Vente directe

Articles traitant de la vente directe au consommateur de produits agricoles : lait, viande.

12Juillet
[Reportage] Quinoa

La petite graine commence à prendre racine en France

À son installation en 2014, Marion Breteau et son compagnon décident de se lancer dans une diversification originale : la production de quinoa, une plante exotique des hauts plateaux andins, où elle est cultivée depuis plusieurs millénaires à 4 000 m d'altitude. Des conditions de culture très différentes de celles du Berry où se situe l'exploitation des jeunes agriculteurs. Qu'est-ce qui les a donc incité à choisir cette espèce, plutôt rare dans les assolements français ? Réponse dans ce reportage...

31Mai
[Témoignage] Mon projet, mon avenir

Transmission rime avec évolution à la ferme de Kervel

Passer des veaux salers sous la mère aux vaches laitières avec atelier de transformation : un changement d'orientation pour la ferme de Kervel dans le Finistère qui a permis sa transmission dans de bonnes conditions. Il faut dire que malgré le changement de production, le cédant et les trois repreneurs étaient sur la même longueur d'onde concernant le mode d'élevage et de commercialisation des produits. Ils ont aussi à coeur d'impliquer les citoyens dans leur projet et ont créé une société civile immobilière pour la gestion du foncier.

22Avril
La ferme d'Émilie

« L'abattoir mobile pour reprendre la main sur une étape qui nous échappe »

Émilie Jeannin s'exprime dans le court-métrage « La ferme d'Émilie ». Éleveuse allaitante en Côtes-d'Or, elle est engagée dans Le B½uf éthique : son projet d'abattoir mobile à la ferme. Ce dernier devrait d'ailleurs voir le jour car l'expérimentation est lancée pour quatre ans.


16Avril
Portes-ouvertes

Le printemps est un peu décalé à la ferme : il commence en avril et dure jusque fin juin. Tous les week-ends, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme ouvrent les portes de leurs exploitations pour faire découvrir leur métier et leurs produits aux consommateurs. « Un moment de partage convivial et ludique » selon l'organisation.

5Avril
Gaec des Violettes

Dans le Puy-de-Dôme, 40 vaches laitières 100 % herbe font vivre 4 personnes

Avec ses 65 ha d'herbe et 40 vaches laitières, le Gaec des Violettes fait vivre quatre personnes dans le Puy-de-Dôme. Rémi Bony, l'un des associés explique : « Les ressources de l'exploitation sont basées sur une optimisation des charges et des produits, de la vente directe et un accueil de groupes tout au long de l'année. »

29Mars
Une laiterie au c½ur de Paris

Du lait acheté 45 cts/l, transformé et revendu 1,6 ¤/l le tout en circuit court

Paul Zindy aurait pu être éleveur, il est devenu fromager parisien. Après avoir cherché à s'installer hors cadre familial afin d'assouvir sa passion pour la transformation laitière, le jeune homme a finalement monté sa propre laiterie au c½ur de la capitale. Ses objectifs étaient clairs : faire de bons produits, locaux et rémunérateurs. Mission accomplie ! Après avoir contractualisé 80 000 litres à 45 cts/l avec un éleveur laitier du Vexin, le jeune homme fabrique et commercialise ses produits dans le 18e arrondissement. Une aubaine pour ce passionné d'élevage et de fromage qui, grâce à son activité, retisse le lien entre ville et campagne.

22Mars
[Témoignage] Mon projet, mon avenir

Quand les prairies auvergnates prennent des airs de Far West

Il y a sept ans, Matthieu Péron et sa femme effectuent un changement de vie radical. Ils troquent la région parisienne et leurs emplois dans le commerce et le marketing contre les prés d'Auvergne et l'élevage de bisons. Un challenge car cette production, peu répandue en France, n'a pas de filière organisée, ni de débouchés garantis. Mais quand on est passionné...

14Mars
Concours

Pourdebon.com, place de marché en ligne regroupant des agriculteurs et artisans de bouche de toute la France, lance un concours pour élire les meilleurs "e-producteurs" à l'échelle régionale et nationale. À gagner pour chacun : la création d'une boutique en ligne et une campagne de communication digitale d'une valeur de 5 000 ¤ pour « développer leurs activités et leur visibilité sur internet ».

28Décembre
2018
[Témoignage] Mon projet, mon avenir

Des Highlands au pays des Charolaises

Des vaches marron, poilues et aux longues cornes : plutôt inhabituel en plein berceau de la race charolaise. Maud et Guillaume Soudan élèvent cette race écossaise, adaptée à leur exploitation, pour sa rusticité et la qualité de sa viande, qui leur a permis de développer la vente directe et de se constituer une clientèle fidèle bien au-delà de l'Allier. Être au contact des consommateurs et entretenir avec eux une relation de confiance sont essentiels pour ces éleveurs connectés, qui ont créé un site internet et sont très actifs sur les réseaux sociaux.

15Novembre
2018
Valorisation des productions agricoles

Donner toute leur place aux circuits courts

À la maison ou à la cantine, comment donner plus de place aux circuits courts, offrant potentiellement un meilleur retour de la valeur ajoutée aux producteurs ? Avec la loi issue des États généraux promulguée le 1er novembre 2018, les produits issus de circuits courts, avec les produits bios ou sous signe de qualité, devront constituer 50 % de l'approvisionnement en restauration collective à compter de janvier 2022. De quoi booster des initiatives qui, déjà, ne manquent pas.

19Octobre
2018
Abattoir mobile à la ferme

Émilie Jeannin : « Le transport et l'abattage gâchent le travail de l'éleveur »

Suite aux États généraux de l'alimentation, l'expérimentation de l'abattage mobile en ferme est lancée pour les quatre ans à venir. Ce projet est porté par Émilie Jeannin, éleveuse de Charolaises en Côte-d'Or, qui lance Le b½uf éthique, une nouvelle filière de viande bovine. L'éleveuse explique : « L'abattage des animaux à la ferme dans des camions dédiés permettra de supprimer le stress lié au transport et à l'ambiance des abattoirs actuels. » Le premier camion français devrait arriver courant 2019 et sillonner le bassin allaitant de l'hexagone.