Kuhn

Série d'articles consacrés aux produits du constructeur alsacien Kuhn : déchaumeur, semoir, pulvérisateur, presse etc

12Octobre
Labour en planche

Kuhn vice-champion du monde

Kuhn s'offre la deuxième marche du podium au championnat du monde de labour qui s'est tenu en Allemagne cette année. Thomas Debes y a représenté la France et après plusieurs années à la 5e et 6e place, devient vice-champion du monde. Pour réussir cette performance, l'agriculteur travaille avec sa charrue Kuhn Master 121 à deux corps.

14Septembre
Matériel agricole

L'entreprise Kuhn, un des leaders mondiaux du matériel agricole, va investir 23 millions d'euros pour doubler la taille de son usine de machines de grande dimension, basée à côté de son siège de Saverne (Bas-Rhin), a-t-on appris vendredi auprès de la direction.

    13Juillet
    Nouvelles technologies

    C'est quoi l'agriculture 4.0 ? (Partie 1/2)

    Tout le monde entend parler d'agriculture 4.0 sans vraiment savoir de quoi il s'agit. Si nous prenons un peu de recul, la meilleure des définitions est de faire une analogie avec le monde de l'industrie 4.0. L'acquisition d'une masse de données et demain, leur traitement automatisé assisté d'une intelligence artificielle, doivent permettre à chaque exploitation d'optimiser ses performances économiques. Les changements sont en cours avec les interrogations qu'ils peuvent soulever. Un second article entrera plus dans les détails des solutions concrètes apportées par l'agriculture 4.0.


    22Mai
    Semoir monograine

    Kuhn Maxima maintenant à commande électrique

    Le Kuhn Maxima fait peau neuve, avec l'arrivée de l'élément Maxima 3 à commande électrique et des nouveaux châssis télescopiques indexables en version 8 ou 8/9 rangs. Ce semoir est une machine polyvalente pour semer avec une seule machine à différents écartements.

    13Avril
    L'atelier de Michel

    Comment fonctionnent les outils de strip-till ?

    Le strip-till ou travail du sol en bande en français, est une technique utilisée en agriculture de conservation. Elle consiste à préparer et fissurer les lignes de semis des cultures en rangs, pour gagner du temps et économiser du carburant. Comment fonctionnent ces machines ? Quels modèles sont disponibles sur le marché actuellement ?

    21Mars
    Machinisme agricole

    Kuhn et Exel, deux fleurons de l'industrie française

    Ne soyons pas toujours pessimistes ! Si l'on regarde les chiffres d'affaires des principaux fabricants de machines agricoles (hors constructeurs de tracteurs et de télescopiques), deux entreprises françaises se retrouvent sur le podium. De plus, le marché du machinisme agricole a repris en 2017, particulièrement en Ukraine et en Russie, ce qui se traduit par une croissance à deux chiffres pour de nombreuses marques.

    7Février
    Arbos

    Le tractoriste chinois qui veut concurrencer John Deere ?

    Arbos, le tractoriste d'Italie qui veut atteindre l'excellence de John Deere , arrive sur le marché hexagonal avec une gamme complète, qui compte de nombreux modèles de tracteurs et une offre très large d'équipements. Animés par une équipe basée en Italie, les Chinois du groupe Lovol ont investi depuis plus de cinq ans pour se mettre en conformité avec la réglementation et les attentes des utilisateurs en Europe. D'ici 10 ans, ils ambitionnent de rivaliser avec John Deere et Kuhn en volume de ventes.

    21Décembre
    2017
    Matériel de fenaison

    Merge Maxx 950 : l'andainage haut débit par Kuhn

    Vitesse de travail accrue, réglages centralisés, réduction des impuretés et des pierres dans le fourrage, allongement de la durée de vie des couteaux du rotor de l'ensileuse, moins de temps passé sur chaque chantier, stabilité dans les pentes, compacité au transport... autant d'arguments avancés par Kuhn en faveur de son nouvel andaineur Merge Maxx 950 lancé à Agritechnica.

    24Novembre
    2017
    Interopérabilité numérique

    L'Agrirouter de DKE simplifie les échanges entre les machines agricoles

    Lors de l'Agritechnica 2017, DKE a présenté un hub de connexion pour des échanges entre machines de différents constructeurs. Cela permettra donc, dès la mise en service en 2018, d'échanger des données entre agriculteurs et entrepreneurs mais aussi entre les différentes machines de nombreux fabricants.