AllaitantLimiter l'accès des veaux à leurs mères pour de meilleures performances

| par | Terre-net Média

L'Institut de l'élevage et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire se sont intéressés à l'accès des veaux allaitants aux cases de leurs mères. Libres ou bloqués et limités pour la tétée uniquement : ils ont pu mesurer l'effet sur la reproduction des vaches et la croissance des veaux.

Vache allaitante Limousine et son veauBloquer les veaux et ne leur donner accès aux mères que pour 2 tétées par jour peut demander un peu de temps supplémentaire mais pour de meilleures performances. (©Terre-net Média)

Pour détecter les chaleurs plus facilement, avoir un troupeau plus calme, faciliter le sevrage, ou encore éviter les vols de lait, certains éleveurs limitent l'accès des veaux aux cases des vaches à la tétée seulement. Pour ce faire, le passage entre les cases des veaux et celles des vaches n'est pas ouvert en continu et ne l'est que pour la tétée (2 par jour). « Si cela demande plus de temps (pour éduquer les veaux notamment), on peut en regagner dans la surveillance des animaux derrière », explique Fabrice Bidan de l'institut de l'élevage.

C'est sur la ferme expérimentale des Établières (85) que des comparaisons ont été faites par l'Idele et la CA Pays de la Loire entre veaux bloqués et veaux libres. Les experts ont ainsi pu mesurer les effets sur la reproduction des vaches, la croissance et le bien-être des veaux.

Une meilleure fécondité des vaches et une meilleure productivité globale

S'il n'y a eu aucune différence significative entre les veaux libres et bloqués dans l'essai, la pratique semblerait tout de même avoir un impact sur les performances et la reproduction du troupeau au regard des résultats issus du réseau Bovins croissance sur le terrain. Ainsi, le fait de bloquer les veaux apporterait :

- un gain moyen de 5 j sur l'IVV du troupeau

- une meilleure productivité

- une baisse de la mortalité

- et un intervalle vêlage-IA 1 plus court (mise à la reproduction plus rapide de 3 jours environ)

Par rapport aux veaux libres, les veaux bloqués ne sont pas perturbés

Sur la croissance des veaux, aucune différence significative entre les veaux bloqués et ceux libres n'est apparue dans l'essai. Pourtant, selon les résultats Bovins croissance, il y aurait un impact positif, de l'ordre de + 30 g/j de GMQ.

Enfin, le fait de bloquer les veaux et de ne leur donner accès que deux fois par jour à leurs mères ne perturbe pas leur comportement. « Ils sont certes contraints deux fois par jour pour téter, mais leur comportement reste similaire aux veaux libres. De plus, nous avons observé que ces derniers passent de toute façon la majeure partie de leur temps dans leur case, et non pas aux côtés de leurs mères. »

Pour connaître tous les détails, retrouvez le replay du webinaire dédié sur le site de l'Idele

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 4 RÉACTIONS


Tom 19
Il y a 20 jours
En somme on étudie ce que l'on connaît déjà depuis des décennies, il y a 40 ou 50 ans les veaux tétaient déjà matin et soir, ils avaient ensuite leur pré et leur parc pour manger ce qui engendrait des veaux beaucoup plus calmes et tranquilles, des vaches plus ménagées et des performances meilleures. Le fait de mettre tout le monde ensemble et de ne plus soigner au repas est juste une simplification du travail.
Répondre
begonia
Il y a 23 jours
Vous êtes des monstres... C'est à vomir !
Répondre
PàgraT
Il y a 22 jours
Vous savez les techniciens, ils veulent justifier leurs salaires; nous on fait comme on l'entend !
Répondre
Frva
Il y a 24 jours
J'ai soixante ans, je ne suis pas un ado Vegan. Je suis informaticien, petit fils d'agriculteur. Je n'ai pas eu la chance d'avoir un père qui a repris l'exploitation familiale. Ce qui aurait été le rêve de ma vie. Et bien cette Agriculture là, celle que vous prônez, c'est un cauchemar !
Répondre