Éleveurs et scientifiques s'accordent« Polyculture-élevage : le système d'avenir »

| par | Terre-net Média

Autonomie alimentaire, vie du sol, stockage du carbone, sécurisation financière... : des agriculteurs et des scientifiques présentent les atouts des systèmes de polyculture-élevage.

Dans le cadre du programme de recherche PSDR4 sur la transition agro-écologique, scientifiques et éleveurs s'accordent sur l'intérêt des systèmes de polyculture-élevage. Les atouts listés sont :

- Une meilleure autonomie alimentaire des élevages ;

- Une meilleure rotation de l'assolement (favorable à la gestion du désherbage) ;

- Un effet positif sur la vie des sols (apport de matière organique et intercultures) ;

- Une autonomie en azote pour les cultures ;

- Un meilleur stockage du carbone dans le sol ;

- Limitation des phénomènes d'érosion ;

- Et aussi, une meilleure résilience du système ainsi qu'une sécurisation financière.

Cette combinaison élevage/cultures nécessite tout de même des précautions du côté des investissements et du temps de travail. Découvrez à ce sujet, les différents avis d'éleveurs et leurs pratiques dans la vidéo ci-dessous :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


jersiaise
Il y a 11 jours
J'espère que la commission européenne et ministère regarderont cette vidéo ils découvriront les bases du raisonnement agricole qui était depuis toujours mais le 20e siècle a perdu un peu beaucoup de bonne raisons
Répondre
Christophe
Il y a 17 jours
Tout le monde où du moins tout ce qui réfléchissent un peu savent depuis longtemps que le système polyculture élevage et plus viable en raison des interactions homme animaux cultures.
Malheureusement les technocrates planifiant l'avenir de notre agriculture ne le comprennent pas et ont choisi pour la nouvelle PAC une stratégie de démembrement pour ne pas dire de massacre de la polyculture élevage avec dans certaines hypothèses -30% de DPU
Répondre
Momo
Il y a 17 jours
De qui se moque t'on ? Les éleveurs nous sommes tous en train de crever que ce soit le porc qui vient de prendre une callote phénoménale et ce n'est pas finis la chine est en train de regagner son indépendance sur cette viande, pour les éleveurs allaitants qui étaient en train de crever à petit feu cette année est à noter dans les annales (on en prend tous un bon coup dans le c.. Sans jeu mot avec les annales) le manque à gagner rien que pour cette année sur les broutards est au bas mot de 150€ par tête, les laitiers avaient de belles perspectives d'avenir et d'un coup on se rapproche dangereusement du prix plancher sans parler du prix des veaux qui pour certains se prennent un coup de masse, la viande se maintient mais la aussi 3 à 4 semaines avant l'abattage à environ 2€ par jour de coût, les céréales reste à peu près correctes grâce à des rendements de misères, l'agriculture est en train de crever il faut ouvrir les yeux ou enlever la bouse qu'il y a devant....
Répondre