Idele

Tous les articles et études de l'Idele (institut de l'élevage).


14Juin
Reproduction

Forte croissance de l'insémination par l'éleveur

En 2015, selon l'Institut de l'élevage, 4 152 éleveurs ont inséminé eux-mêmes leurs vaches (515 000 IA), soit 18 % de plus en un an. Et les résultats techniques semblent un peu au-dessus de ceux obtenus avec des inséminations classiques.

30Mai
Elevage et société

Alors que l'élevage fait de plus en plus fréquemment l'objet de remises en cause et de controverses, le projet Accept se donne pour objectif d'apporter des connaissances nouvelles sur ces mouvements de société. Il vient d'ouvrir son site internet pour publier les résultats de ce projet et les interventions qui y sont liées.

31Janvier
Production de viande bovine

En 2017, le surplus de vaches de réforme pèsera sur l'élevage allaitant

Avec le nombre important de réformes allaitantes et laitières, l'Institut de l'Elevage-Idele prévoit une nouvelle augmentation de la production française de viande bovine en 2017 (+ 0,7 %/2016), soit une quatrième année de hausse après le point bas de 2013. Les volumes resteront toutefois inférieurs au niveau de 2012. La production européenne est également attendue en légère hausse, de l'ordre de 1 %. Si les importations de viandes étrangères ralentissent, les exportations pourraient quant à elles légèrement progresser. La consommation française par bilan baisserait alors de 0,8 %.

4Janvier
Recherche en élevage

L'Institut de l'élevage se prépare à la crise annoncée en 2017

Rebaptisé Institut de l'élevage-Idele, l'établissement de recherche sur l'élevage tenait sa « Convention Idele 2025 » mardi 20 décembre 2016. Une grande première dans l'histoire de la structure visant notamment à présenter son plan de bataille pour faire face à la baisse drastique de son budget annoncée pour 2017, et directement liée à la crise des filières d'élevage.

24Novembre
2016
Maladies abortives bovines

Salmonelle, listeria, chlamydia : les causes d'avortement les moins soupçonnées

Hormis les traumatismes physiques, les avortements chez les vaches et génisses peuvent être liés à des maladies bactériennes comme la fièvre Q, la néosporose, ou causés par le virus de la BVD. En deuxième intention, éleveurs et vétérinaires peuvent soupçonner des maladies abortives moins fréquentes telles que la salmonellose, la listériose et la chlamydiose abortive.