Mélangeuse à vis verticalesKuhn installe une transmission CVT pour limiter la consommation du tracteur

| par | Terre-net Média

Face à l'évolution de la taille des élevages, celle des mélangeuses traînées augmente. Autre constat : la part croissante des fourrages grossiers incorporés dans la ration des troupeaux. Les mélangeuses nécessitent plus de puissance, et donc plus d'énergie. Pour réduire le coût de la distribution de la ration et la consommation de carburant des tracteurs, Kuhn propose la technologie CVT IntelliMix sur ses mélangeuses à deux et trois vis verticales.

Kuhn CVT IntellimixKuhn installe une transmission CVT sur ses mélangeuses. (©Kuhn) 

Chez Kuhn, le système de gestion électronique appliqué à la transmission à variation continue porte un nom : CVT IntelliMix. Désormais, l’intelligence embarquée sur la mélangeuse offre la possibilité d'automatiser certaines fonctions de base.

D'abord, la technologie est compatible avec la norme Isobus. Elle peut être pilotée directement depuis le terminal du tracteur ou celui d'une autre machine du moment qu'il est compatible également. Sans oublier les modèles de la marque, les CCI 50 ou CCI 1200.

Un haut niveau de rendement

La transmission continue utilise le circuit pompe-moteur en circuit fermé, combiné à un réducteur planétaire. L'installation ne bénéficie d'aucune liaison de type glissière, crabotage, embrayage ou frein intérieur. Elle transmet la puissance mécaniquement et offre ainsi un haut niveau de rendement.

Du côté bénéfices pour l’éleveur, ils sont essentiellement d’ordre économique et du confort :

  • Moins de besoin de puissance donc moins de consommation de carburant,
  • Diminution des risques de surcharge du tracteur au démarrage de la machine,
  • Vidange complète de la cuve en fin de distribution,
  • Contrôle de la vitesse du mélange plus facile.

Ajustement automatique de la vitesse de rotation

La technologie CVT IntelliMix bénéficie de trois modes d’utilisation capables de répondre aux différentes utilisations des éleveurs. Le mode manuel réduit le couple exercé sur le tracteur à l'enclenchement des vis de mélange. Le fermier contrôle et ajuste en permanence leur vitesse de rotation. Le mode AutoMix - AutoFeed permet de prédéfinir la vitesse de travail au mélange et pendant la distribution. Le dernier mode, l'AutoTorque, gère automatiquement la rotation des vis en détectant le couple de la machine. En clair, l'agriculteur saisit la puissance du tracteur sur son terminal et le calculateur détermine ensuite la puissance nécessaire à l’entrée du boitier CVT. Si la pression exercée sur les pignons satellites est supérieure à celle du tracteur, le dispositif ajuste automatiquement la vitesse de rotation de l'outil.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article