Fin des quotas laitiersJosé Bové prévoit un « effondrement du prix du lait »

| Afp

Paris, 20 fév 2015 (AFP) - L'eurodéputé et ancien syndicaliste agricole José Bové a prévu vendredi un « effondrement du prix du lait » ravageur pour les exploitants agricoles, en raison de la fin des quotas laitiers.

« Cela fait plus d'un an que je tire la sonnette d'alarme à Bruxelles en disant : "on va au casse-pipe" », a déclaré le député Eelv sur Sud Radio, à la veille de l'ouverture du salon de l'agriculture.

Les quotas laitiers européens, mis en place en 1984 pour maîtriser les excédents, prendront fin en avril. Ce qui se passera en avril, « ça va être l'effondrement des prix », selon José Bové. « Déjà, il y a beaucoup d'agriculteurs au niveau européen qui n'ont plus leur lait payé en fonction du coût de production ». Il a accusé de grands industriels du lait d'avoir « poussé au fait d'arrêter les quotas pour avoir de la matière première la moins chère possible ». « On risque de voir disparaître la moitié des producteurs d'ici 15 à 20 ans », selon l'ancien porte-parole de la Confédération paysanne.

Il a rappelé son opposition aux « accords de libre-échange ». « Je ne vois pas pourquoi on importerait du lait, de la viande ou d'autres produits de base alors qu'on est en capacité de les produire », a insisté José Bové.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article