Fortes chaleursLe transport d'animaux interdit pendant la canicule

| AFP

Le ministre de l'agriculture Didier Guillaume a interdit pour « quelques jours » le transport des animaux, y compris les animaux exportés, en raison de la météo caniculaire qui touche le territoire français, a-t-il annoncé jeudi.

Bétaillère animauxUn arrêté interdit le transport d'animaux pendant la canicule. (©Terre-net Média)

« Hier (mercredi), j'ai pris un arrêté pour interdire le transport d'animaux, y compris les animaux à l'export, parce qu'on ne peut pas laisser les animaux dans des camions, dans des trains », a déclaré le ministre sur le plateau de BFMTV.

Cette mesure est prise pour « quelques jours » : « on verra la semaine prochaine si la canicule baisse », a déclaré Didier Guillaume. « Le bien-être animal est important, il fallait interdire cela », a-t-il conclu.

Concernant la sécheresse dont sont victimes les éleveurs, le ministre a indiqué réfléchir à « donner l'autorisation à l'ensemble des agriculteurs de faucher les jachères, de leur permettre de faire du stockage de luzerne, du fauchage de foin », pour éviter une flambée des prix du fourrage. « L'année dernière, à cause de cette chaleur terrible, il y a des éleveurs qui n'avaient plus du tout de stocks », a rappelé le ministre. « Il y a eu une spéculation, il a fallu faire venir des ballots d'Espagne et pendant ce temps, il y avait aussi des Français qui en vendaient à l'extérieur en faisant monter les prix, donc il faut prendre des précautions dès maintenant », a-t-il ajouté.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


vik
Il y a 111 jours
Pas pour tous le monde ! Sinon tout a fait d'accord
Répondre
jean
Il y a 111 jours
le ministre annonce aux journaux le 27 au matin avoir pris un arrêté le 26 juin,la veille.je viens de chercher ce matin 28 juin le texte de l'arrêté il n'y a rien et notament sur le site du ministére de l'agriculture.Ce gouvernement se fou du monde agricole.La profession sait et doit travailler à la fraiche.Le ministre et ses énarques pondent des textes pour satisfaire les badauts sans se préoccuper des bonnes pratiques des professionnelles.Le Bien être des éleveurs et des paysans ils s'en foutent,ils nous traitent comme des citoyens de second rang
Répondre
monique
Il y a 112 jours
c'est vague tout ça ! Ou commence et s'arrête la canicule ? Ou commence et s'arrête l'appellation "transport d'animaux" ?
Répondre