Soins des veauxDrainage, bactéries, huiles : les conseils préventifs d'Isabelle Bonnin

| par | Terre-net Média

« Le bon démarrage du veau se travaille dès le tarissement de la mère », rappelle Isabelle Bonnin, gérante du Comptoir des plantes. Cela passe par un drainage du foie et des reins et une minéralisation adaptée. Sur le veau, l'experte recommande ensuite de distribuer des bactéries lactiques ou encore de l'huile de poisson. Autant de solutions naturelles pour agir en préventif.

Les soins préventifs pour le veau s'appliquent d'ores et déjà sur la vache tarie. Viennent ensuite les soins au veau avec l'ensemencement en bactéries lactiques, la lotion pour le nombril, l'huile de poisson, etc.Les soins préventifs pour le veau s'appliquent d'ores et déjà sur la vache tarie. Viennent ensuite les soins au veau avec l'ensemencement en bactéries lactiques, la lotion pour le nombril, l'huile de poisson, etc. (©Terre-net Média)

Isabelle Bonnin, gérante du Comptoir des plantes propose des produits fabriqués à partir d'éléments naturels et biologiques pour pratiquer la phytothérapie et l’aromathérapie sur les animaux. Voici quelques recommandations autour du vêlage pour mettre les chances de son côtés en misant sur le préventif avant d’avoir recours au curatif :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Le démarrage du veau passe par le tarissement de la mère

Un bon démarrage du veau se prépare durant la gestation avec un bon maintien de l’équilibre de la vache tarie. «  Drainer le foie et les reins permet de gérer les toxines accumulées pour une plus grande efficacité de l'organisme pour faire face aux parasites ou aux bactéries pathogènes, cela permet également une meilleure valorisation de la ration », explique Isabelle Bonnin.

Comptoir des plantes, centrale d’achat de produits naturels, élabore et vend des infusions de plantes drainantes, comme les produits B02TE (drainant à action rapide) ou B14TE (drainant d'entretien).

La minéralisation spécifique pour la préparation au vêlage doit être pauvre en calcium afin d’inciter la vache à puiser dans ses réserves et éviter les fièvres de lait, et riche en chlorure de magnésium, favorable à l’immunité et aux contractions utérines. Le minéral B01B4 pour la préparation à la mise bas contient en plus des mélanges de plantes et d’algues ainsi que des apports d’oligo-éléments comme le sélénium organique. L’objectif est que le vêlage soit rapide pour que le veau soit vif et tête rapidement un colostrum de bonne qualité.

Ensemencer des bactéries lactiques

Dès le vêlage Isabelle Bonnin recommande d’apporter des germes d’ensemencement (B11B2) dans la gueule du veau : « Ce sont des bactéries lactiques, comme celles présentes dans le yaourt mais un million de fois plus dosés. Ces probiotiques vont coloniser le tube digestif et installer une bonne flore avant que d’autres bactéries pathogènes prennent le dessus. »

Pour éviter l’introduction de bactéries par le nombril, l’éleveur peut appliquer une lotion asséchante (type B12TE2). En cas de problème de réflexe de succion, certaines plantes au goût amer déposées sur la langue peuvent aider à déclencher la tétée.

De L'huile de poisson pour l'immunité du veau

Si l’élevage présente des soucis de vitalité des veaux ou durant les périodes de vêlages à risques, il est possible de renforcer ce protocole avec de l’huile de poisson le lendemain de la naissance. Le Comptoir des plantes a remplacé l’huile de foie de morue par de l’huile de hareng, moins chargée en métaux lourds et plus durable car issue du retraitement des résidus de la pêche.

Les huiles de poisson, très riches en omégas 3 et 6, en acides aminés à chaînes longues, en vitamines A, D3 et E soutiennent le système immunitaire, notamment en hiver et autour du vêlage et de la reproduction. « De plus, l’huile va tapisser les porosités intestinales du veau dans lesquelles s’installent les mauvaises bactéries. » Si malgré cette prévention, en cas de diarrhée ou de mauvaise digestion, on peut atténuer les effets avec des préparations à base kéfir et de macérations de plantes. »

