Lait équitableLe lait « C'est qui le Patron?! » accentue sa percée dans la distribution

| AFP

Les initiateurs de la marque de lait équitable « C'est qui le patron?! » ont annoncé lundi que leur initiative avait connu deux nouveaux succès en devenant fournisseur de lait sous marque distributeur chez Monoprix et Carrefour.

L'initiative était née début 2017, lancée par une coopérative de producteurs en détresse, la laiterie de St Denis de l'Hôtel (LSDH), et un groupement de consommateurs, qui a défini la rémunération qu'elle souhaitait donner aux éleveurs, soit 39 centimes par litre. Elle est soutenue par des distributeurs. Avec 22 millions de litres de lait vendus en moins d'un an, le projet a réussi au-delà des espérances de ses concepteurs.

Les représentants de « C'est qui le Patron ?! » ont été reçus lundi par la conseillère agriculture du président Emmanuel Macron, Audrey Bourolleau. Ils lui ont annoncé que le groupe Monoprix avait décidé de passer tout son lait de marque de distributeur (MDD) en lait équitable, avec le lait des producteurs suivant le cahier des charges « C'est qui le patron?! ». Ils ont aussi indiqué que Carrefour allait introduire ce lait dans deux de ses produits MDD : les yaourts natures et le fromage blanc.

« La raison d'être d'un distributeur n'est pas de proposer des produits moins cher mais des produits de qualité au meilleur rapport qualité/prix », a commenté Régis Schultz, président de Monoprix. L'équipe de « La marque du Consommateur » et la laiterie LSDH voulaient se lancer dans le lait ingrédient. L'initiative a été accélérée par la rencontre d'un groupe de sept jeunes producteurs mayennais, dont Benoit Filoche, qui avait rencontré la conseillère agriculture de l'Elysée lors d'un déplacement d'Emmanuel Macron. « Cet agriculteur nous avait fait part de ses difficultés et nous avions gardé le contact dans le cadre des Etats généraux de l'alimentation », a rappelé la conseillère du président lors de cette rencontre. Elle l'a mis plus tard en relation avec Nicolas Chabanne, représentant de « la marque du consommateur ». Pour Nicolas Chabanne, « cette extension va permettre d'augmenter considérablement les volumes écoulés et, du même coup, le nombre d'éleveurs laitiers bénéficiant d'une plus juste rémunération ». Monoprix vend ainsi 15 millions de litres de lait MDD par an et les yaourts et fromages blancs MDD de Carrefour représentent 8 millions de litres de lait par an.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags :


A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


MichelGautier
Il y a 6 jours
J'achète le lait "c'est qui le patron" depuis le début 2017 chez Carrefour Toison d'Or à Dijon. J'en suis satisfait, mais surtout satisfait de payer les producteurs de lait à un prix rémunérateur. Ils en ont bien besoin!
Répondre