Maladies

Articles traitant des maladies des bovins.

16Mai
Taméo

L'outil d'Arvalis et de Météo France pour piloter les cultures de blé et maïs

Arvalis-Institut du végétal et Météo France ont présenté la nouvelle version de leur outil Taméo, désormais disponible sur maïs grain et maïs fourrage, en plus du blé tendre. Cet outil d'aide à la décision permet un suivi des stades et des maladies et établit des préconisations pour le désherbage ou la fertilisation.

11Mai
[Paroles de lecteurs] Sécurité sociale

Où sont les 61 % d'agriculteurs préférant être affiliés au régime général ?

Pas sur Terre-net en tout cas, en train de commenter le sondage en ligne publié il y a quelques semaines, demandant l'avis des lecteurs quant à une éventuelle suppression de la sécurité sociale agricole. La preuve avec ce florilège de commentaires de lecteurs...


12Février
Entérotoxémie

Un simple déséquilibre intestinal peut provoquer la mort brutale des bovins

L'entérotoxémie est une maladie bactérienne causant la mort subite des bovins. Un simple déséquilibre de la flore intestinale peut engendrer cette pathologie (changement de ration, mise à l'herbe, vermifuge.). Des mesures préventives existent : l'éleveur peut veiller à éviter tout facteur de risque mais il peut également vacciner ses animaux.

5Février
[Sondage] Accident du travail

Le plus gros risque pour un éleveur, c'est son cheptel !

D'après un sondage réalisé sur Web-agri, les risques d'accidents en élevage sont d'abord liés aux animaux : pour 45,9 % des répondants, il s'agit du plus gros risque accidentogène. Viennent ensuite les engins agricoles, la salle de traite, les silos ou stocks de fourrage, le dispositif de contention et la fosse à lisier.

28Novembre
2017
Espagne

Un cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), ou maladie de la vache folle, a été détecté en Espagne en novembre dans la province de Salamanque (nord-ouest), a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le troisième depuis janvier.

1Novembre
2017
Brucellose

La préfecture de Haute-Savoie a autorisé mardi l'abattage, d'ici la fin de l'année, de 20 bouquetins potentiellement atteints de brucellose dans le massif du Bargy, dans le but d'éradiquer progressivement cette maladie infectieuse que redoutent les éleveurs.