En vidéoSur la ferme Lansink (Allemagne) : 16 robots Lely pour traire 900 vaches

| par | Terre-net Média

Hugo de la chaine Youtube HLG nous emmène en Allemagne découvrir plusieurs exploitations dont la ferme laitière la plus robotisée du pays avec 16 robots de traite Lely pour traire 900 vaches laitières. Guus, le chef d'exploitation de 26 ans, nous fait la visite.

À l'occasion d'un voyage en Allemagne pour découvrir le premier Fendt 1162 en ferme, Hugo Lucas de la chaîne Youtube HLG machinery a fait quelques visites d'exploitations et notamment d'une grosse ferme laitière : celle de la Lansink family. Sa particularité ? C'est la plus robotisée de toute l'Allemagne, avec 16 robots de traite Lely pour 900 vaches laitières.

Il nous la fait découvrir en vidéo :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo
PS : Nous faisons volontairement démarrer la vidéo sur la ferme laitière mais si vous souhaitez découvrir les 28 minutes de vidéos, dont l'essai du Fendt, il vous suffit de déplacer le curseur.

Guus Lansink, l'exploitant, n'est autre qu'un jeune homme de 26 ans ! Il emploie 25 personnes à temps plein pour produire 30 à 34 000 l de lait par jour (en filière non OGM) et cultiver 1 500 ha. L'exploitation produit 1,2 MW grâce aux panneaux solaires installés sur la stabulation. Elle dispose aussi d'une station de biogaz de 360 kW.

Cela fait cinq ans que les vaches ont intégré cette nouvelle étable de 150 m de long par 72 m de large. Elles produisent en moyenne 32 à 33 l de lait par jour mais l'éleveur confie : « Elles sont en principe à 35 ou 36 l de lait mais à cause de la sécheresse, l'ensilage de maïs manque un peu d'énergie cette année. »

Côté organisation, il y a deux robots par lot de vaches. « Nous avons trois séquences de lavage par robot chaque jour, donc quand l'un des deux robots du lot est arrêté, l'autre peut continuer à recevoir les vaches. »

Pour l'alimentation, c'est la même ration pour tout le monde : 22 kg de maïs ensilage, 6 kg d'ensilage d'herbe, 4,5 kg d'ensilage de luzerne, 0,3 kg de paille, un peu de mélasse pour tenir le tout et un mélange de colza + maïs humide.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 13 RÉACTIONS


Marius
Il y a 57 jours
au niveau bouffe, vraiment du gavage....maïs maïs maïs... et dire qu'en France dans certaines exploitations l'on n'est pas loin de ce gavage...... le lait à 300...et le producteur est fier.....
Répondre
toto25000
Il y a 61 jours
merci
Répondre
Raphaël
Il y a 63 jours
Merci
Répondre
debutant
Il y a 63 jours
la fin du model familiale , inquietant pour nous , mais quand on divise le tout par le nombre de travailleurs ce n est pas enorme par uth .Quel model veut la societe ? 25 elevages ou un enorme ?
Répondre
Jérémy 12
Il y a 64 jours
Et oui produire coûte que coûte.
aux antipodes des valeurs du travail réalisé chaque jour.
Il est sans doutes stimulant de posséder 900 robots à lait. 25 nous suffisent.
Répondre
bleu ciel
Il y a 59 jours
chez les humains on paye les femmes fonction du nombre d enfants mis au monde ,soin pour certaines une course à la productivité .....c est pas beau l amour maternel ??
Répondre
tom 68
Il y a 55 jours
tu n a rien compris
Répondre
Nostradamus
Il y a 64 jours
Je trouve ca épouvantable ces animaux transformés en machine ,a lait ,35litres par jour. Par vache. ,seulement de la rentabilité ce ne sont meme plus des animaux vivants ,,et on voit bien au début la rangée de cages individuelles contenant les bébés veaux en confinement solitaire ,qui ont été arraches a leur meres , pour que celles-ci produise toujours plus de lait , après elles partent pour l’abattoir Vraiment un beau métier
Répondre
Popeye76
Il y a 54 jours
La ferme des 1000 vaches parlons en:combien de salaries?19 ou 20 demandez leur quel plaisir il y a a bosser a l'usine?ne me parlez pas de bien etre animal pour des vaches enfermees(donc limitees en terme de deplacement)et condamnees a marcher sur le beton toute leur vie!!!!ils peuvent leur claquer des semelles sous leur 4 sabots.....mes parents ont visite ce type d'elevage en italie il y a 30 ans:le 1er boulot de la journee etait de faire le tour du batiment pour sortir la ou les vaches crevees pendant la nuit avec le telesopique!!!!Le consommateur ne veut plus manger des produits issus d'une agriculture concentrationnaire,ce qu'ils appellent a la fnsea bashing.l'agriculture intensive et surtout l'elevage font les choux gras des marchands d'aliments mes pas des eleveurs!!!quand le consommateur apprendra que certains eleveurs mettent de l'huile de palme dans l'auge des vaches pour ramener de l'energie le lait conventionnel prendra encore 50 euros de moins sur le prix de base!!!!l'INTENSIFICATION EST LA MORT DE LA RENTABILITE EN ELEVAGE!!!SAUF POUR COOP DE FRANCE ET AUTRES VENDEURS DE CACA HUETES POUR LES SINGES.....
Ce message a été signalé 2 fois
Répondre
Lapinagile
Il y a 64 jours
Meme chose pour les exploitations françaises !!
Répondre