Blocage des cartes vertesLe dispositif sera reconduit si les éleveurs ne régularisent pas leur situation

| par | Terre-net Média

Alors que le GDS Bretagne, après avoir fait appel à un cabinet de recouvrement, bloquait la délivrance des ASDA (cartes vertes) aux éleveurs n'ayant pas régularisé leurs impayés, le dispositif est suspendu pour deux mois. Le bloquage devrait néanmoins reprendre pour ceux qui n'auront pas régularisé leur situation d'ici là.

Le blocage de la délivrance des cartes vertes devrait reprendre d'ici deux mois pour les éleveurs n'ayant pas régularisé leur situation.Le blocage de la délivrance des cartes vertes devrait reprendre d'ici deux mois pour les éleveurs n'ayant pas régularisé leur situation. (©Terre-net Média)

Suite à de nombreuses créances, le GDS Bretagne a fait appel à un cabinet de recouvrement et a mis en place début avril un blocage de délivrance des cartes vertes aux éleveurs présentant des factures impayées. Cela concerne quelques 400 éleveurs qui ne reçoivent plus leurs Asda. Ce dispositif a été largement contesté ; les syndicats ont réagi et sont allés à la rencontre du GDS.

Dans un communiqué, la FRSEA Bretagne et JA Bretagne appellent les deux parties à « trouver une solution afin de ramener de la transparence entre la partie réglementaire et la partie volontaire ainsi qu’une plus grande progressivité des cotisations par rapport aux services rendus. »

Suite à la rencontre avec la Draaf et le GDS du 26 avril dernier, les membres de la Confédération paysanne, dénoncent un acte illégal mettant encore plus en péril des éleveurs en difficulté :

Ces réactions ont fait bouger les choses puisque le GDS accepte de suspendre le blocage pour deux mois et poursuit la distribution des cartes vertes. Cette trêve devrait laisser le temps aux éleveurs concernés de régulariser leur situation. Passé ce délai, le blocage reprendra.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 6 RÉACTIONS


pencalet
Il y a 5 jours
comment peu t on réclamer des rappels de factures de plusieurs milliers d euros a quelqu’un sans jamais en préciser le détail a savoir le service rendu les honoraires et surtout sans jamais avoir reçu la moindre facture annuelle pendant 6 années consécutives.
on nous a jamais expliquer que le GDS était une association d éleveurs donc facultative sinon ,aurions nous payé pendant toutes ces décennies ?
alors maintenant que le GDS décide de faire de la rétention d ASDA alors que la situation sanitaire des élevages est validée par les services véterinaires serait un comble ...
qu on arrête ce chantage et ces intimidations au près de ce monde agricole qui va mal , faudra t il en arriver a des situations extrêmes comme on peut en voir en ce moment ....
Répondre
hub
Il y a 6 jours
GDS = pompe a fric . Incapable de quoi que ce soit ! A qui profitent les puces RFID? , les vaccins FCO? ,la prophylaxie? Les prises de sang d'achat ne sont elles pas suffisantes ? Juste bon a vs faire peter un cable !
Répondre
Jonathan
Il y a 11 jours
GDS de Bretagne honte à vous. Des dirigeants payés grassement qui a leurs échelles participe aux suicides des agriculteurs..
Privé les éleveurs de leur ASDA, n'est pas la solution. Mais du chantage !!!!!!
SOYEZ PLUS HUMAINS !!
Répondre
Poly
Il y a 12 jours
Le GDS devrait pourtant savoir que des parasites peuvent tuer leur hôtes, ce qui engendrera aussi leurs morts. Mais bon il restera toujours une ou deux hôtes à saigner
Répondre
Tom10
Il y a 11 jours
"Le plus néfaste..." Ah ouais quand même... Renseignez-vous des missions faites par votre GDS avant de commenter des articles de ce type.
Et pour la FCO, là également, je vous invite à vous renseigner sur quel organisme a géré la FCO (je parle de la ré-émergence de 2016).
Répondre
Caliméro
Il y a 12 jours
Le GDS est de très loin l'organisme le plus néfaste qui gravite autour du monde agricole et qui ne manque pas d'utiliser au mieux ce pouvoir pour continuer à vivre grassement.... L'obtention du statut indemne IBR est totalement mafieu et il en sera certainement de même pour le BVD...
La gestion de la FCO à été une vaste fumisterie également.
Enfin, le retour de la tuberculose et l'émergence de la fièvre porcine leur garantit encore des jours heureux !
Répondre