Elevage et sociétéLe projet Accept a ouvert son site internet

| par | Terre-net Média

Alors que l'élevage fait de plus en plus fréquemment l'objet de remises en cause et de controverses, le projet Accept se donne pour objectif d'apporter des connaissances nouvelles sur ces mouvements de société. Il vient d'ouvrir son site internet pour publier les résultats de ce projet et les interventions qui y sont liées.

Le projet Casdar "Accept 2014-2017 : Acceptabilité des élevages par la société en France : cartographie des controverses, mobilisations collectives et prospective" s'intéresse aux controverses et mobilisations collectives qui se développent dans la société à l'encontre de l'élevage. Il vient d'ouvrir son site internet : http://accept.ifip.asso.fr

L'objectif du projet Accept est d’apporter des connaissances scientifiques nouvelles sur ces mouvements de société afin de permettre aux éleveurs notamment de mieux les comprendre et d'adapter leurs stratégies de communication et d’évolution.

Le projet associe les instituts techniques spécialisés sur les filières d’élevage (Ifip, Idele, Itavi), trois équipes de sociologues (Université Rennes 2, Agrocampus Ouest, Inra), des organismes opérant à l’échelle des territoires (Chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire, Trame, UGPVB) et deux lycées agricoles (Le Rheu en Bretagne et Brioude-Bonnefont en Auvergne).

Le projet produit une cartographie des controverses sur l’élevage français en s’appuyant sur des entretiens et une analyse bibliométrique, avec une ouverture européenne pour comparaison. Il analyse les mécanismes sociaux favorisant l’expression de ces controverses dans le débat public à partir d’études de cas locaux de projets d’élevages. Il conduit une évaluation quantitative (par sondage d’opinion) et qualitative (par entretiens) des regards de la société sur l’élevage et des éleveurs sur les attentes sociétales.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article