Et pour soulager la vache durant les premiers jours de lactation, le Comptoir des plantes vient de mettre au point une mousse d’argile qui adoucit l’épiderme des trayons et de la mamelle.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 28 RÉACTIONS


eminikokennedy@gmail.com
Il y a 87 jours
Je suis en 5em année de la médecine vétérinaire, j'aime votre page.
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 114 jours
À paysans qui m a l air marrant et sympa quand un directeur de coop refuse de te livrer alors que t es adhérent et pas d argent dûs c est quoi. Quand ta conseillère banque te dis : en expliquant comme vous expliquez fallait bien s’en douter que l on vous causerai des ennuis c est quoi? Bonnes fêtes quand même
Répondre
Paysan
Il y a 114 jours
Bonjour bonjour vous savez certains sont peut être intéressés par l'article (Si si c'est possible). Chacun est libre d'adhérer ou pas. Moi aussi je n'ensile plus de maïs et j'ai très peu d'achats extérieurs mais je me sens pas méprisé par les commerciaux ou autres (par contre par les voisins je suis d'accord !) Aller on arrête le "calimero style" et on sort le sourire. Bonne journée tout le monde les fêtes arrivent
Répondre
tintin
Il y a 114 jours
nourrir ces veaux pas les commerciaux!!!!!
la base si tu veux que cela ne coûte pas cher :un biberon avec sonde(40 euro)et un pese colostrum a (35 euro).avec cela déjà tu fais du travail.
dans les 6 heures après la naissance on passe 4 l de colostrum.ainsi tu maximise le colostrum.
la mesure du colostrum te dit si ton lait est bon ou pas.
enfin quand tu as du très bon colostrum tu en met au congélateur!
Répondre
Fabien 53
Il y a 115 jours
Le problème c'est que des Agri acheté ses produits.patrice a raison si tu tous le monde échangé sur ses méthodes sans tabou il y aurai beaucoup moins de monde a vendre des produits qui ruine les Agri.
Répondre
Poly
Il y a 115 jours
Aucun doute cette femme est experte. Experte en communication, car le premier truc que g fait après avoir lu l'article, c d'aller sur son site !!!!!
Répondre
Ingalls
Il y a 112 jours
Oui c'est ce que j'avais lu quelque part. Pour l'aliment c'est mélange maïs grain-tourteaux 2/3 - 1/3. Au début j'ajoute un soupçon de mélasse dessus pour attirer les veaux mais dès qu'il ont l'habitude de manger régulièrement j'arrête la mélasse.
Pour la paille, pas de céréales sur la ferme donc je préfère le foin car je sais comment il est fait. Et puis je pense que ça n'a pas autant d'importance que ce qu'on veut bien nous faire croire. C'est le concentré qui fait l'ingestion, le fourrage c'est plus pour nettoyer le rumen. Après la paille c'est plus constant donc t'auras moins de problème qu'un foin, qui, d'une botte à l'autre, n'aura pas la même valeur. En fait tout dépend de ton foin.
Pour le plan d'allaitement c'est au feeling. Selon le poids des veaux à la naissance je leur donne plus ou moins de lait, entre 4 et 6 litres par jour et je monte progressivement mais faut surtout pas se précipiter, faut laisser le temps au veau de s'habituer à consommer plus sans que ça l'écoeure. Et quand le veau dépasse 100 kg je sèvre le soir sur 3 ou 4 jours et 7 à 10 jours plus tard c'est sevrage complet mais là aussi au feeling, ça s'explique pas.
Et je donne au seau pour le gain de temps, je lave rien, c'est efficace et ça évite d'y aller à reculons surtout quand on y est 7/7.
Répondre
MAN49
Il y a 113 jours
Effectivement tu as raison c'est la qu'il faut faire le plus croissance. C'est à cette période que se développe les glandes mammaires. Du coup si tu réussi cette phase, la carrière de la future laitière est bien commencée. C'est l'épigénétique; tu peux bien avoir la meilleure génétique que tu veux, si tu rates cette phase le potentiel de ta génisse ne sera pas exprimé au maximum.
Quel est ton plan lactée? C'est de l'aliment 1 er age du commerce? Tu préfères le foin à la paille? Je veux bien des conseils car moi je n'y arrive pas...
Merci à vous
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 115 jours
Fabien rassure toi mes voisins ont fait peur à ma banque et à son ca et maintenant je rame a cause de la c... humaine Et c est pour cela que je suis clash et je te garantis que dans quelques temps il y en a qui vont raser les murs Parce que que tu penses pas comme tout le monde tu es un bon a rien ? Ras le bol !
Répondre
Ingalls
Il y a 113 jours
En été non. Mais en hiver, avec un temps humide et une nurserie pas super bien isolé, une bonne partie du lait que je donne c'est pour "réchauffer" le veau si tu vois ce que je veux dire. Je n'ai pas de veaux gras mais par contre depuis que mes veaux boivent plus de lait, c'est plus facile de les sevrer. C'est ce que j'observe mais ce plan d'allaitement est relativement récent. À voir par la suite...
Répondre