En AllemagneUne ferme laitière de 600 vaches remplace son roto de traite par 16 robots GEA

| par | Terre-net Média

En Allemagne, la ferme laitière Agrar GmbH remplace son roto par 16 robots de traite GEA pour traire jusqu'à 800 vaches laitières. Une impressionnante installation, la plus grande en Europe pour la marque.

16 robots de traite GEA installés dans une ferme laitière en Allemagne16 robots de traite pour une exploitation de 800 vaches laitières en Allemagne : voilà la plus grosse installation en Europe pour GEA à ce jour. (©GEA)

C'est en Allemagne, à Düsseldorf, que la marque GEA vient d'installer son plus grand système de traite automatisé d'Europe. Avec 16 robots, l'exploitation peut monter jusqu'à 800 vaches à la traite. Visite de la ferme en vidéo :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

16 robots de traite pour remplacer un roto

C'est dans une optique d'agrandissement de troupeau que la ferme laitière Agrar GmbH s'est penchée sur la robotisation de la traite. Atteignant 600 vaches, la salle de traite rotative n'était plus adaptée et le robot « était la seule option » pour le directeur de l'exploitation. Avec pour projet d'augmenter le cheptel à 800 vaches, l'exploitation a opté pour 16 robots de traite GEA DairyRobot R9500.

La marque explique dans un communiqué : « Six unités de services centralisées desservent chacune trois robots de traite. Si l'exploitation en utilise actuellement 16, d'autres peuvent être ajoutés facilement si nécessaire. » Avec cet aménagement, GEA avance plusieurs avantages : moins d'équipement, une consommation d'eau et d'électricité plus faible, moins de maintenance et un investissement moins important qu'avec d'autres systèmes de box. « Il nécessite également moins de personnel et leur prend moins de temps, car le système, même de cette taille, peut être exploité par deux personnes seulement. »

Retour en France, dans un format bien plus restreint, un reportage à découvrir > Après plus de 30 ans de traite au pipeline, l'EARL du bois des saules (76) se prépare à passer au robot

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 10 RÉACTIONS


Popeye76
Il y a 35 jours
La betise n'a plus de limites...encore une ferme victime d"integration et qui se place sous sequestre d'une banque...ou de plusieurs!!!
Répondre
GAEC DES CIBEINSOIS GAEC DES CIBEINSOIS
Il y a 33 jours
Ici comme ailleurs le travail comme mode d'épanouissement c'est dépassé . Le travail est juste devenu alimentaire pour assurer un revenu de dépensé dans le superflu
Répondre
labourdouar
Il y a 35 jours
L'industrialisation à outrance de l'élevage n'est pas mon truc ,cependant je peux comprendre qu'il se mette en adéquation avec les évolutions sociétales qui font que la main d'oeuvre dans le secteur agricole productif se fait de plus en plus rare .Même en Allemagne les ressortissants des pays de l'est se dirigent vers d'autres secteurs d'activité .
Répondre
koufra
Il y a 35 jours
Avec ce model d'élevage c'est la fin des exploitations familiales
mon père me disait tu sera la dernière génération de paysan libre
Bienvenue dans le monde de l'agrobusnesse
Répondre
Lio
Il y a 35 jours
Bucolique en effet....
Répondre
hiver
Il y a 36 jours
PAs de précision sur l'investissement et le coût de fonctionnement avec un ratio pied de page au L de lait produit!
Répondre
Pustuf
Il y a 36 jours
Vu la photo, les robots sont fixes, comme des robots de cuisine.

Ce n'est pas Goldorak.
Répondre
saturne03
Il y a 35 jours
Comparer les pensionnaires de maison de retraites à des vaches il fallait osé
Répondre
Lili
Il y a 36 jours
C'est une super invention ces robots pour la traite des vaches. Ne pourrions nous pas mettre aussi des robots adaptés aux maisons de retraite pour déplacer les personnes très handicapées une sujétion !!!
Répondre
Hounkpatin K.Janvier
Il y a 36 jours
J'aime cette technique pour l'exploitation des bovins en Afrique spécialement au Togo
Répondre