l’élevage familial, pas de télescopique pour les travaux de manutention, mais un tracteur équipé d’une fourche. L’heure du verdict a sonné. L’essai pourrait bien avoir converti l’agri-essayeur…

Après une démonstration réalisée par Florent Lambert, chef produit télescopique chez JCB France, l’agriculteur se lance dans le nettoyage de la stabulation. Mission : sortir le fumier de l’étable pour le stocker dans la fumière. Lorsque cette tâche est réalisée au tracteur, il faut démonter tous les poteaux, barrières et autres obstacles qui se trouvent sur le chemin. « Avec le télescopique, je n’ai pas eu à le faire. J’ai donc gagné du temps. Et question maniabilité, il n’y a pas photo ! C’est le top ! », constate Nicolas.

Un confort d’utilisation accru

Pour le moment, la transmission DualTechVT est installée sur toute la gamme d’engins de 7 m de hauteur de levage. Le nom de la version essayée, haut de gamme : 541-70 AgriPro. Outre la transmission, d’autres options sont disponibles : le kit phares à Led, le Flexi Mode, le mode Eco ou Power, etc. Nicolas les a toutes testées et  semble conquis. « Le Flexi Mode est pratique. Une fois qu’il est activé, je règle le régime moteur et la vitesse maximale. Le débit d’huile est alors garanti pour que les fonctions hydrauliques qui en nécessitent soient rapides, le tout en améliorant la précision des déplacements. Pour charger du fumier par exemple, le confort d’utilisation augmente considérablement », remarque l’éleveur, convaincu du système.

Le passage du mode Éco au mode Power s’effectue grâce à un interrupteur. Le mode Éco réduit le régime moteur. Pour les tâches légères, le télescopique n’a pas besoin de beaucoup de puissance. La consommation de carburant diminue, les 145 ch du moteur JCB ÉcoMax de 4,8 l de cylindrée ne sont pas sollicités. Pour répondre aux exigences de la norme Tier 4 Final, JCB utilise la technologie SCR couplée à de l’AdBlue. En mode Power, l’ÉcoMax fournit un surplus de puissance, idéal lors des chantiers difficiles ou en cas d’inversions du sens de marche. « Pour curer la stabulation, cette puissance supplémentaire permet de pousser le fumier tassé et de mieux remplir le godet multifonction. D’ailleurs, en mode Éco, c’est juste et le moteur cale », affirme le jeune homme.

« La suspension de flèche est efficace »

« Le point faible de cette machine, c’est le manque d’adhérence. Une faiblesse inhérente aux télescopiques plutôt qu’à la marque. Je ne parviens pas à remplir correctement le godet. Dès que je force, les roues patinent », s’étonne Nicolas. Même en ayant enclenché les quatre roues motrices, si le chauffeur insiste, ça glisse. Il faut dire que même les bottes du journaliste dérapent… Le lendemain, Nicolas a démonté les plaques sur le côté du godet pour tester. « Elles créent une résistance, mais ce n’est pas la seule explication. Je n’ai pas vraiment constaté d’amélioration », ajoute-t-il.

Point de vue confort, le constructeur a assuré. « La suspension de flèche est efficace. Même si l’engin est lancé à grande vitesse dans les chemins, on ne sent ni les à-coups ni les chocs du mât. Je suis moins secoué que dans mon tracteur. Et je ne parle pas de la prise en main, très simple. Il m’a fallu moins d’une heure pour maîtriser les principales fonctions.  Le clou du spectacle, la transmission ! Elle est comparable à une boîte Vario et apporte un réel plus. Il n’y a plus à gérer les vitesses, leur passage est automatique. Du coup, je me concentre uniquement sur le travail », détaille l’agri-essayeur, passionné de nouvelles technologies.

Les phares à Led éclairent comme en plein jour

Le dernier jour de l’essai, le plateau servant à approvisionner les vaches en paille était vide.  L’occasion de tester la DualTechVT sur la route. « La réactivité de la machine est surprenante. Pas besoin de parcourir de grandes distances pour atteindre 40 km/h. À faible allure, cette boîte est très précise, et au transport, elle déménage, sans que l’on sente le passage d’une transmission à l’autre », s’exclame-t-il, époustouflé. « Attention aux freins cependant, ils sont à manipuler avec précaution. La pédale n’est pas là pour faire de la figuration », ajoute-t-il.

« Les phares à Led éclairent comme en plein jour, parfait pour travailler la nuit ! Il n’y en a que quatre mais c’est amplement suffisant. En revanche, la visibilité sur la droite du véhicule est faible. Le mât de l’engin et le positionnement de la cabine à gauche masquent en partie le champ de vision. Avec mon tracteur, c’est plus facile. Je suis assis en hauteur et au milieu. En plus, j’ai un Deutz doté d’un capot plongeant », ajoute-t-il en riant.

Retrouver JCB Agri au Space sur l'aire libre, stand D27.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article