Bio et climatQuatre agriculteurs bio bretons ouvrent les portes de leur exploitation

| par | Terre-net Média

D'octobre à décembre, le réseau Gab-Frab de Bretagne organise quatre rendez-vous "Bio et Climat" sur des fermes bio de la région. L'occasion de faire le point sur les solutions mises en place par les exploitants pour adapter leur ferme aux changements climatiques.

Avec la sécheresse subie une fois encore cette année par les agriculteurs, la question du changement climatique et de l'adaptation des exploitations à ces nouvelles contraintes est cruciale.

Le réseau Gab-Frab de Bretagne propose donc quatre portes ouvertes d'octobre à décembre pour montrer les démarches entreprises par certains agriculteurs pour répondre aux enjeux énergie-climat : 

  • Le 15 octobre dans le Finistère, chez Pierre Le Bris, EARL Ar Gorzeen - Ferme de la Roselière, à Pont Croix de 14h à 17h. Système grandes cultures en agriculture biologique (dont miscanthus). Présentation de la culture de miscanthus et ses applications puis visite de la ferme et du parcellaire.
  • Le 22 octobre en Ille-et-Vilaine chez Yves Simon, EARL de la Janaie – Crèmerie fermière Le P’tit Gallo, à Montreuil-le-Gast, à 14h. Système en bovin lait biologique avec transformation laitière pour 80 % du volume produit, sur le chemin de l’autonomie énergétique : micro-méthanisation à la ferme, panneaux photovoltaïques, optimisation de l’autoconsommation énergétique.
  • Le 5 novembre dans les Cotes d'Armor chez Gabriel Lissilour, EARL Lissilour, à Pleumeur-Bodou de 14h à 17h. Système en bovin lait biologique avec pratique du pâturage hivernal. Présentation des leviers d’adaptation des fermes face aux évolutions climatiques.
  • Le 10 décembre dans le Morbihan, chez Denis Frapsauce, EARL Frapsauce, à Ruffiac de 14h à 17h. Système en bovin lait biologique ayant récemment achevé sa conversion. Présentation du projet CAP Climat animé par le Gab56 et du programme Breizh Bocage par le Grand Bassin de l’Oust.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article