Monitoring de la reproductionMoocall, le détecteur de vêlage à portée illimitée se fixe sur la queue

| par | Terre-net Média

Distribué par Gènes Diffusion, le détecteur de vêlage non invasif et à portée illimitée Moocall prévient l'éleveur par SMS.

Cliquez pour voir l’interview vidéo de Julien Journé, responsable monitoring chez Gènes Diffusion.

Le détecteur de vêlage Moocall fonctionne sans box internet ni base radio, cet objet presque connecté n’a besoin que d’une barre de réseau téléphonique pour envoyer un SMS sur le portable de l’éleveur lorsque la vache se prépare à mettre bas. Cet outil de monitoring non invasif (qui ne se place pas dans le vagin) se fixe à la base de la queue grâce à son collier réglable, trois à quatre jours avant la date prévue du vêlage. En effet, quelle que soit la race, la vache qui s’apprête à vêler présente des inclinaisons et des mouvements de queue caractéristiques, annonciateurs d’un vêlage imminent. Un premier SMS est envoyé au bout d’une heure d’activité élevée puis un deuxième après deux heures d’activité enregistrée par le capteur de mouvement du Moocall.

Pour vendre cet objet de monitoring en France, le groupe Gènes Diffusion a passé un partenariat exclusif avec la société irlandaise Moocall et remise son capteur de vêlage Vel box au placard (outil basé sur le suivi de la température vaginale).

Le Moocall fonctionne sur batterie rechargeable avec un mois d’autonomie. Gènes Diffusion estime le taux de détection des vêlages supérieur à 90 % que ce soit pour des vêlages à l’étable ou en extérieur et il peut fonctionner dans les zones à faible couverture par le réseau téléphonique. Son prix est annoncé à 274 € HT par capteur avec un abonnement à partir de la deuxième année de 122 € par an.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


bern
Il y a 71 jours
c'est vrai que l'abonnement gms de 122 euros est cher sachant qu'on trouve des forfaits annuels gprs/2G à 24 euros
mais c'est toujours le meme probleme avec les commerciaux : leur but est uniquement recuperer un max de blé
vivement un monde sans argent
Répondre
Hub
Il y a 71 jours
Au regard du prix beaucoup plus élevé qu'un système traditionnel, ramené sur cinq ans, je ne vois pas quelle Plus value fonctionnelle à le nouveau détecteur ?
Sans doute gêne diffusion veut se faire du fric facile sur les éleveurs restants !
Vive l'esprit coopératif.
Répondre
gauthier
Il y a 76 jours
Bonjour,
Il aurait peut- être été intéressant de comparer les différents produits du marché puisque celui ci n'est pas si concurrentiel que cela. Nous avons fait le choix du système medria pour son prix mais aussi pour le fait que nous avons les température régulièrement. Sur 6 ans, le système moocall nécessite un investiessement supplémentaire de 2000€ vis à vis du Medria par exemple.
Répondre