InsoliteDidier Mestric va chercher ses vaches avec un drone !

| par | Terre-net Média

Eleveur laitier à Meslan dans le Morbihan, Didier Mestric utilise son drone pour de multiples tâches sur sa ferme.

Cliquez pour voir le drone qui ramène les vaches.

Le drone est devenu le nouveau chien de berger de Didier Mestric. Quand vient l’heure de la traite, cet éleveur morbihannais passionné de nouvelles technologies fait tourner dans les airs les quatre pales de ce drôle d’engin volant. Au survol du drone, les vaches semblent connaître le signal : elles se rassemblent et rejoignent tranquillement la stabulation. 

Si Didier Mestric l’a d’abord acheté comme un gadget, le drone s’est révélé un véritable allié sur son exploitation : « En quelques secondes, je peux parcourir la centaine d’hectares de la ferme, fait-il remarquer. Je m’en sers régulièrement pour aller voir les travaux des champs effectués par l’entreprise, aller compter des rounds, voir les génisses dans des pâtures éloignées, vérifier le niveau des bacs à eau, ou encore prendre de la hauteur pour se rendre compte de l’impact d’un mauvais désherbage du maïs ! »

Didier Mestric a choisi un drone muni d’une caméra connectée. Ainsi, le pilote visualise le trajet du drone en direct sur sa tablette tactile branchée à la manette de commande. Il peut bien sûr filmer et enregistrer les images vidéo et peut même programmer à l’avance un plan de vol avec le logiciel ground station, pour survoler et scanner de façon autonome l’intégralité d’une parcelle par exemple.

Vidéosurveillance, station météo, podomètres,… Découvrez l’élevage connecté de Didier Mestirc
Didier Mestric La grande Métairie

A voir également pour tout savoir sur les drones en agriculture


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


Louis
Il y a 700 jours
Les agriculteurs se plaignent et manifestent car ils ne gagnent pas leur vie mais qu'il arrête avec leur gadgets qui coûte très chers
Répondre
booster912
Il y a 710 jours
C'est du grand n'importe quoi.. La réglementation est claire : il est interdit de survoler des rassemblements de personnes ou d'animaux.. (loi du 11 avril 2012)
Répondre