Exportation de reproducteursLes Blanc Bleu Belge partent à la conquête de la Russie

| par | Terre-net Média

Reconnue dans le monde entier pour ses qualités en croisement sur vaches laitières, la race blanc-bleu belge (BBB) s'exporte pour la première fois en race pure en Russie.

25 génisses et deux taureaux issus de fermes de la province de Namur font le trajet en camion jusqu’à l’élevage de Vladimir Pouline (avec un l par un t !) dans la région de Voronej, à 650 km au sud de Moscou. Un vétérinaire d’Etat russe a même fait spécialement le déplacement en Belgique pour suivre l’état sanitaire des animaux placés en quarantaine durant 28 jours.

Habituellement, les éleveurs des pays de l’est se tournent vers les races à viande rustiques pour créer des cheptels en race pure. Cette fois, la Russie ambitionne, grâce à ces échanges, de créer une véritable vitrine de la race BBB et développer le croisement sur les races locales. Le projet et les objectifs de la collaboration entre les deux pays sont ambitieux car la Russie espère de cette façon répondre à une demande en viande en pleine croissance.

« Ce convoi est un grand moment pour l’élevage wallon. Pour la première fois, l’exportation de la race se fera au travers d’un lot d’animaux vivants sélectionnés parmi sept élevages wallons », fait remarquer Alain Hogge, directeur de BBG (Belgian Blue Group).

Ce nouveau marché confirme le déploiement de Belgian Blue Group vers l’est de l’Europe. Cette filiale de l’Association Wallonne de l’Elevage (AWE) connait un fort succès depuis quelques années. Elle exporte aujourd’hui plus de 2 millions de paillettes de ses meilleurs reproducteurs BBB dans plus de 50 pays au monde.

betaillère exportationLe commerce d’animaux reproducteurs est épargné par l’embargo russe. (©BBG)

BBGFiliale de l’Association Wallonne de l’Elevage (AWE), l'équipe de Belgium blue group (BBG) présidée par Alain Hogge (à droite), exporte 2 millions de doses par an. (©BBG) 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article