LubrizolDes agriculteurs en colère déversent du lait à Amiens

| AFP

Une vingtaine d'agriculteurs ont déversé samedi environ 15 000 litres de lait près de la préfecture de la Somme à Amiens pour protester contre la consignation de leurs produits depuis l'incendie de l'usine chimique Lubrizol à Rouen, a-t-on appris de sources concordantes.

Sur les images mises en ligne par le Courrier Picard, on voit un tracteur déverser du lait, qui finit par recouvrir la chaussée.

Vendredi soir, l'interprofession laitière et les éleveurs touchés par l'incendie de l'usine Seveso avaient fait part de leur incompréhension de ne pouvoir reprendre sur le champ la collecte de lait, alors que les analyses sont conformes à la réglementation. « On ne comprend pas pourquoi l'Anses ne donne toujours pas son avis » sur la reprise de la commercialisation des produits consignés, a réagi auprès de l'AFP Françoise Crété, éleveuse laitière et ex-présidente de la FDSEA de la Somme, présente lors de l'action non déclarée en préfecture.

« Les ministres disent qu'on va être indemnisés, mais pour l'instant, les agriculteurs ne touchent rien », relève le président des Jeunes agriculteurs de la Somme, Edouard Brunet.

Selon les deux syndicats, une cinquantaine d'éleveurs laitiers, sur les 39 communes du département sous le coup d'un arrêté préfectoral limitant les activités agricoles, sont concernés. La préfète de la Somme Muriel Nguyen a affirmé dans un communiqué « entendre et comprendre la colère et les demandes des exploitants agricoles » et assuré avoir « obtenu que l'Anses se réunisse (ce samedi) pour voir comment répondre au plus vite à la détresse des agriculteurs ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


tintin
Il y a 32 jours
tu n as pas que des grosses boutiques....et c est vraiment la M.... pour ceux qui font de la vente directe.comment être indemnise si tes clients non plus confiances?
La gestion de crise par l etat est vraiment catastrophique....c est plus facile de venir nous contrôler
sur nos fermes et de nous casser les bonbons pour une boucle qui manque.
mieux vos ne jamais avoir un problème sur une centrale nucléaire!!
Répondre
Massol
Il y a 32 jours
Il paraît qu’il y en a une bonne partie qui rigolait il y a 10 ans,aujourd’hui ils pleurent.lol
Répondre
Terminé
Il y a 33 jours
Très gentil comme manif, vu l ampleur des dégâts économiques, et résister humainement à travailler 7 sur 7 pour balancer sa production ! Les laiteries tournent normalement... Du lait vient d ailleurs..? C'est vraiment honteux ces pouvoirs publics qui depuis 30 ans assassinent les éleveurs pour plus de normes et de sanctions ! Mais dans le cas contraire pour gérer une crise comme celle ci est totalement dépassé pour accompagner comme il se doit et qu en 2019 devrait être nickel et sans ambiguïté. On voit bien un état qui n a plus les moyens et les reins solides pour faire face ! Ya pas le chômage technique pour les éleveurs, les vaches sont là ! C'est honteux, c'est aussi une preuve que l agriculture n'est pas la priorité pour la France. Un ministre de l agriculture hors course, c'est sûr ils se lèvent plus le matin pour parler aux médias, mais les mains dans le cambouis ils ne savent pas faire !!! Triste, triste,.... Bonne chance à vous tous pour que ce mauvais passage s oublie le plus vite possible, mais qu il serve de leçon pour être je l espère plus efficace à l avenir !
Répondre